Un sondage de Pyramis Global Advisors révèle que les promoteurs de régimes canadiens soutiennent vigoureusement les régimes de retraite à prestations déterminées



    
       - Les actions mondiales et les produits innovants, notamment les
           portefeuilles 130/30, suscitent un intérêt croissant -

     - L'étude, qui a rejoint 157 promoteurs de régimes publics et privés
      représentant des actifs combinés de 630 milliards de dollars, est
       la plus complète publiée à ce jour au Canada sur les régimes de
                     retraite à prestations déterminées -
    

    TORONTO, le 7 nov. /CNW/ - Une nouvelle étude de Pyramis Global Advisors
indique que les employeurs demeurent résolus à offrir des régimes de retraite
à prestations déterminées à leurs employés. De plus, les promoteurs de régimes
canadiens recherchent activement de nouvelles stratégies afin de produire des
rendements pour les participants; entre autres, ils se disent disposés à
délaisser les actions canadiennes en faveur d'instruments innovants tels que
les produits combinant les positions longues et les positions courtes
(130/30). Pyramis Global Advisors, une unité de Fidelity Investments, offre
des produits et des services de gestion de placements aux investisseurs
institutionnels tels que les régimes de retraite des secteurs privé et public.
    Réalisée par le Canadian Pension Fund (CPF) Directory pour Pyramis Global
Advisors, la nouvelle recherche intitulée En quête de nouveaux horizons : les
défis et stratégies des promoteurs de régimes dans le contexte financier
actuel est la plus complète jamais effectuée au Canada sur le secteur des
régimes de retraite à prestations déterminées. Elle se fonde sur un sondage
national auquel ont participé 157 promoteurs de régimes publics et privés de
toutes tailles représentant globalement des actifs de plus de 630 milliards de
dollars. Les répondants ont fourni des renseignements sur leurs stratégies de
placement courantes, sur leurs projets d'avenir et sur leur manière de réagir
à l'évolution du monde du placement.
    "Les régimes de retraite canadiens ont franchi beaucoup de chemin en peu
de temps et sont aujourd'hui en bonne posture pour relever les défis de
l'avenir, a affirmé Michael Barnett, vice-président directeur, Fidelity
Investments Canada s.r.i. Il y a moins de dix ans, plusieurs caisses de
retraite avaient trop investi dans les actions; elles ont eu la vie dure quand
les marchés ont chuté au début de la présente décennie. Notre recherche a
démontré que, contrairement à une perception répandue, les régimes de retraite
canadiens sont bien capitalisés, solvables, et continuent à offrir aux
participants les avantages considérables des régimes de retraite à prestations
déterminées."

    L'engagement à maintenir un régime de retraite à prestations déterminées
    demeure robuste et atteint 100 % dans le cas des régimes publics

    Interrogés sur le sujet, les promoteurs de régimes actifs ont très
majoritairement (87 %) indiqué qu'ils continueront vraisemblablement à offrir
un régime à prestations déterminées d'ici cinq à dix ans. Plus précisément,
100 % des promoteurs de régimes publics et 74 % des promoteurs de régimes
privés prévoient maintenir ce genre de régime.
    Par ailleurs, tout en affirmant que les régimes sont solides, les
promoteurs expriment certaines inquiétudes pour l'avenir. Tant dans le secteur
privé que dans le secteur public, les promoteurs classent les coûts à long
terme (74 %) et la gestion des risques (70 %) en haut de leur liste de
préoccupations - la volatilité à court terme des marchés n'occupant que le
troisième rang.
    "L'importance accordée au contrôle des coûts et à la gestion des risques
indique que les promoteurs mettent fortement l'accent sur la viabilité à long
terme de leurs caisses de retraite", a ajouté M. Barnett.

    Parti pris pour les titres canadiens : situation actuelle et tendances

    Les régimes de retraite du Canada continuent à privilégier les titres
d'ici : les actions canadiennes dominent les portefeuilles d'actions,
accaparant 45 % des fonds placés dans ces portefeuilles. Les autres blocs
importants sont les titres à revenu fixe (34 %), les actions internationales
(12 %), les actions américaines (12 %) et les actions mondiales (7 %).
    "Bien que l'abrogation de la règle sur les biens étrangers ait encouragé
les régimes à investir à l'extérieur du Canada, le virage ne s'est pas réalisé
au rythme auquel plusieurs s'attendaient, a précisé M. Barnett. Cependant,
notre étude confirme que les promoteurs canadiens sont de plus en plus enclins
à rechercher des placements prometteurs à l'extérieur du Canada."
    La majorité des promoteurs de régimes privés et publics ont diminué ou
envisagent sérieusement de diminuer la pondération des actions canadiennes
dans leurs portefeuilles; près de 20 % d'entre eux s'attendent à réduire de
plus de 10 % leurs placements dans les actions canadiennes d'ici un an ou
deux; près de 50 % entrevoient une diminution de 5 à 10 % pendant cette
période alors qu'un autre tiers envisage une baisse de moins de 5 %.
    Quand on leur demande dans quels segments ils prévoient investir, 56 %
des promoteurs disent qu'ils remplaceront des actions canadiennes par des
actions internationales, y compris des actions des marchés émergents et des
actions de sociétés à petite capitalisation non canadiennes. L'intérêt pour
les titres à revenu fixe est moins grand : 20 % seulement des promoteurs
prévoient accroître la pondération de cette catégorie d'actif dans leurs
portefeuilles.

