Un plus grand nombre de patients cancéreux pourront être traités par Eloxatin(R) à la suite de l'approbation d'une nouvelle indication par Santé Canada



    - Des données démontrent qu'Eloxatin(R) permet de prolonger la survie
    chez les patients atteints de cancer du côlon de stade III -

    LAVAL, QC, le 15 janv. /CNW/ - Santé Canada a approuvé l'emploi
d'Eloxatin(R) (oxaliplatine pour injection), en association avec le
5-fluorouracile (5-FU) et la leucovorine (LV) en perfusion (FOLFOX4), pour le
traitement adjuvant (après la chirurgie) du cancer du côlon de stade III,
après résection complète de la tumeur primitive. L'homologation de cette
indication repose sur des données ayant démontré une amélioration de la survie
sans maladie. Ces données ont également démontré une amélioration quantitative
de la survie globale après six ans.
    "Le combat que j'ai personnellement livré contre le cancer colorectal
s'est révélé extrêmement difficile et je m'estime heureux, car il n'y a plus
aucun signe de la maladie", affirme Barry D. Stein, président de l'Association
canadienne du cancer colorectal. "Un grand nombre de Canadiens reçoivent un
diagnostic de cancer colorectal, et l'emploi d'Eloxatin à un stade plus
précoce de la maladie leur ouvre de nouvelles perspectives en matière de
prolongation de la survie. Cette homologation apporte un nouvel espoir aux
patients, à leurs familles et à leurs amis."
    Le cancer du côlon se développe très lentement, et les oncologues ont
constaté que ce type de cancer évolue souvent de façon prévisible. Il est donc
plus facile à traiter lorsqu'il est diagnostiqué à un stade peu avancé. Selon
le docteur Pierre Dubé, chirurgien oncologue et chercheur clinicien au Centre
de recherche de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont, à Montréal, "cette nouvelle
indication d'Eloxatin permet d'offrir aux patients un traitement éprouvé en
clinique qui peut prévenir la récidive de leur cancer. L'amélioration de la
survie globale observée chez les patients traités par Eloxatin, alliée au
profil d'innocuité et d'efficacité favorable de ce médicament, font de cette
nouvelle indication un progrès thérapeutique important."
    Neil Crone, acteur canadien et survivant du cancer colorectal, reconnaît
que de nouvelles options thérapeutiques sont nécessaires. "Le cancer
colorectal a eu de profondes répercussions sur ma vie et celle de milliers de
Canadiens qui, jusqu'à tout récemment, disposaient de peu d'options en matière
de traitement", précise-t-il. "Les Canadiens qui souffrent de cancer
colorectal peuvent heureusement recevoir ce nouveau traitement qui leur offre
un nouvel espoir de guérison de cette maladie."

    Données cliniques

    L'approbation d'Eloxatin par Santé Canada s'appuie sur des données
cliniques recueillies au cours d'une période de plusieurs années. L'étude
MOSAIC (Etude internationale multicentrique portant sur l'évaluation de
l'oxaliplatine, du 5-fluorouracile et de la leucovorine dans le traitement
adjuvant du cancer du côlon) a permis de comparer l'efficacité d'Eloxatin
utilisé en association avec du 5-FU/LV en perfusion (FOLFOX4) et celle d'une
perfusion de 5-FU/LV en monothérapie chez des patients atteints d'un cancer du
côlon de stade II ou III, après résection complète de la tumeur primitive.
Cette étude a également permis d'évaluer l'innocuité d'Eloxatin lorsqu'il est
utilisé en association avec du 5-FU/LV en perfusion chez ces patients. Dans
l'ensemble de la population à l'étude, on a observé une amélioration
statistiquement significative de la survie sans maladie chez les patients qui
avaient reçu l'association d'Eloxatin et de 5-FU/LV en perfusion
comparativement à ceux qui avaient reçu le 5-FU/LV seulement(1). Les résultats
sur la survie à six ans démontrent une amélioration quantitative de la survie
globale chez les patients atteints d'un cancer du côlon de stade III.

