Un sondage montre que la "travaillite aigue" perd du terrain: les Canadiens désirent passer plus de temps en famille



    
       Un fossé se creuse entre les valeurs personnelles des Canadiens
                        et celles du monde du travail

    -   Près de 80 % des Canadiens ne se considèrent pas comme des "maniaques
        du travail".
    -   Parmi les valeurs qui ont de l'importance pour les Canadiens, la
        famille (54 %), l'honnêteté (25 %) et la santé (23 %) arrivent en
        tête de liste, tandis que le travail (10 %) et l'argent (5 %) sont en
        queue de peloton.
    -   74 % des Canadiens disent que leurs valeurs trouvent leur source dans
        leur famille.
    -   Près de deux travailleurs sur trois (65 %) croient qu'il existe un
        écart entre les valeurs du monde du travail et les valeurs
        personnelles des Canadiens.
    -   Seulement 27 % des Canadiens sont convaincus qu'il est possible
        d'atteindre un bon équilibre entre le travail et la vie personnelle.
    

    TORONTO, le 24 avril /CNW/ - L'époque où on pouvait se glorifier d'être
atteint de "travaillite aigue" pourrait bien être révolue et céder la place
aux priorités familiales, d'après une étude publiée aujourd'hui par Desjardins
Sécurité financière. Cette recherche révèle que seulement 22 % des Canadiens
se considèrent comme des "maniaques du travail". Interrogés au sujet des
valeurs qui sont les plus chères aux Canadiens, 54 % des répondants ont
mentionné la famille et seulement 10 %, le travail.
    Malgré des horaires de travail très chargés, les Canadiens déploient
beaucoup d'efforts pour que leur famille prenne bel et bien la place centrale
qu'ils souhaitent lui donner. Ainsi, environ 72 % des Canadiens planifient des
vacances et 72 % partagent régulièrement des repas avec leur famille et leurs
amis.
    Toutefois, les Canadiens ne sont pas convaincus que le monde du travail
appuie cette quête d'une meilleure vie familiale. Certes, un grand nombre
d'entreprises ont mis sur pied des programmes afin de promouvoir l'équilibre
entre le travail et la vie personnelle. Mais l'étude indique que 65 % des
Canadiens considèrent que les valeurs de leur milieu de travail ne concordent
pas avec leurs valeurs personnelles.
    D'après le sondage, seulement un quart (25 %) des Canadiens sont
convaincus que leur employeur "livre la marchandise" quand il s'agit
d'équilibre travail-vie personnelle, et seulement 29 % croient que leur
employeur se préoccupe réellement de cet équilibre.
    "Cette étude montre que la famille est toujours la priorité des
Canadiens, et ce, malgré l'impression très répandue selon laquelle le travail
serait, de plus en plus, l'élément qui sert à nous définir", souligne le
Dr David Goldbloom, professeur de psychiatrie à l'Université de Toronto.
    "Cet écart entre les valeurs des employés et celles de leur milieu de
travail devrait être un signal d'alarme pour les employeurs. Si les employés
n'ont pas le sentiment de pouvoir concilier leur travail et leurs priorités
personnelles, par exemple la famille, non seulement verrons-nous un nombre
croissant de Canadiens aux prises avec des problèmes de santé mentale, mais
nous nous retrouverons aussi avec une population de travailleurs mécontents,
stressés et peu motivés", explique le Dr Irvin Wolkoff, psychiatre en pratique
privée à Toronto et commentateur des questions de santé mentale tant dans les
milieux de la psychiatrie qu'à l'échelon international.
    Cette étude, dont la publication prépare le terrain pour la Semaine
nationale de la santé mentale (7-13 mai), a été commanditée par Desjardins
Sécurité financière. Elle explore les perceptions et les expériences des
Canadiens en matière de santé mentale, sous l'angle du travail et de la vie
familiale.
    "Avec la pénurie de main-d'oeuvre qui va en s'accentuant, les employeurs
ne peuvent pas se permettre de négliger les besoins de leurs employés. La
question n'est plus tant de savoir si l'employé convient au milieu de travail,
mais si le milieu de travail convient à l'employé, mentionne Alain Thauvette,
Premier vice-président, Assurance pour les groupes et les entreprises chez
Desjardins Sécurité financière. Les employeurs qui sauront respecter les
valeurs de leurs employés et y adapter leur culture d'entreprise et leurs
politiques sont ceux qui pourront attirer les employés les plus qualifiés et
les plus prometteurs."
    Bien que les Canadiens souhaitent donner la priorité à leur famille,
plusieurs se demandent si cela est vraiment possible. Alors que 81 % des
Canadiens désirent trouver un bon équilibre entre leur travail et leur vie
personnelle, seulement 27 % des répondants sont convaincus que cet équilibre
est possible dans notre société, et seulement 17 % croient que notre société
encourage les travailleurs à bien équilibrer travail et vie personnelle.
    Ce scepticisme porte les Canadiens à composer avec le stress au lieu de
chercher à régler le problème à la source. Ainsi, quand ils sont stressés,
43 % des Canadiens font de l'activité physique, 16 % parlent à une personne de
confiance, 13 % lisent un livre et 11 % s'adonnent à une activité de détente
telle que le yoga. Mais seulement 2 % réduisent leurs heures de travail, et
seulement 14 % parlent à leur supérieur de leurs préoccupations au sujet de la
conciliation travail-vie personnelle.
    "Je ne suis pas étonné de voir que les Canadiens sont frustrés de ne pas
arriver à trouver un équilibre entre le travail et leur vie personnelle - cela
leur semble impossible en raison de leur environnement professionnel, nous dit
Glenn Thompson, chef de la direction de l'Association canadienne pour la santé
mentale. Notre expérience nous démontre que de plus en plus d'employeurs
voient des avantages certains à encourager un meilleur équilibre travail-vie
personnelle. En bout de ligne, un employé en bonne santé mentale est plus
productif, plus motivé et plus fidèle à l'entreprise. Les employeurs ont donc
tout à gagner en investissant dans la santé mentale de leurs employés."
    La 56e édition de la Semaine nationale de la santé mentale (7-13 mai),
une initiative de l'Association canadienne pour la santé mentale, est
présentée cette année par Desjardins Sécurité financière. Desjardins Sécurité
financière commanditera également la conférence "Psychologically Healthy
Workplace", qui se tiendra à l'Ecole de gestion Rotman les 3 et 4 mai 2007.
    Pour en apprendre davantage, visitez le site
    www.desjardinssecuritefinanciere.com/avotresante

