Un scientifique de Xerox franchit la barre du 100e brevet d'invention



    TORONTO, le 13 janv. /CNW/ - De nombreux scientifiques considèrent avoir
eu à l'occasion un éclair de génie, mais il est bien rare que celui-ci soit
survenu à l'âge tendre de 12 ans. C'est pourtant l'âge qu'avait Peter Kazmaier
de Xerox Corporation (XRX à la bourse NYSE) lorsqu'il a pour la première fois
éprouvé l'excitation fiévreuse de la création - en élaborant de nouvelles
structures moléculaires avec son nécessaire à chimie. M. Kazmaier a eu
l'occasion de revivre un autre de ces moments exaltants l'automne dernier
lorsqu'il s'est vu honorer par la collectivité scientifique lors de
l'obtention de son 100e brevet américain, ce qui le fait accéder au cercle
très restreint des inventeurs les plus féconds de Xerox; il n'y a en effet que
quatre autres scientifiques de Xerox au Canada qui aient réussi cet exploit.
    Ce 100e brevet, portant le numéro 7 432 027, est intitulé "Dual-layer
protected transient document" (document transitoire à protection double
couche)." Il fait partie d'un portefeuille de brevets portant sur des
matériaux novateurs grâce auxquels le papier peut être réimprimé à plusieurs
reprises. Maintenant directeur du groupe de la conception des nouveaux
matériaux au Centre canadien de recherche Xerox (XRCC), M. Kazmaier est entré
au service de Xerox en 1979, comme membre de l'équipe de recherche affectée à
la conception et à la synthèse de nouveaux pigments organiques photorécepteurs
des infrarouges.
    "Peter fait vraiment partie intégrante du XRCC," affirme Hadi Mahabadi,
vice-président et directeur du Centre canadien de recherche Xerox. "En plus
d'avoir multiplié les inventions, il a aidé de nombreux autres chercheurs du
XRCC et a apporté une contribution notable à l'élaboration de la culture
d'innovation caractéristique des laboratoires Xerox."
    Peter Kazmaier concentre actuellement ses efforts à la recherche relative
aux nanocommutateurs, aux matériaux intelligents et aux nanostructures, en vue
de l'élaboration de nouveaux types de supports d'impression et de
l'accroissement des fonctionnalités du papier. Il a à son actif plus de 60
publications spécialisées, et l'un de ses écrits relatif à la polymérisation
des radicaux libres stables a fait l'objet de plus de 1 100 citations - ce
dernier travail a par ailleurs été reconnu par la American Chemistry Society,
laquelle a accordé à l'équipe de chercheurs le prix Arthur K. Doolittle.
    En plus de son travail à Xerox, M. Kazmaier est également professeur
adjoint au département de chimie de l'Université Queen's de Kingston - ce rôle
lui tient particulièrement à coeur puisqu'il lui permet de faire apprécier aux
étudiants la beauté et l'utilité de la chimie.
    "L'émerveillement et ce mélange de crainte et d'admiration que j'ai
ressenti la première fois que j'ai créé un nouveau composé sont aujourd'hui
toujours aussi vivaces; j'ai chaque fois l'impression d'avoir accès à la boîte
à outils de la création," affirme Peter Kazmaier. "J'ai par ailleurs eu le
privilège de travailler avec des scientifiques de premier ordre, tant en
milieu universitaire que dans l'industrie. L'esprit d'équipe et les
interactions qui caractérisent le travail à une installation telle que le
Centre canadien de recherche Xerox en font un lieu de création passionnant où
l'on peut voir nos inventions prendre forme."
    L'un des souhaits les plus chers de l'inventeur serait que le papier
effaçable Transient Documents(MD) soit mis sur le marché. S'il n'avait pas la
chance de travailler lui-même à l'obtention du brevet final de cette
invention, peut-être que l'un de ses fils serait en mesure de le faire : deux
d'entre eux ont déjà choisi une carrière scientifique.
    Avant d'entreprendre sa carrière de 30 ans à Xerox, Peter Kazmaier avait
obtenu un diplôme de premier cycle, soit un baccalauréat spécialisé en chimie
à l'Université de Calgary. Après la première année de ce cours, le professeur
M. H. Benn lui avait permis de travailler comme assistant à la recherche au
département de chimie de l'Université. Au cours des trois étés qu'il a passé à
ce poste, Peter Kazmaier a produit quatre publications de recherche, ce qui
l'a décidé à entreprendre des études supérieures.
    Il s'est alors inscrit au doctorat en chimie à l'Université Queen's de
Kingston, comme boursier du 1967 Centennial Scholar du Conseil national de
recherches (CNR). Il s'est joint au Centre canadien de recherche Xerox après
une autre année d'études comme détenteur de la bourse de perfectionnement
post-doctoral Killam à l'Université de Colombie-Britannique. En 1991, il a
travaillé avec Ronald Hoffmann de l'Université Cornell comme chercheur invité.
Il a enfin collaboré au comité stratégique sur la propriété intellectuelle du
XRCC.
    Pour de plus amples renseignements à propos de l'innovation à Xerox,
rendez-vous à www.xerox.com/innovation.

    
    A noter : Pour de plus amples renseignements au sujet de Xerox, visitez
    http://www.xerox.com ou http://www.xerox.com/innovation. Pour des
    opinions libres et connaître les perspectives de l'industrie, visitez
    http://www.xerox.com/blogs ou http://www.xerox.com/podcasts.

    Xerox(R), le mot-symbol Xerox et le dessin de la sphère de connectivité
    sont des marques de commerce de Xerox Corporation aux Etats-Unis et dans
    d'autres pays.
    





Renseignements :

Renseignements: Relations avec les médias: Laura Mergelas, Xerox Canada,
(416) 733-6216, laura.mergelas@xerox.com

Profil de l'entreprise

Xerox Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.