    A propos d'Eloxatin(R) (oxaliplatine pour injection)

    Eloxatin est un dérivé du platine qui se lie à l'ADN des cellules
cancéreuses et inhibe le processus de réplication de ces dernières, entraînant
à terme leur destruction.
    Eloxatin, un médicament fabriqué par sanofi-aventis, est actuellement
commercialisé dans plus de 60 pays. Au Canada, l'emploi d'Eloxatin en
association avec du 5-FU et de la LV en perfusion (FOLFOX4) a été approuvé en
juin 2007 pour le traitement du cancer colorectal métastatique.
    Les effets indésirables observés au cours des essais cliniques
comprenaient la fatigue, la neuropathie, les nausées, les vomissements, la
diarrhée, la stomatite, la neutropénie, la thrombocytopénie, l'anémie,
l'hépatotoxicité et les troubles respiratoires. On a signalé des réactions
anaphylactiques pouvant survenir dans les minutes qui suivent l'administration
d'Eloxatin. Eloxatin doit être administré sous la surveillance d'un médecin
expérimenté dans l'emploi des agents chimiothérapeutiques contre le cancer.

    A propos du cancer colorectal au Canada

    Le cancer colorectal est la seconde cause de mortalité par cancer au
Canada. On estime à 20 800 le nombre de Canadiens qui auront reçu un
diagnostic de cancer colorectal en 2007. De ce nombre, environ 8 700 en
mourront(2).
    Selon l'Association canadienne du cancer colorectal, les facteurs de
risque comprennent l'âge (50 ans et plus), des antécédents de polypes sur la
paroi interne du côlon ou du rectum, une alimentation riche en viande rouge et
pauvre en fibres, en fruits et en légumes, ainsi que des antécédents familiaux
de cancer colorectal.
    La plupart des cancers colorectaux se forment dans les cellules qui
tapissent l'intérieur du côlon ou du rectum. Les tests de dépistage comme la
recherche de sang occulte dans les selles peuvent aider à détecter la présence
de polypes avant que ceux-ci ne deviennent cancéreux. La Société canadienne du
cancer recommande aux hommes et aux femmes de plus de 50 ans de passer un test
de recherche de sang occulte dans les selles au moins tous les 2 ans(3).

    A propos de sanofi-aventis

    Sanofi-aventis est un leader mondial de l'industrie pharmaceutique qui
recherche, développe et diffuse des solutions thérapeutiques pour améliorer la
vie de chacun. Sanofi-aventis est coté en bourse à Paris (EURONEXT: SAN) et à
New York (NYSE:   SNY). Au Canada, sanofi-aventis emploie plus de 1 000
personnes. Son siège social se trouve à Laval, au Québec.
    Pour en savoir plus sur le cancer colorectal, visitez le site Web de
l'Association canadienne du cancer colorectal, à l'adresse suivante :
www.colorectal-cancer.ca.

    
    B-Roll Coordonnées :

    Date :                 Mardi, le 15 janvier, 2008

    Heure :                   10:30 a.m. à 11:00 a.m.

                                       Et

                                2:30 p.m. à 3:00 p.m.

    Coordonnées :          Anik F2 C
                              Transponder 8B
                              Audio subcarrier 6.2 and 6.8
                              Downlink frequency 4020 vertical


    Références :

    1. Andre T, Boni C, Mounedji-Boudiaf L, et al. : Oxaliplatin,
       fluorouracil, and leucovorin as adjuvant treatment for colon
       cancer. N Engl J Med 350:2343-2351, 2004.
    2. Société canadienne du cancer.
http://www.cancer.ca/vgn/images/portal/cit_86751114/36/15/1816216925cw_2007sta
ts_en.pdf .
    3.
http://www.cancer.ca/ccs/internet/standard/0,2939,3172_10175_273118_langId-en,
00.html
    





Renseignements :

Renseignements: ou pour réserver une entrevue avec un médecin ou un
patient, veuillez communiquer avec: Sarah Habib, Manning Selvage & Lee (MS&L),
(416) 847-1318, sarah.habib@mslpr.ca

Profil de l'entreprise

SANOFI-AVENTIS

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.