    A propos du sondage
    Cette enquête a été réalisée par SOM Recherches et sondages pour le
compte de Desjardins Sécurité financière entre le 12 février et le 14 mars
2007. Au total, 1 508 entrevues ont été menées auprès d'un échantillon
représentatif d'adultes canadiens. Le plan d'échantillonnage fournit des
estimations proportionnelles comportant une marge d'erreur maximale de 2,6 %
et un niveau de confiance de 95 % (19 fois sur 20). Les données ont été
pondérées de façon à refléter la répartition exacte de la population
canadienne par régions, sexes et groupes d'âge établie par le Recensement de
2001 de Statistique Canada.

    A propos de Desjardins Sécurité financière
    Desjardins Sécurité financière est une composante du Mouvement des
caisses Desjardins, le groupe financier intégré de nature coopérative le plus
important au Canada. Spécialisée en assurance vie, en assurance santé et en
épargne-retraite, tant individuelles que collectives, Desjardins Sécurité
financière, sur qui plus de 5 millions de Canadiens comptent chaque jour pour
assurer leur sécurité financière, emploie plus de 3 700 personnes. Elle gère
et administre un actif de près de 20 milliards de dollars. Elle a des bureaux
dans plusieurs villes du pays dont Vancouver, Calgary, Winnipeg, Toronto,
Ottawa, Montréal, Québec, Lévis, Halifax et St. John's.





Renseignements :

Renseignements: Frédéric Bérard, HKDP, (514) 395-0375, poste 230,
fberard@hkdp.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.