Une année de défis et d'accomplissements pour la Société canadienne du sang



    Son rapport annuel souligne la refonte du système du sang

    OTTAWA, le 5 sept. /CNW Telbec/ - Selon le neuvième rapport annuel de la
Société canadienne du sang, intitulé "Le système du sang du Canada :
l'histoire d'une métamorphose", l'exercice 2007-2008 a été rempli de défis et
d'accomplissements.
    "Le changement n'est jamais facile, mais il s'est révélé enrichissant
pour nous", peut-on lire dans le rapport qui a été déposé le 4 septembre lors
de l'assemblée annuelle des membres de la Société ayant eu lieu à Québec. "Au
cours de l'année qui vient de s'écouler, nous avons relevé de nombreux défis
et mené à bien plusieurs stratégies."
    En 2007-2008, la Société canadienne du sang a dû composer avec
70 résultats positifs au test de dépistage du virus du Nil occidental, soit
plus qu'au cours de toutes les années antérieures réunies. Les systèmes mis en
place au cours des dernières années ont cependant protégé l'approvisionnement
en sang de toute contamination par ce virus. De plus, la Société canadienne du
sang dû faire face à plusieurs défis lors de la mise en oeuvre de la méthode
de production par extraction de la couche leucoplaquettaire. Malgré des débuts
difficiles, la méthode a été instaurée, de sorte que toutes les plaquettes
issues d'unités de sang total sont désormais soumises à des épreuves de
détection bactérienne avant leur livraison aux hôpitaux.
    Par ailleurs, la Société canadienne du sang a apporté des changements en
vue de réduire le risque de syndrome respiratoire aigu post-transfusionnel et
mis en service de nouveaux appareils d'aphérèse offrant une efficacité accrue
ainsi qu'un prélèvement plus court et plus agréable pour les donneurs. Elle a
aussi donné une nouvelle image à son réseau de moelle et de cellules souches,
qu'elle a renommé UniVie, de façon à accroître sa notoriété. Le nombre
d'inscriptions au réseau a d'ailleurs grimpé de 12,5 % par rapport à l'année
précédente. Enfin, elle a modifié ses critères d'exclusion liés au paludisme,
une mesure qui devrait se traduire par des économies de trois millions de
dollars par année.
    Selon le rapport, l'avenir s'annonce des plus prometteurs à la Société
canadienne du sang, notamment en raison de l'obtention d'un nouveau mandat
intégrant la gestion des dons et greffes d'organes et de tissus, ainsi que de
l'annonce d'un engagement à long terme de dix ans pour le renouvellement de
ses installations, qui favorisera l'efficacité opérationnelle.

    A propos de la Société canadienne du sang

    La Société canadienne du sang est un organisme de bienfaisance national
sans but lucratif dont la mission consiste à gérer, d'une part,
l'approvisionnement en sang dans l'ensemble des provinces et des territoires,
sauf au Québec, et, d'autre part, le réseau de moelle et de cellules souches
UniVie. Elle a récemment élargi son mandat pour y intégrer la gestion des dons
et greffes d'organes et de tissus. La Société canadienne du sang assure le
fonctionnement de 40 établissements permanents de collecte et organise plus de
19 000 collectes de sang par année. Ses activités sont financées par les
ministères provinciaux et territoriaux de la Santé, et réglementées au niveau
fédéral par Santé Canada. Pour de plus amples renseignements au sujet de la
Société canadienne du sang, consultez son site Web, à l'adresse www.sang.ca.




Renseignements :

Renseignements: John Bromley, chef régional des communications, (416)
313-4438, john.bromley@blood.ca

Profil de l'entreprise

Société canadienne du sang

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.