Un réseau criminel Torontois est accusé d'avoir exporté plus de 500 kg de stupéfiants



    TORONTO, le 23 oct. /CNW/ - Une enquête conjointe de six mois menée par
les autorités policières concernant l'exportation de plus de 500 kilogrammes
de méthamphétamines (communément appelées speed), de comprimés d'ecstasy et de
cocaine du Canada vers l'Australie a mené à l'arrestation de cinq Ontariens.
Ces individus font désormais face à de multiples accusations en matière de
stupéfiants et de possession de produits de la criminalité.
    Cette enquête, baptisée opération OSPA, est l'une des plus importantes
menées à ce jour où le Canada est désigné comme la source de distribution.
L'enquête a été lancée en mai quand l'Australia Federal Police (AFP) a
intercepté un chargement d'appareils pour bains de pieds dans lesquels 27
kilogrammes de méthamphétamines et 27 kilogrammes de cocaine avaient été
dissimulés. En collaboration, la GRC et l'AFP ont intercepté trois autres
chargements d'appareils pour bains de pieds et d'autres produits de soins de
beauté destinés à l'Australie et recelant plus de 200 kilogrammes de cocaine,
214 kilogrammes de comprimés d'ecstasy et plus de 130 kilogrammes de
méthamphétamines au total. L'AFP a arrêté 14 individus, dont quatre citoyens
canadiens, relativement à cette enquête.
    La GRC et l'Agence des services frontaliers du Canada, qui ont collaboré
à l'enquête, ont établi que les stupéfiants provenaient du Canada. Le services
policiers de Toronto, les services policiers de la région de Peel et la Police
provinciale de l'Ontario ont aussi pris part à l'enquête, qui a mené à
d'autres saisies et à la fermeture d'une installation extérieure où environ 1
000 plants de marijuana étaient cultivés près de Sudbury, en Ontario. En
partenariat avec la Drug Enforcement Agency (DEA) et l'Immigration and Customs
Enforcement (ICE) des Etats-Unis, 125 000 comprimés d'ecstasy destinés aux
marchés des Etats-Unis ont également été saisis. Les autorités américaines ont
porté des accusations contre un individu dans le cadre de cette enquête.
    Le 22 octobre 2008, la Section antidrogue de la région du Grand Toronto
de la GRC a exécuté huit mandats de perquisition qui ont mené à la saisie
d'argent liquide, d'armes et d'une installation de culture de marijuana dans
une résidence. L'enquête se poursuit et d'autres accusations pourraient être
portées.
    Ces arrestations et le démantèlement d'un réseau criminel d'exportation
complexe affaiblissent considérablement le rôle que joue le Canada en tant que
plaque tournante internationale du trafic de stupéfiants. Le réseau criminel
d'exportation a eu recours à de nombreuses tactiques pour éviter de se faire
repérer. Par exemple, différentes entreprises de services logistiques auraient
été créées dans le seul but de faire semblant d'exporter des produits
légitimes, mais dissimulant de grandes quantités de drogues. Ce réseau aurait
également utilisé des terminaux Internet publics pour ses communications
internes.
    "Le succès de nos enquêtes axées sur le renseignement dépend de notre
volonté de collaborer avec d'autres services policiers, agences de sécurité et
intervenants partout au Canada et à l'échelle internationale", a souligné
l'inspecteur-détective Rick Penney, Section antidrogue de la région du Grand
Toronto de la GRC. "Cette enquête est un excellent exemple de collaboration
entre différents organismes dans le but de démanteler un réseau criminel
international. Le crime organisé affecte les membres de la population que nous
servons. Voilà pourquoi la GRC a pour priorité de le détecter et de le
contrecarrer."

    L'agent responsable intérimaire de la Section antidrogue de la région du
Grand Toronto de la GRC et des représentants de l'Agence des services
frontaliers du Canada et de l'Australian Federal Police accorderont des
entrevues aujourd'hui (le jeudi 23 octobre 2008) à 13 h, dans les bureaux du
Détachement de Toronto-Ouest de la GRC, au 2755 Highpoint Drive, à Milton, en
Ontario. Les noms des individus arrêtés au Canada seront communiqués à ce
moment.





Renseignements :

Renseignements: Sergent Marc LaPorte, Relations avec les médias de la
GRC, Division O, Bureau: (519) 640-7302, Cell.: (416) 992-4409


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.