    La quête de rendement se poursuit et les instruments innovants gagnent en
    popularité

    Soucieux d'augmenter les rendements et de maintenir des ratios de
capitalisation et de solvabilité acceptables, plusieurs promoteurs signalent
qu'ils recherchent plus activement les placements présentant un certain degré
de risque et près des trois quarts (74 %) envisagent d'investir dans des
instruments innovants afin d'augmenter les rendements. Dans le cadre du
sondage, la définition des produits innovants comprenait les souscriptions
privées, les fonds de couverture, le capital de risque, le financement
d'infrastructures et le marché des marchandises.
    A ce moment-ci, les régimes publics du Canada accordent plus de place
(4,4 % des actifs) aux instruments innovants que leurs homologues privés
(1,5 % des actifs). Néanmoins, les promoteurs des deux catégories de régimes
soutiennent que selon toute vraisemblance, ils utiliseront davantage les
stratégies innovantes.
    Les promoteurs examinent également les nouveaux concepts tels que les
portefeuilles 130/30 (des portefeuilles à long terme auxquels on greffe un
nombre limité de positions à court terme) afin de rehausser la performance des
placements. Bien que de nombreux promoteurs (26 %) y songent sérieusement,
seule une petite minorité utilise présentement cette stratégie.

    Similitudes et différences entre le Canada et les Etats-Unis

    Pyramis a également sondé le secteur américain des régimes de retraite et
découvert d'intéressantes similitudes et différences entre les deux pays. Tant
au Canada qu'aux Etats-Unis, les régimes se portent beaucoup mieux qu'il y a
cinq ans. Bien que la pondération des titres à revenu fixe soit plus élevée au
Canada, les régimes d'ici ont bénéficié de la vigueur du marché canadien au
cours des cinq dernières années. A l'inverse, l'étude indique que les régimes
de nos voisins du Sud privilégient davantage les actions des Etats-Unis, ce
qui les a rendus plus vulnérables au repli des marchés américains pendant la
même période.
    La comparaison révèle aussi que les régimes canadiens du secteur public
sont ceux qui ressemblent le plus aux régimes américains du secteur privé :
dans les deux cas, les régimes sont bien capitalisés, solvables et plus
ouverts aux stratégies innovantes comme les portefeuilles 130/30. Aux
Etats-Unis, la propension à utiliser la stratégie 130/30 est plus grande dans
le secteur privé que dans le secteur public - alors que l'inverse est vrai au
Canada.
    "Les régimes de retraite à prestations déterminées du Canada sont
solidement capitalisés et bien positionnés pour l'avenir, a conclu M. Barnett.
Néanmoins, les promoteurs ne se reposent pas sur leurs lauriers. Tout au
contraire, ils s'emploient à faire travailler leurs actifs plus fort et
adoptent des produits et des approches novatrices pour éviter de perdre le
terrain gagné."

    A PROPOS DU SONDAGE ET DU CPF DIRECTORY

    Les données ont été collectées par les Canadian Pension Fund (CPF)
Directories, une division de Rogers Media. Le CPF Directory rassemble des
données sur les caisses de retraite depuis 1988. Il constitue la seule source
indépendante de données de ce genre au Canada. A compter de janvier 2008, les
données seront disponibles en ligne et les CPF Directories adopteront un
nouveau nom : Canadian Institutional Investment Network.
    Le sondage annuel du CPF Directory sur les caisses de retraite au Canada
a eu lieu en mars et avril 2007. Après le sondage initial, un questionnaire de
suivi conçu par Pyramis Global Advisors a été administré en juillet et août
2007. Les 157 répondants, des promoteurs de régimes de retraite à prestations
déterminées, étaient représentatifs du Canada : 35 % provenaient du centre du
Canada, 34 % de l'Ouest et 29 % de l'Est du pays. Pour obtenir un exemplaire
du rapport complet, qui sera disponible en décembre 2007, veuillez vous rendre
à l'adresse fidelity.ca.

    A PROPOS DE PYRAMIS GLOBAL ADVISORS

    Pyramis Global Advisors, une unité de Fidelity Investments, est une
société de gestion de placements qui sert les investisseurs institutionnels
tels que les régimes de retraite des secteurs privé et public, les fonds de
dotation, les fondations et d'autres institutions. Pyramis fournit aux
investisseurs américains, canadiens et européens des services de gestion
active des placements et de maîtrise des risques sur les marchés des actions
canadiennes, des actions internationales, des titres à revenu fixe et des
instruments innovants. Au 30 septembre 2007, les actifs investis dans ces
instruments totalisaient plus de 162 milliards de dollars.

    A PROPOS DE FIDELITY INVESTMENTS

    Fidelity Investments Canada s.r.i. est la huitième société de fonds
communs de placement en importance au pays; elle fait partie de l'organisation
Fidelity Investments de Boston, l'une des premières sociétés de services
financiers au monde. Au Canada, Fidelity gère un actif de 42 milliards de
dollars sous forme de fonds communs de placement ou de régimes de retraite
d'entreprises, et offre aux investisseurs une gamme complète de fonds communs
de placement regroupant des titres canadiens, des titres étrangers et des
titres à revenu fixe. Les Fonds Fidelity sont offerts par l'intermédiaire de
plusieurs réseaux de prestation de conseils, notamment des planificateurs
financiers, des courtiers en placements, des institutions bancaires et des
compagnies d'assurance. En outre, Fidelity Investments administre des régimes
de retraite à cotisations déterminées et à prestations déterminées pour le
compte de sociétés clientes canadiennes.





Renseignements :

Renseignements: Chris Pepper, Directeur principal, Relations avec les
médias, Bureau: (416) 307-5388, Téléphone cellulaire: (416) 795-7762,
Courriel: chris.pepper@fmr.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.