Un sondage démontre qu'une forte majorité de la population s'oppose à la déréglementation du service postal



    OTTAWA, le 2 sept. /CNW Telbec/ - Un nouveau sondage effectué par la
firme Ipsos Reid démontre que 69 % de la population s'oppose à ce que des
entreprises privées puissent livrer des lettres au Canada. Les résultats du
sondage ont été rendus publics à l'arrivée de l'échéance fixée pour présenter
un mémoire au comité consultatif responsable de l'Examen stratégique de la
Société canadienne des postes. Les membres de ce comité, nommés par le
gouvernement, envisagent la possibilité de déréglementer le service postal
public.
    Plus tôt aujourd'hui, le Syndicat des travailleurs et travailleuses des
postes (STTP) a présenté son mémoire au comité consultatif responsable de
l'Examen stratégique. Le mémoire du Syndicat comprend notamment les résultats
du sondage et plus de 10 000 cartes postales.
    "Une écrasante majorité de la population s'oppose à la déréglementation
postale et soutient un service postal solide, universel et public", affirme
Denis Lemelin, président national du Syndicat. "Nous espérons que le comité
consultatif se souviendra des résultats du sondage au moment de formuler ses
recommandations."
    Commandé par le STTP, le sondage indique que 46 % des répondants sont
fortement contre l'idée d'autoriser des entreprises privées à livrer des
lettres au Canada, alors que 23 % sont plutôt contre cette idée. Inversement,
9 % des répondants se sont prononcés fortement en faveur de l'ouverture du
secteur de la poste-lettres à la concurrence privée, et 18 % sont plutôt en
faveur.
    La population n'est pas seule à s'opposer à la déréglementation postale.
Près de 400 municipalités partout au pays ont adopté des résolutions contre la
déréglementation du service postal.
    "La déréglementation postale permettrait à des entreprises privées de
livrer le courrier dans les secteurs urbains hautement lucratifs, laissant au
service postal public la responsabilité de desservir les régions rurales et
éloignées où les coûts de livraison sont plus élevés", ajoute M. Lemelin.
"Cela nous mènerait tout droit à une réduction considérable des services, à
des pertes d'emplois massives et à des fermetures de bureaux de poste."
    Le comité consultatif responsable de l'Examen stratégique déposera son
rapport final et ses recommandations en décembre 2008.
    Le sondage a été mené du 12 au 14 août 2008. Portant sur un échantillon
de 1 007 Canadiennes et Canadiens d'âge adulte, les résultats comportent une
marge d'erreur de plus ou moins 3,1 points de pourcentage, 19 fois sur 20, par
rapport aux résultats qui auraient été obtenus si toute la population adulte
du Canada avait été visée par le sondage. Ces données ont été pondérées pour
faire en sorte que la composition de l'échantillon, quant à la région, à l'âge
et au sexe, corresponde à la composition de la population canadienne selon les
données du recensement.




Renseignements :

Renseignements: Richard McGrath, spécialiste des communications du
Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes, (613) 222-3952
(cellulaire), rmcgrath@cupw-sttp.org; Pour obtenir les résultats du sondage et
le mémoire présenté par le STTP au comité consultatif responsable de l'Examen
stratégique, consultez le site Web du STTP à l'adresse: www.cupw-sttp.org


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.