Un travailleur est écrasé mortellement chez Pétro-Canada : la CSST dépose son rapport d'enquête



    MONTREAL, le 29 oct. /CNW Telbec/ - La Commission de la santé et de la
sécurité du travail (CSST) dévoile aujourd'hui les conclusions de son enquête
au sujet de l'accident qui a entraîné le décès de M. Daniel Charland,
chaudronnier pour l'entreprise Ganotec. Le 17 avril 2007, le travailleur est
coincé mortellement lors de la fermeture du stabilisateur d'un camion-grue.
L'enquête révèle notamment que le compartiment de rangement gauche des
coussins des stabilisateurs est installé à proximité d'une zone de coincement.

    Description de l'événement
    --------------------------

    Le jour de l'accident, M. Daniel Charland et deux collègues de Ganotec
sont chargés de lever des pièces métalliques à l'aide d'un camion-grue, à la
raffinerie Pétro-Canada de Montréal. Après avoir reçu l'ordre de déplacer le
camion-grue vers un autre endroit, les trois travailleurs s'exécutent. Au
cours de cette opération, M. Charland range le coussin du stabilisateur dans
son compartiment pendant le mouvement de fermeture de ce dernier. Il est alors
coincé entre l'espace de remisage et le stabilisateur. Il subit un écrasement
du tronc et décède, le jour même, par suite de ses blessures.

    Constatations de la CSST
    ------------------------

    L'enquête a permis à la CSST de retenir les causes suivantes pour
expliquer l'accident :

    
    - le compartiment de rangement gauche des coussins des stabilisateurs est
      installé à proximité d'une zone de coincement;

    - le contact visuel entre le grutier et un des travailleurs a été
      interrompu avant la fermeture complète des stabilisateurs du camion-
      grue.
    

    La CSST considère que Pétro-Canada, Ganotec et Consultants F. Drapeau ont
agi de façon à compromettre la sécurité des travailleurs. En conséquence, un
constat d'infraction a été délivré à chaque entreprise. Pour cette infraction,
l'amende peut varier de 5 000 $ à 20 000 $ pour une première offense ou de
10 000 $ à 50 000 $ en cas de récidive.

    Exigences de la CSST
    --------------------

    A la suite de l'accident, la CSST a rencontré les représentants de
Pétro-Canada et de Ganotec ainsi que leurs travailleurs, a inspecté et vérifié
le camion-grue et a exigé une procédure de travail sécuritaire aux deux
employeurs. De plus, l'employeur a relocalisé le compartiment de rangement des
coussins dans un emplacement sécuritaire.

    Enfin, la CSST a demandé au fournisseur de cet équipement d'établir un
plan d'action afin de vérifier et de modifier, si nécessaire, l'emplacement
des compartiments de rangement de coussins sur les camions-grues appartenant à
ses clients.
    -%SU: SAN,LBR
    -%RE: 40




Renseignements :

Renseignements: Réjean Gosselin, Direction régionale de Montréal, CSST,
(514) 906-3176

Profil de l'entreprise

Commission de la santé et de la sécurité du travail

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.