Un projet qui vise à propulser des avions en fin de vie pour un second envol

SAINT-HUBERT, QC, le 24 nov. 2011 /CNW Telbec/ - L'École Polytechnique de Montréal, en collaboration avec le Centre technologique en aérospatiale (CTA), Bombardier Aéronautique et en présence des partenaires, a annoncé aujourd'hui le démarrage d'un important projet de recherche sur le traitement des avions en fin de vie. Cette initiative, née du Consortium de recherche et d'innovation en aérospatiale au Québec (CRIAQ), regroupe des chercheurs et des gens de l'industrie qui uniront leur expertise pour étudier les meilleures façons de désassembler des avions en fin de vie de façon sécuritaire et efficace tout en s'assurant de préserver au mieux la valeur de l'avion et de respecter les normes environnementales.

Au cours des vingt prochaines années, on estime qu'il y aura environ de 250 à 300 avions commerciaux par an qui seront mis hors service. Les industries se retrouveront donc avec un nombre important d'appareils à démanteler de manière sécuritaire et efficace. En plus de tenir compte des enjeux environnementaux, la gestion de ces appareils devra être  aussi rentable que possible. En somme, la recherche portera sur l'optimisation du désassemblage de pièces d'avions réutilisables, le démantèlement et le recyclage des matériaux. L'équipe de recherche disposera d'une plateforme idéale, un appareil Bombardier CRJ200* en fin de vie, pour effectuer leurs tests et formuler des recommandations qui permettront aussi d'évaluer le cycle de vie d'un appareil et d'élaborer une approche de conception pour les futurs avions «verts».

Le projet est doté d'un budget global de 1,4 M$ provenant du Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie (CRSNG), des partenaires Bombardier Aéronautique, Bell Helicopter Textron Inc., Aluminerie Alouette, BFI Canada, Sotrem-Maltech,  du CRIAQ, de Nano Québec et de MITACS, en plus de compter sur la collaboration du CTA, de l'Université Laval, de l'École de technologie supérieure et de l'Université McGill. Le projet est piloté par Mme Kahina Oudjehani, professionnelle de l'ingénierie Conception Environnementale chez Bombardier Aéronautique et M. Christian Mascle, professeur titulaire à l'École Polytechnique.

«Polytechnique est très fière d'être l'établissement porteur de ce projet rassembleur composé d'une équipe d'experts engagée à contribuer à une approche de développement durable de la conception des avions. En plus des résultats qui auront des retombées significatives tant pour l'industrie que pour la société, ce projet, en plus de compter sur deux associés de recherche et des techniciens du CTA, contribuera à former trois étudiants au post-doctorat, sept étudiants au doctorat, quatre étudiants à la maîtrise et quatre étudiants au baccalauréat, qui à l'issue de leurs études, joindront, nous l'espérons, les rangs de personnel hautement qualifié dans les entreprises de l'aérospatiale,» souligne M. Christophe Guy, directeur général de l'École Polytechnique.

«La responsabilité sociale d'entreprise est une priorité pour Bombardier Aéronautique et notre engagement en matière d'environnement est un volet essentiel de notre stratégie», indique Hélène V. Gagnon, vice-présidente, Affaires publiques, communications et responsabilité sociale d'entreprise de Bombardier Aéronautique. «Comme constructeurs, nous devons prendre en compte les incidences de nos activités sur l'environnement à chaque phase de la vie d'un avion, de la conception à la production, jusqu'à l'exploitation et la fin de la vie utile, et c'est pourquoi nous sommes fiers de chapeauter ce projet de fin de vie. Nous donnons cet avion CRJ200* pour contribuer à la recherche qui élargira le champ des connaissances applicables au processus de conception, ce qui facilitera le recyclage des avions à l'avenir, profitant ainsi à l'industrie et à la planète.»

Cette annonce a eu lieu en présence de Mme Nicole Ménard, ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de la Montérégie, et de Mme Caroline St-Hilaire, mairesse de Longueuil, à l'occasion de l'inauguration officielle des locaux du CTA au campus de l'École nationale d'aérotechnique du collège Édouard-Montpetit à St-Hubert.

Les représentants du Centre de technologie en aérospatiale et du collège Édouard-Montpetit ont souligné le caractère novateur de ce projet de recherche. « Alors que l'industrie aérospatiale québécoise travaille à développer et à tester de nouveaux concepts liés au développement d'un avion « vert », elle se penche aussi sur des moyens de disposer des pièces d'avion, une fois l'appareil mis hors service. Non seulement cette stratégie est porteuse dans une perspective de développement durable, mais elle permet de renforcer la capacité d'innovation du secteur aérospatial du Québec. C'est justement ce à quoi se consacre le CTA », a soutenu M. Pascal Désilets, directeur général du Centre technologique en aérospatiale.

À propos de l'École Polytechnique de Montréal
Fondée en 1873, l'École Polytechnique de Montréal est l'un des plus importants établissements d'enseignement et de recherche en génie au Canada. Elle occupe le premier rang au Québec pour le nombre de ses étudiants et l'ampleur de ses activités de recherche. Avec plus de 38 500 diplômés, Polytechnique a formé 25 % des membres actuels de l'Ordre des ingénieurs du Québec. L'École donne son enseignement dans 16 spécialités du génie. Elle compte 242 professeurs et plus de 7100 étudiants. Son budget annuel de fonctionnement s'élève à plus de 200 millions de dollars, dont un budget de recherche de 72 millions de dollars.

À propos du Centre technologique en aérospatiale
Créé en 1993, le CTA est un centre collégial de transfert de technologie affilié au collège Édouard-Montpetit, et sis sur son campus de l'École nationale d'aérotechnique. Les activités industrielles du CTA ont été en constante progression. Il est reconnu aujourd'hui pour sa complémentarité avec les différents acteurs de la recherche et du transfert de technologies du secteur aéronautique.

À propos de Bombardier Aéronautique
Entreprise d'envergure internationale dont le siège social est situé au Canada, Bombardier Inc. est un chef de file mondial en solutions de transport novatrices, dans les secteurs des avions commerciaux et avions d'affaires, ainsi que dans ceux du matériel et des systèmes de transport sur rail et services connexes. Ses revenus pour l'exercice clos le 31 janvier 2011 s'élevaient à 17,7 milliards $ et ses actions se négocient à la Bourse de Toronto (BBD). Bombardier fait partie des entreprises composant les indices de durabilité Dow Jones Sustainability World et Dow Jones Sustainability North America. Pour plus d'information, vous pouvez consulter le site www.bombardier.com ou nous suivre sur Twitter @Bombardier.

*Marque de commerce de Bombardier Inc. et/ou de ses filiales

SOURCE ECOLE POLYTECHNIQUE DE MONTREAL

Renseignements :

Nathalie Richard
Service des communications et du recrutement
École Polytechnique de Montréal
Tél. : 514-340-4711, poste 4537
Cell. : 514-219-5922
nathalie.richard@polymtl.ca

Nathalie Coutu
Conseillère en communication
École nationale d'aérotechnique et CTA
Tél. : 450-678-3561, poste 4503
Cell. : 514-929-3805

Haley Dunne
Relations publiques et communications
Bombardier Aéronautique
Tél. : 514-855-7989

Profil de l'entreprise

ECOLE POLYTECHNIQUE DE MONTREAL

Renseignements sur cet organisme

NOUVELLES - ENVIRONNEMENT

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.