Une analyse économique démontre que la mise en application des dispositions du projet de loi C-288 plongerait le Canada dans une récession



    OTTAWA, le 19 avril /CNW Telbec/ - Le ministre canadien de
l'Environnement, l'honorable John Baird, a réitéré aujourd'hui l'engagement du
gouvernement de poser des gestes concrets en matière d'environnement, mais il
a prévenu que, comme il ne reste plus que huit mois, le Canada ne peut
atteindre, comme l'exige le projet de loi C-288, ses cibles de Kyoto pour la
période de 2008 à 2012 sans provoquer de toutes pièces une récession
économique.
    Le ministre Baird a déposé aujourd'hui un rapport d'impact économique
détaillé intitulé Coût du projet de loi C-288 pour les entreprises et les
familles canadiennes devant le Comité sénatorial permanent de l'énergie, de
l'environnement et des ressources naturelles. Cette étude réalisée par le
gouvernement du Canada, et qui a reçu l'appui d'éminents économistes canadiens
indépendants, démontre que la mise en application, dès maintenant, des
dispositions du projet de loi C-288 aurait des impacts dévastateurs sur les
familles, sur les emplois et sur l'économie du pays.
    L'étude prévoit des impacts immédiats et profonds tant sur les Canadiens
que sur l'économie du Canada. Ainsi, entre autres, sur que :

    - 275 000 Canadiens perdraient leur emploi d'ici 2009;
    - le prix de l'électricité bondirait de 50 % après 2010;
    - le coût du plein d'essence pour une voiture bondirait de 60 %;
    - le coût du chauffage au gaz naturel d'une maison doublerait.

    "Le nouveau gouvernement du Canada s'emploie à réduire la pollution
atmosphérique et les émissions de gaz à effet de serre en prenant des
décisions économiques responsables, qui se traduiront par des progrès sur le
plan environnemental, a déclaré le ministre Baird. Comme les partis
d'opposition ont adopté le projet C-288 à la Chambre, le nouveau gouvernement
du Canada a par ailleurs la responsabilité, tant envers le Parlement qu'envers
la population canadienne, de faire état des répercussions de l'obligation qui
y est faite de respecter rigoureusement le Protocole de Kyoto, et ce, sans
passer sous silence l'inaction du gouvernement précédent dans ce dossier."
    L'étude révèle que le PIB du Canada chuterait de plus de 4,2 %. Cela
serait comparable à la pire récession que le Canada ait connue depuis la
Seconde Guerre mondiale, soit celle de 1981-1982. Bien des gens en gardent
encore un douloureux souvenir.
    "L'opposition officielle veut que nous corrigions ses erreurs du passé
sans tenir compte d'autres facteurs, de poursuivre le ministre Baird. Nous,
nous préférons adopter une approche équilibrée, qui reconnaît l'urgence d'agir
pour protéger l'environnement, tout en tenant compte de notre responsabilité
de maintenir les familles canadiennes au travail."
    Cette étude, préparée par le gouvernement du Canada, a été validée par
Don Drummond, premier vice-président et économiste en chef du Groupe Financier
Banque TD, par Jean-Thomas Bernard, professeur au Département d'économie de
l'Université Laval, par Mark Jaccard, professeur à l'Ecole de gestion des
ressources et de l'environnement de l'Université Simon Fraser, par David
Keith, de la Chaire de recherche du Canada sur l'énergie et l'environnement de
l'Université de Calgary, et par Christopher Green, professeur au Département
d'économie de l'Université McGill.
    Pour obtenir de plus amples renseignements sur les impacts qu'aurait le
respect par le Canada du Protocole de Kyoto, prière de consulter le document
Coût du projet de loi C-288 pour les entreprises et les familles canadiennes,
à www.ec.gc.ca.

    (Also available in English)




Renseignements :

Renseignements: Eric Richer, Attaché de presse, Cabinet du ministre de
l'Environnement, (819) 997-1441; Relations avec les médias, Environnement
Canada, (819) 934-8008, 1-888-908-8008

Profil de l'entreprise

Environnement Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.