Un rapport de DTZ Barnicke révèle que le marché immobilier canadien continue d'attirer les investisseurs malgré l'incertitude économique mondiale



    TORONTO, le 14 fév. /CNW/ - DTZ Barnicke a publié aujourd'hui son rapport
annuel "Global Views 2008". Parmi les tendances les plus importantes, on
constate dans le rapport que malgré la situation actuelle en matière de crédit
qui émane des Etats-Unis, le marché immobilier canadien demeure en santé.
    "Les bases du marché immobilier canadien demeurent solides et continuent
de représenter un très bon argument en faveur de l'investissement et du
développement", a affirmé Christopher Ridabock, président et chef de la
direction de DTZ Barnicke. "La hausse des prix des ressources énergétiques et
la baisse des taux d'intérêt alimentent la croissance économique, ce qui a
pour effet de diminuer le nombre de postes à pourvoir et d'encourager les
nouveaux projets de développement."
    L'année 2007 s'est avérée une autre solide année en matière
d'investissements immobiliers puisque les investisseurs étrangers et nationaux
ont continué de percevoir le Canada sous un jour favorable. Alors que
l'incertitude économique aura sans aucun doute des répercussions sur les
mouvements de capitaux en 2008 dans le monde, le Canada continuera de profiter
d'activités d'investissement positives.
    "Les investisseurs institutionnels canadiens et les investissements
étrangers fournissent une source de capital importante pour l'immobilier,
surtout à une époque où les marchés mondiaux du crédit limitent les options de
financement par emprunt", a mentionné Andrew Barnicke, vice-président
directeur. "L'intérêt des investisseurs étrangers repose sur les meilleures
perspectives de croissance économique du Canada à l'échelle mondiale."
    Parmi les autres tendances clés dévoilées dans l'édition 2008 de ce
rapport, on compte :

    
    -   La demande pour les locaux à bureaux demeure forte et les taux
        d'inoccupation sont en baisse à travers le pays et ce, en raison de
        la croissance solide de l'emploi et d'une économie relativement en
        santé qui stimulent la demande pour les locaux à bureaux. A Toronto
        et à Calgary, qui représentent la majorité des quelque 17 millions de
        pieds carrés présentement en développement, les taux de pré-location
        atteignent 60 % et 66 % respectivement. Dans certains marchés, les
        prix sont toujours inférieurs aux coûts de remplacement des
        propriétaires, suggérant ainsi une autre hausse des loyers.
    -   Les détaillants américains et européens continuent d'être attirés par
        le Canada. Le niveau de confiance des clients demeure élevé, soutenu
        par une croissance solide des emplois, des taux d'intérêt faibles
        ainsi qu'une économie relativement en santé. Un certain nombre de
        détaillants étrangers envisagent sérieusement de s'établir au Canada
        dans le cadre de leurs plans d'expansion, dont Brooks Brothers et
        Polo Ralph Lauren, alors que d'autres comme Lowes Home Improvement et
        Bed Bath & Beyond s'y sont établis en 2007.
     -  Le "Mouvement écologique" est de plus en plus populaire au Canada, et
        cela se reflète dans les nouvelles pratiques de construction ainsi
        que dans les efforts des propriétaires et occupants des immeubles
        existants d'être plus soucieux de l'environnement. Les promoteurs de
        nouveaux immeubles de bureaux au Canada cherchent à atteindre un
        certain niveau de l'accréditation LEED (Leadership in Energy and
        Environmental Design) pour leur projet. De plus, la Building Owners
        and Managers Association (BOMA) of Canada a accrédité plus de 500
        bâtiments dans le cadre de son programme de certification
        environnementale "Go Green". Les nouvelles pratiques de construction
        respectueuses de l'environnement peuvent augmenter les coûts de
        développement de 10 % à 15 %, mais procurent des économies à long
        terme grâce à la baisse de la consommation d'énergie.
    -   Les pénuries de terrains aménagés sont choses courantes à travers le
        pays étant donné la forte demande et les mesures gouvernementales
        visant à contenir l'étalement dans certains marchés. Ces pénuries,
        combinées à la hausse des prix, encouragent les investisseurs à
        porter leur intérêt vers les marchés secondaires.
    

    Le rapport "Global Views" 2008 de DTZ Barnicke peut être visualisé et
téléchargé intégralement au http://www.dtzbarnicke.com/.

    A propos de DTZ Barnicke

    DTZ est un conseiller immobilier mondial de premier plan qui compte plus
de 11 000 employés répartis dans 140 villes dans 45 pays et qui collabore
étroitement avec ses clients de partout dans le monde. Ses activités centrées
sur la clientèle varient des solutions de marché financier de grande qualité
aux services et conseils plus conventionnels sur les propriétés détenues par
les occupants. La gamme complète de services offerts dans la région de l'EMEA,
en Asie-Pacifique et dans les Amériques est basée sur des connaissances
locales profondes soutenues par des études de première classe. Grâce à son
expertise multiple englobant l'ensemble des secteurs immobiliers, DTZ trouve
une véritable solution complète et mondiale aux besoins commerciaux et
d'investissement immobilier de chaque client.

    DTZ
    www.dtz.com




Renseignements :

Renseignements: Amy Sarin, (212) 850-5611, pour DTZ Barnicke, Site
Internet: http://www.dtzbarnicke.com

Profil de l'entreprise

DTZ Vancouver Real Estate Ltd.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.