Un travailleur est écrasé mortellement chez Glendyne : la CSST dépose son rapport d'enquête



    RIMOUSKI, QC, le 19 juin /CNW Telbec/ - La Commission de la santé et de
la sécurité du travail (CSST) dévoile aujourd'hui les conclusions de son
enquête sur l'accident qui a entraîné le décès de M. Paul Rousseau, opérateur
de camion à la carrière d'ardoise Glendyne. Le 21 novembre 2006, le
travailleur est écrasé mortellement par une section du mur du côté est qui se
décroche et s'affaisse sur son camion de 50 tonnes lors de travaux de
décapage.

    Rappel de l'événement
    ---------------------

    Le jour de l'accident, une équipe de décapage s'affaire à ramasser le
déblai produit lors d'un dynamitage. Cette opération s'effectue à l'aide d'une
pelle hydraulique et de camions de 50 tonnes. Alors que la pelle hydraulique
charge le camion de M. Rousseau, une section du mur du côté est du chemin de
halage se décroche et s'affaisse en partie sur le camion de la victime,
l'écrasant mortellement.

    Constatations de la CSST
    ------------------------

    L'enquête a permis à la CSST de retenir cinq causes pour expliquer
l'accident :

    
    - l'emplacement des trous de forage et la méthode de dynamitage utilisée
      favorisent la fissuration derrière la dernière rangée de dynamitage;
    - la résistance de la base du mur est inférieure à la force exercée par
      la masse de la roche sus-jacente;
    - l'examen du mur afin d'en évaluer la stabilité est déficient;
    - lors de l'opération de chargement, le camion de 50 tonnes se retrouve
      entre la pelle hydraulique et le mur;
    - la supervision des opérations de décapage à la carrière est
      insuffisante.

    La CSST considère que Glendyne a agi de façon à compromettre la sécurité
des travailleurs. En conséquence, un constat d'infraction lui a été délivré.
Pour cette infraction, l'amende peut varier de 5 000 $ à 20 000 $ pour une
première offense ou de 10 000 $ à 50 000 $ en cas de récidive.

    Exigences de la CSST
    --------------------

    Le jour de l'accident, la CSST a interdit tout travail sur le mur est
vis-à-vis l'accident au niveau du chemin de halage parce qu'il y a un risque
d'effondrement.
    De plus, la CSST a exigé que l'employeur :

    - sécurise le mur du côté est en faisant tomber la masse de roc instable,
      en travaillant par le dessus seulement et en se tenant sur la partie
      stable du mur;
    - inspecte toutes les deux semaines le haut de tous les bancs afin de
      détecter la présence de fissures;
    - rédige une méthode de travail sécuritaire pour sécuriser le mur est au
      niveau du chemin de halage;
    - mette en place une méthode pour détecter le mouvement des murs afin de
      prévoir les effondrements.

    L'employeur ayant déposé une procédure de travail sécuritaire le
30 novembre 2006, l'interdiction de tout travail sur le mur est a pu être
levée afin de stabiliser le mur. Il s'est par la suite conformé à toutes les
autres exigences.

    Suivi de l'enquête
    ------------------

    Afin d'éviter la répétition d'accidents semblables, la CSST :

    - informera les exploitants de carrières des circonstances de cet
      accident mortel relié à la présence de plans de faiblesse dans le
      massif rocheux;
    - les sensibilisera aux dangers d'effondrement des parois de fosse et aux
      accidents qui en découlent;
    - leur rappellera la réglementation qui s'applique et leurs obligations
      de mettre en place des mesures de surveillance et de contrôle
      appropriées.
    
    -%SU: LBR,SAN
    -%RE: 35




Renseignements :

Renseignements: Guy Archambault, Direction régionale du
Bas-Saint-Laurent - CSST, (418) 725-6100

Profil de l'entreprise

Commission de la santé et de la sécurité du travail

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.