Un projet porteur de vie - LANCEMENT DE LA NOUVELLE POLITIQUE DE PERINATALITE



    QUEBEC, le 6 juin /CNW Telbec/ - Le ministre de la Santé et des Services
sociaux et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale,
monsieur Philippe Couillard, a dévoilé la Politique de périnatalité 2008-2018,
intitulée Un projet porteur de vie. "En continuité avec les services de grande
qualité déjà offerts, la nouvelle Politique de périnatalité propose une
stratégie équilibrée qui tient compte de l'évolution des besoins exprimés par
les familles, de l'accroissement du taux de natalité, de même que du
développement technologique et scientifique des dernières années", a déclaré
monsieur Couillard. Le ministre a également profité de l'occasion pour
annoncer l'ouverture prochaine de la 9e maison de naissance au Québec, qui
sera située à Limoilou dans la région de la Capitale-Nationale.
    La Politique fournit un horizon d'actions pour les 10 prochaines années.
Parmi les priorités de mise en oeuvre, on trouve des mesures visant
l'amélioration :

    
    - de l'accessibilité du suivi prénatal précoce (dès le premier trimestre)
      par un médecin omnipraticien, une sage-femme ou un obstétricien-
      gynécologue ;
    - du suivi pré et postnatal à domicile par du personnel infirmier avec
      l'intensité requise selon les besoins (mise en place d'un système
      d'avis de grossesse, orientation vers les services requis, visite
      postnatale systématique, etc.) ;
    - de l'accessibilité des services d'évaluation et de réadaptation pour
      les enfants nés très prématurément ou avec une anomalie congénitale.
    

    Des services complets pour vivre pleinement chaque étape

    L'élaboration de la Politique de périnatalité a été guidée par l'objectif
d'offrir des services de périnatalité de qualité et adaptés aux besoins
d'aujourd'hui, pour chacune des étapes de la période périnatale, soit du
moment de la prise de décision d'avoir un enfant jusqu'à ce que ce dernier
atteigne l'âge d'un an. Elle prévoit par ailleurs l'accessibilité accrue à une
gamme de services généraux en périnatalité, comprenant notamment le suivi
prénatal par un médecin omnipraticien ou une sage-femme, l'avis de grossesse,
la promotion de saines habitudes de vie, les services de soutien à
l'allaitement maternel de même que des programmes de suivi systématique lors
du congé postnatal.
    "Une meilleure offre de services en périnatalité passe par l'accès à une
gamme de services variés répondant au choix des femmes. C'est pourquoi en même
temps que nous travaillons à améliorer l'accès aux médecins en première ligne
et à mieux orienter les femmes qui ont besoin de services spécialisés auprès
de gynécologues-obstétriciens, nous voulons répondre au souhait des femmes et
faire en sorte qu'un plus grand nombre de grossesses soit suivi par une
sage-femme", a expliqué monsieur Couillard.
    Le ministre s'est réjoui plus particulièrement d'un objectif de la
Politique qui consiste à étendre à toutes les régions l'utilisation de l'avis
de grossesse, qui permet au médecin traitant ou à la sage-femme d'orienter
systématiquement une femme enceinte vers le centre de santé et de services
sociaux (CSSS) du territoire où elle habite. Selon cette pratique, après
l'obtention du consentement écrit de la femme enceinte, un formulaire
comprenant ses principaux indicateurs de santé est transmis au CLSC de son
CSSS. Une infirmière établit dès lors un premier contact téléphonique avec
elle afin de lui donner de l'information sur les ressources existantes ou de
lui proposer des services appropriés à ses attentes, à ses besoins ou à sa
situation.
    "L'avis de grossesse est un geste concret par lequel notre réseau de
santé s'engage à répondre aux besoins des femmes et un élément rassurant dès
le début de la grossesse, particulièrement pour celles vivant en contexte de
vulnérabilité. Nous enjoignons donc les professionnels à l'intégrer à leur
pratique", a indiqué monsieur Couillard.
    En plus des services périnataux destinés à l'ensemble de la population,
des problématiques telles la consommation d'alcool et de drogues, les maladies
mentales, les anomalies congénitales ou le deuil périnatal font l'objet d'une
attention particulière dans la Politique. Une offre de service adaptée aux
réalités ethnoculturelles, à l'augmentation récente du nombre de naissances
ainsi qu'aux différentes régions - centrales ou éloignées - a également été
élaborée. Chaque élément de la Politique a été soupesé et analysé en fonction
de valeurs fondamentales que sont le respect du caractère naturel de la
grossesse, de l'accouchement, de la naissance et de l'allaitement;
l'importance des interventions précoces ; la recherche d'un équilibre entre
l'utilisation de pratiques naturelles éprouvées et le recours judicieux à des
interventions obstétricales.
    "En ce sens, la Politique de périnatalité est équilibrée, puisqu'elle
conjugue l'humanité des soins et la sécurité des pratiques périnatales. C'est
également une politique de continuité, qui s'inscrit dans la poursuite du
travail accompli jusqu'à maintenant par le réseau de santé et ses partenaires
et vise l'amélioration de certains aspects pour répondre plus adéquatement aux
besoins", a soutenu monsieur Couillard, mentionnant à titre d'exemple les
grandes recommandations du programme de l'Approche multidisciplinaire en
prévention des risques obstétricaux (AMPRO).
    "La Politique de périnatalité que nous lançons aujourd'hui a tout pour
donner des résultats tangibles du point de vue de l'accessibilité des services
et de la réponse aux besoins diversifiés des femmes, des parents et des
enfants. Un enfant qui naît, c'est une histoire qui commence. Le réseau de la
santé et des services sociaux et la société dans son ensemble doivent tout
mettre en oeuvre pour que, chaque fois, cette histoire soit la plus belle. La
présente Politique y contribuera très certainement", a conclu le ministre.
    -%SU: SOC,TEC,SAN
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Marie-Eve Bédard, Attachée de presse du ministre de la
Santé et des Services sociaux et ministre responsable de la région de la
Capitale-Nationale, (418) 266-7171; Marie-Claude Gagnon, Attachée de presse du
ministère Ministère de la Santé et des Services sociaux, (418) 266-8914;
Source: Direction des communications, Ministère de la Santé et des Services
sociaux

Profil de l'entreprise

CABINET DU MINISTRE DE LA SANTE ET DES SERVICES SOCIAUX, PRESIDENT DU COMITE DES PRIORITES, MINISTRE RESPONSABLE DE LA REGION DE LA CAPITALE-NATIONALE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.