Une année extraordinaire pour Projet Montréal - "14 fois plus d'élus et 3
fois plus de votes qu'en 2005"

MONTRÉAL, le 22 déc. /CNW Telbec/ - En 2009, Projet Montréal a su faire reconnaître sa crédibilité auprès de la population montréalaise en plus d'influencer la façon de gouverner à Montréal. "Il faut reconnaître les percées de Projet Montréal. Nous sommes une formation politique qui faisons confiance à l'intelligence des Montréalaises et Montréalais. Nous avons fait le pari que l'on pouvait gouverner autrement, que l'on pouvait vivre en ville avec moins de voitures et que garder les familles sur l'île était un investissement pour l'avenir. Avec maintenant 14 élus et 2 mairies d'arrondissement, nous sommes en mesure de dire que le pari est relevé et que le travail se poursuit", a déclaré Richard Bergeron, chef de la 2e opposition et conseiller de Jeanne-Mance, accompagné de Josée Duplessis, leader de la 2e opposition, et de Pierre Gagnier, maire d'arrondissement d'Ahunstsic-Cartierville.

Pour une bonne gouvernance

Montréal a connu en 2009 la pire vague de scandales depuis les années 1950. Projet Montréal a joué son rôle de chien de garde en dénonçant le modèle de gouvernance mis en place au cours des dernières années et qui a facilité la dérive que nous avons connue. "Tout le monde a encore dans le fond de la gorge le scandale des compteurs d'eau ou encore celui de la SHDM. C'est dans cette mouvance que j'ai déposé une plainte à la Sûreté du Québec (SQ). Par la suite, le Vérificateur général a dénoncé les mauvaises pratiques de gouvernance de l'administration montréalaise. Mais ce qu'il faut pour la Ville, c'est ce que Projet Montréal a toujours défendu : réformer les pratiques d'attribution des contrats, mettre en place une bonne gouvernance et rétablir la confiance des citoyens en l'appareil public. Je suis heureux de constater que le maire Gérald Tremblay s'est résolument engagé dans cette voie".

Notons certains bons coups de Projet Montréal dans ce domaine :

    
    - Dépôt de la plainte sur l'octroi des compteurs d'eau à la SQ;
    - Campagne électorale réalisée avec moins de 250 000 $ à l'échelle de
      Montréal avec des règles strictes afin de rompre le lien de dépendance
      entre la politique municipale et les financements intéressés. Le juge à
      la retraite John Gomery était d'ailleurs le président d'honneur de
      cette campagne de financement;
    - Publication des noms des donateurs sur notre site Internet;
    - Proposition d'une plus grande ouverture au comité exécutif afin d'y
      inclure des membres de l'opposition;
    - Projet Montréal a fait voter à l'unanimité une motion réclamant une
      commission d'enquête publique élargie sur les liens entre le monde de
      la construction, le milieu des affaires et la vie politique municipale;
    - L'équipe d'élus du Plateau-Mont-Royal a su démontrer comment une
      administration Projet Montréal peut faire de la politique autrement en
      améliorant la transparence de l'administration, en encourageant la
      participation citoyenne et en osant mettre en place de nouvelles
      solutions novatrices, en matière d'entretien hivernal notamment.
    

La nécessité de développer Montréal

Afin de propulser la Ville dans le 21e siècle, Projet Montréal propose un véritable projet de développement urbain basé sur la création d'un milieu de vie agréable pour retenir les familles en ville et sur le transport en commun et actif. "Les grandes villes du monde qui réussissent aujourd'hui sont celles qui ont su se moderniser. Projet Montréal n'a rien inventé, ce que nous proposons c'est la somme des meilleures idées qui se font à travers le monde adaptées au contexte montréalais", a affirmé M. Bergeron.

Des vœux pour 2010

Pour 2010, le chef de Projet Montréal et conseiller de Jeanne-Mance a de grands espoirs pour la métropole du Québec : "une bonne gouvernance, un sens de l'éthique et de la transparence".

SOURCE Ville de Montréal - Cabinet de la 2e opposition

Renseignements : Renseignements: Militza Jean, attachée politique de la 2e opposition, (514) 239-8612

Profil de l'entreprise

Ville de Montréal - Cabinet de la 2e opposition

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.