Un travail relatif aux maladies de l'enfance est primé



    Le gouvernement McGuinty rend hommage à l'excellence en recherche à
    SickKids

    TORONTO, le 20 mars /CNW/ -

    NOUVELLES

    A The Hospital For Sick Children, on amplifie une recherche de classe
mondiale sur la prévention des maladies de l'enfance.
    Le prestigieux Wellcome Trust, la deuxième fondation de recherche
médicale du monde par ordre d'importance, a décerné à The Centre for Applied
Genomics (http://www.tcag.ca/) une subvention de 870 000 $.
    Le centre utilisera cette subvention pour développer son travail sur la
base de données des variantes génomiques - connue sous le nom de "la base de
données de Toronto" -- source d'information génomique de classe mondiale.
    Les données peuvent influer sur la façon dont nous diagnostiquons,
traitons et comprenons les maladies qui touchent tant les enfants que les
adultes.

    CITATIONS

    "Une de nos ressources les plus importantes réside dans notre personnel
et dans notre aptitude à innover. Je félicite le Dr Steve Scherer et son
équipe de chercheurs et chercheuses de SickKids du travail avant-gardiste
qu'ils accomplissent ici même en Ontario, ainsi que de la reconnaissance
internationale qu'ils reçoivent pour leurs résultats," a déclaré M. John
Wilkinson, ministre de la Recherche et de l'Innovation.
    "Pour concevoir de nouvelles façons de diagnostiquer et de traiter les
maladies, SickKids attire des spécialistes de la recherche du monde entier qui
se joignent à ses programmes de pointe. Je suis vraiment très heureuse du fait
que le Wellcome Trust reconnaît nos éminents spécialistes et le travail
innovateur que nous réalisons dans le domaine de la génomique," a fait
observer Mme Mary Jo Haddad, présidente et PDG de The Hospital for Sick
Children.

    FAITS EN BREF

    
    -   Les chercheurs et chercheuses de SickKids ont participé au consortium
        de scientifiques qui a créé la première carte du génome humain.
    -   Les chercheurs et chercheuses de SickKids ont dirigé le consortium de
        scientifiques qui a découvert les premiers marqueurs génétiques de
        l'autisme.
    -   Depuis 2003, le ministère de la Recherche et de l'Innovation a fourni
        plus de 24 millions de dollars pour appuyer les activités de
        recherche et de commercialisation entreprises à SickKids.

    POUR EN SAVOIR PLUS

    SickKids Hospital (http://www.sickkids.ca/)
    Wellcome Trust (http://www.wellcome.ac.uk/)
    Centre for Applied Genomics (http://www.tcag.ca/)

    -------------------------------------------------------------------------
                                                  ontario.ca/innovation-news
                                                        Available in English



                                                      DOCUMENT D'INFORMATION
    -------------------------------------------------------------------------

                      L'INNOVATION PRATIQUEE EN ONTARIO
                     ATTIRE UN FINANCEMENT INTERNATIONAL
    

    Une subvention de 870 000 $ du Wellcome Trust, la deuxième fondation de
recherche médicale du monde par ordre d'importance, aidera les chercheuses et
chercheurs de The Centre for Applied Genomics (TCAG), de The Hospital for Sick
Children (SickKids), à concevoir de nouveaux outils de diagnostic et de
thérapeutique pour les maladies d'enfants. Cette subvention sera partagée avec
l'European Bioinformatics Institute de l'European Molecular Biology Laboratory
(EBI-EMBL).
    Le financement amplifiera les opérations de la Database of Genomic
Variants (DGV) (base de données des variantes génomiques) du TCAG - connue
sous le nom de "base de données de Toronto" -- source d'information génomique
de classe mondiale. Les chercheurs et chercheuses recueilleront, organiseront
et tiendront l'information sur le génome, en rehaussant la traduction de
l'information génétique en nouveaux outils de diagnostic, de pronostic et de
thérapeutique pour l'amélioration de la santé des enfants.

    Recherche génomique

    La génomique repousse de nouvelles limites pour étudier et comprendre ce
qui prédispose certaines personnes à la maladie. Cette information conduira à
la création de meilleurs outils, plus rapides, pour diagnostiquer et traiter
la maladie.
    En 2004, des scientifiques ont découvert que, chez les êtres humains,
certaines régions génomiques définies sont présentes sous forme de multiples
copies chez certaines personnes, mais pas dans d'autres. On a établi que ces
régions à variable du nombre de copies (CNV) influencent la sensibilité à la
maladie et la réaction aux traitements. Certaines de ces variantes sont
bénignes, mais d'autres peuvent nous prédisposer à la maladie, voire causer
une maladie.
    Les percées de la détection des CNV aideront les scientifiques à déceler
les régions qui posent des problèmes et à concevoir des traitements préventifs
ou thérapeutiques. La prévention des maladies, une détection accélérée et un
traitement plus exact permettront de sauver plus de vies. C'est le but de
cette recherche.

    
    -------------------------------------------------------------------------
                                                  ontario.ca/innovation-news
                                                        Available in English
    




Renseignements :

Renseignements: Sandra Watts, Bureau du ministre, (416) 314-7067; Perry
Blocher, Direction des communications du MRI, (416) 326-7717

Profil de l'entreprise

MINISTERE DE LA RECHERCHE ET DE L'INNOVATION DE L'ONTARIO

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.