Un sondage global indique qu'il reste beaucoup à faire pour promouvoir l'égalité des sexes en milieu de travail

Les résultats du dernier sondage global Workmonitor de Randstad Canada mettent en lumière la nécessité pour les employeurs de devenir des chefs de file en matière d'égalité en milieu de travail.

TORONTO, le 1er nov. 2011 /CNW Telbec/ - L'égalité professionnelle est essentielle à la création d'une main d'œuvre dynamique et motivée par l'innovation, dans le contexte économique actuel. Quoique des pas de géant aient été réalisés dans le domaine de l'égalité des sexes, bon nombre d'hommes et de femmes doivent encore composer avec plusieurs défis alors qu'ils travaillent à faire avancer leur carrière.

Les résultats du récent sondage Workmonitor de Randstad, dans la cadre duquel des employés de 29 pays aux quatre coins du monde ont été interrogés, révèlent qu'au Canada, 34 % des employés masculins et 25 % des employés féminins disent que leur employeur a tendance à choisir un homme, même lorsque des candidats masculins et féminins tout aussi compétents sont disponibles. Les résultats sont similaires dans de nombreux autres pays (Belgique, Chili, Danemark, France, Inde, Italie et Mexique), où les employés masculins indiquent plus souvent que les employés féminins que, même en présence de candidats de compétences égales des deux sexes, leur employeur a tendance à opter pour un homme, sans égard au ratio homme/femme actuel.

Stacy Parker, vice-présidente exécutive du marketing chez Randstad Canada, le chef de file canadien en placement de personnel, recrutement et solutions RH, croit que les conditions de travail et les occasions de carrière des femmes et des hommes constituent un sujet toujours d'actualité. « Malgré les efforts considérables déployés pour promouvoir l'égalité des sexes en milieu de travail, l'étude démontre qu'il reste encore beaucoup à faire. Tous les gestionnaires (tant les femmes que les hommes) pourraient bénéficier d'une meilleure compréhension des questions liées à l'égalité des sexes au travail », dit-elle. « Il est essentiel de savoir reconnaître la diversité de la population active et celle de votre consommateur. Une équipe de direction marquée par la diversité permet d'éviter la pensée unique et favorise la recherche de solutions qui répondront mieux aux besoins du marché », ajoute-t-elle.

Selon l'étude, au Canada, 57 % des employés féminins et 47 % des employés masculins croient que leur organisation offre un meilleur rendement lorsque l'équipe comporte un ratio égal d'hommes et de femmes. L'Allemagne, le Luxembourg, la Slovaquie, la Suède et la Turquie montrent des résultats similaires. Les exceptions apparaissent en France (58 %) et aux États-Unis (56 %), où davantage d'employés masculins croient qu'un ratio égal d'hommes et des femmes aurait une influence positive sur le rendement de l'entreprise.

Selon le sondage, les employés féminins préfèrent travailler avec des hommes et les employés masculins préfèrent travailler avec des femmes. En Grèce, en Inde, au Japon et à Singapour, les employés masculins et féminins s'entendent en ce qui a trait à leurs préférences pour les collègues masculins ou féminins. Au Canada, travailler avec des hommes est davantage préféré par les employées (51 % vs. 38 %), tandis que travailler avec des femmes est préféré par les employés (42 % vs. 27 %).

De plus, seulement 28 % des hommes canadiens et 34 % des femmes canadiennes croient que le rendement de leur organisation s'améliorerait si leur comité de direction était formé par davantage de femmes. En Argentine, en Grèce, en Inde, au Luxembourg et en Slovaquie, la plupart des employés féminins sont du même avis. D'autre part, en France, 48 % des employés masculins croient en l'impact positif des femmes au sein de la direction.

Parker insiste sur l'importance pour les équipes de direction actuelles de bien comprendre qui sont les consommateurs d'aujourd'hui. « D'après les faits rapportés récemment par un groupe de consultants de Boston, les femmes contrôlent 12 billions de dollars du total de 18,4 billions de dollars en dépenses mondiales de consommation. Les consommateurs d'aujourd'hui sont plus instruits, plus exigeants, plus variés - nos organisations doivent reconnaître et refléter ces changements démographiques si elles veulent prospérer », affirme Parker.

Parker croit qu'il faut mettre l'accent sur la communication et l'information en ce qui a trait à l'égalité des sexes. « Il est important de reconnaître les inégalités existantes pour les deux sexes, et d'être conscient que certains subissent de la discrimination ou du sexisme sur une base quotidienne. Les employeurs peuvent tenir des réunions et ateliers de sensibilisation, ou encore inviter des conférenciers à partager leurs expériences avec les membres de la communauté et les chefs d'entreprise », dit-elle.

Peu importe la taille de l'entreprise, la productivité est en bonne partie favorisée par l'innovation, dit Parker. « La diversité de la main d'œuvre aide les organisations à envisager les choses selon différentes perspectives, à adopter une vision plus large. Pour demeurer concurrentielles dans un marché où l'égalité pour tous les travailleurs est souvent synonyme de succès, les entreprises doivent apprendre à favoriser l'autonomie, l'évolution et le développement d'une main d'œuvre diversifiée. »

L'Enquête trimestrielle sur le travail de Randstad
En raison du succès qu'obtient l'Enquête trimestrielle sur le travail de Randstad depuis son introduction aux Pays-Bas en 2003 et plus récemment en Allemagne, le sondage s'étend maintenant à 29 pays d'Europe, d'Asie pacifique et d'Amérique. L'Enquête est publiée quatre fois l'an, ce qui permet de faire ressortir dans le temps les tendances locales et mondiales en matière de mobilité des travailleurs. L'enquête quantitative a été réalisée en ligne auprès d'une population âgée de 18 à 65 ans travaillant au moins 24 heures par semaine dans un emploi rémunéré (excluant les travailleurs autonomes). L'échantillon minimum est de 400 entrevues par pays. Les entrevues ont été effectuées par Survey Sampling International. La troisième phase de la recherche de 2011 a été menée du 18 juillet au 8 août.

À propos de Randstad Canada: Randstad Canada est le chef de file canadien en placement de personnel, recrutement et solutions RH. Seule entreprise de dotation en personnel entièrement intégrée au pays, nous comprenons les besoins des employeurs et des chercheurs d'emploi de tous niveaux et de toutes industries. Grâce à une fine connaissance des marchés locaux et des tendances en emploi et à notre réseau global d'experts, nous façonnons le monde du travail canadien.  Visitez randstad.ca Randstad Canada anticipe une énorme croissance en 2011 et cherche des candidats de talent pour des postes dans tous les secteurs d'activités. Visitez http://randstad.ca/about/internal_careers.aspx pour voir nos postes disponibles à l'interne et pour découvrir pourquoi Randstad est un des meilleurs endroits où travailler.


 

SOURCE Randstad Canada

Renseignements :

Dayana Moreno
Marie-Noelle Morency
Téléphone
416.962.9578 poste 2317
514.350.5309 poste 233

Source : Randstad Canada
Un dossier de presse complet, y compris les différences régionales détaillées, est disponible au http://www.randstad.com/press-room/research-reports


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.