Un sondage révèle que les personnes âgées canadiennes risquent de ne pas obtenir d'aide dans leur propre maison

TORONTO, le 8 nov. 2011 /CNW/ - Les septuagénaires et les octogénaires canadiens d'aujourd'hui sont fonctionnels, autonomes et désirent continuer à vivre dans leur propre maison. Toutefois, la grande majorité d'entre eux ont une conception erronée sur la façon dont elles pourraient obtenir de l'aide en cas d'urgence médicale et quatre personnes sur dix ignorent que les chutes sont la principale cause de blessures chez les personnes âgées au Canada, révèle le Rapport Lifeline sur le vieillissement au Canada publié aujourd'hui par Philips Lifeline.

Le Rapport Lifeline sur le vieillissement au Canada est un sondage effectué auprès de 1000 Canadiens de 73 ans ou plus, commandité par Philips Lifeline, le plus important fournisseur de service d'alerte médicale au Canada. Selon le sondage, 95 % des répondants ont déclaré que continuer à vivre seuls dans leur propre maison constitue une priorité ou est très important pour eux. Toutefois, un nombre impressionnant d'entre eux risque de ne pas recevoir d'aide dans leur propre maison à la suite d'une chute.

« Toutes les personnes âgées qui vivent seules devraient avoir un plan à toute épreuve pour obtenir de l'aide en cas de chute, puisque les chutes font souvent partie de la réalité du vieillissement. Chaque année, plus de 1,4 million de personnes âgées canadiennes font une chute et 50 % d'entre elles sont incapables de se relever sans aide », déclare Roxanne Rodgers, infirmière clinicienne en cardiologie à l'Hôpital Général du Lakeshore à Pointe-Claire. « Il est tout simplement impossible d'appeler à l'aide au téléphone si la personne ne peut pas bouger, est désorientée ou perd connaissance. Il est irréaliste et dangereux de supposer qu'un téléphone sera toujours accessible ou que quelqu'un entendra toujours vos appels à l'aide. »

Selon le sondage :

  • 86 % de tous les répondants comptent être toujours en mesure de se rendre à un téléphone et de l'utiliser en cas de chute.
  • 10 % disent qu'ils essaieraient d'obtenir de l'aide seuls en se levant ou en criant à l'aide.
  • 26 % ont déclaré qu'ils ne savaient pas combien de temps il leur faudrait pour obtenir de l'aide s'ils en avaient besoin.

Le manque de préparation aux chutes des personnes âgées contraste vivement avec les résultats d'autres études selon lesquelles les répondants sont disposés à effectuer les changements requis pour leur permettre de continuer à vivre dans leur propre maison.

  • Même si 62 % des répondants n'ont actuellement pas d'aide à la maison, ils ont déclaré que c'était simplement parce qu'ils n'étaient pas encore assez âgés pour avoir besoin d'aide (64 %) et non parce qu'ils étaient réticents à avoir de l'aide.
  • Près des trois quarts (72 %) des répondants ont déclaré qu'ils effectueraient certains changements et feraient appel à des services pour personnes âgées si cela leur permettait de rester plus longtemps dans leur propre maison.
  • 45 % ont affirmé qu'ils seraient même prêts à déménager dans une maison plus petite si cela leur permettait de continuer à vivre seuls.
  • Seulement 3 % ont déclaré qu'ils n'auraient jamais recours à des services pour personnes âgées.

« Notre sondage révèle que les personnes âgées canadiennes d'aujourd'hui sont pratiques, autonomes et ouvertes au changement, mais qu'elles sont également inconscientes du fait que les chutes constituent l'un des principaux risques pour la santé des personnes de leur âge », déclare Erik Sande, directeur général, Philips Home Monitoring (Canada). Nous leur recommandons de s'abonner à un système d'alerte médicale comme Lifeline. Cet appareil simple et discret permet aux personnes âgées de mener une vie active et autonome, tout en leur garantissant un accès instantané à de l'aide en cas de chute et en rassurant les abonnés et leurs familles. »

Les chutes constituent l'un des principaux risques pour la santé des personnes âgées et l'on estime qu'un Canadien de plus de 65 ans sur trois fera une chute chaque année.1 50 % des personnes âgées qui tombent sont incapables de se relever sans aide2. Plus une personne âgée gît longtemps sans aide sur le sol après une chute, plus les effets peuvent être marquants. Si une personne âgée gît sans aide pendant une heure ou moins, le risque de mortalité est de 12 %. Toutefois, les personnes âgées qui gisent sans aide pendant 72 heures ou plus courent un risque de mortalité de 67 %.3

Le Rapport Lifeline sur le vieillissement au Canada est un sondage en ligne effectué entre le 6 et le 8 septembre 2011 auprès de 1004 Canadiens de 73 ans ou plus, membres du Forum Angus Reid. La marge d'erreur sur la population totale, qui mesure la variabilité d'échantillonnage, est de +/- 3,1 %. Les écarts entre les totaux sont causés par l'arrondissement.

Philips Lifeline est le principal service d'alerte médicale au Canada. Sa détermination à offrir un service bienveillant et de qualité en a fait le chef de file du secteur depuis plus de trente-cinq ans. Lifeline est également le seul service d'alerte médicale intégré au système de soins de santé canadien. Grâce à des centaines de partenariats avec des hôpitaux, des agences de soins de santé et des résidences pour personnes âgées d'un bout à l'autre du pays, le service Lifeline est facilement disponible partout. Pour de plus amples renseignements au sujet du service d'alerte médicale Lifeline, veuillez consulter le site www.Lifeline.ca.

À propos de Royal Philips Electronics
Royal Philips Electronics, Pays-Bas (NYSE : PHG, AEX : PHI) est une entreprise diversifiée positionnée sur les marchés de la santé et du bien-être, qui vise à améliorer la vie des gens grâce à des solutions et à des produits innovants. Chef de file mondial dans les domaines de la santé, des produits grand public et de l'éclairage, Philips intègre technologie et design pour créer des solutions centrées sur l'utilisateur, fondées sur les attentes des consommateurs et sur la promesse de sa marque : « Du sens et de la simplicité ». Philips, dont le siège social se trouve aux Pays-Bas, emploie plus de 120 000 personnes et est présent dans plus de 100 pays à travers le monde. Avec un chiffre d'affaires de 22,3 milliards d'euros en 2010, l'entreprise est l'un des chefs de file du marché dans les domaines de la cardiologie, des soins de courte durée et des soins à domicile, des solutions d'éclairage basse consommation et des nouvelles applications d'éclairage, ainsi que des produits grand public destinés au bien-être et au plaisir personnel, avec une première place incontestée dans les secteurs des produits de rasage et de soins pour hommes, des systèmes de divertissement portables et des soins buccodentaires. Pour de plus amples renseignements au sujet de Philips, consultez le site www.philips.com/newscenter.

___________________

1 Hornbrook, Gerontologist, 1994, Hausdorff, Arch Phys Med & Rehab, 2001

2 Selon Tinetti, M E, MD et al, Fall-risk evaluation and management: Challenges in adopting geriatric care practices, The Gerontologist, Vol. 46, Nº 6, 2006, p. 718.

3 Recherche commanditée par Philips Lifeline auprès de 500 professionnels de la santé et effectuée par le Portland Research Group, 2008.

SOURCE Philips Lifeline

Renseignements :

Pour toute demande des médias, veuillez communiquer avec :

Ariane Tremblay
Cowan & Company
Tél.: 514 861-1330 poste 226
Courriel : ariane@cowanandcompany.net

Santina Giuliano
Philips Electronics Limited
Tél. : 905 201-4196
Courriel : santina.giuliano@philips.com

Profil de l'entreprise

Philips Lifeline

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.