Un pilier du développement des services en toxicomanie au Québec reçoit le Prix hommage 2011 de l'ACRDQ et deux établissements de la Montérégie se partagent le Prix partenariat

MONTRÉAL, le 23 sept. 2011 /CNW Telbec/ - Fière de souligner l'excellence des réalisations du réseau de la dépendance et de rendre hommage à celles et ceux qui en sont les maîtres d'œuvre, l'Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec (ACRDQ) a décerné hier soir ses 4es Prix d'excellence dans les catégories hommage et partenariat.

Reconnu dans les milieux cliniques, de l'enseignement et de la recherche comme l'un des piliers du développement des services de réadaptation en toxicomanie au Québec, M. Michel Landry a reçu le Prix hommage 2011 de l'ACRDQ. Détenteur d'un doctorat en psychologie, professeur et chercheur, M. Landry a aussi été directeur des services professionnels au Centre Domrémy-Montréal puis, à la barre de la direction de la mission universitaire (CDC - IUD). Son influence dans le secteur de la toxicomanie s'étend bien au-delà des frontières du Québec.

M. Landry a contribué de manière exceptionnelle à l'avancement des connaissances, à l'amélioration des pratiques ou au développement des services offerts à la clientèle aux prises avec une problématique de dépendance. Il est l'auteur de nombreuses publications et ses travaux de recherche contribuent encore à repousser les limites de la connaissance dans le domaine. Il a collaboré à l'élaboration de plusieurs instruments d'évaluation et de dépistage des clientèles toxicomanes ainsi qu'à la création de divers programmes d'intervention en dépendance. Son rôle de leader au sein de l'organisme Recherche et interventions sur les substances psychoactives - Québec (RISQ) a permis d'établir un partenariat efficace et durable entre la recherche et l'intervention. Il assure également la direction de la revue Drogues, santé et société qu'il a fondée en 2001.

Par ailleurs, le Prix partenariat 2011 de l'ACRDQ a été attribué au programme MOSAIC qui est une organisation de services intégrés visant à mieux répondre à la clientèle présentant des troubles concomitants de dépendance et de santé mentale.

Cette initiative revient à deux établissements de la Montérégie, le Centre de réadaptation en dépendance Le Virage et le CSSS Pierre-Boucher, qui ont implanté une expérience de partenariat, unique en son genre, permettant d'offrir des services hiérarchisés qui tient compte à la fois de la gravité du problème de santé mentale et de la dépendance. Pour y parvenir, les deux établissements ont dû sortir de leur cadre habituel pour mobiliser leurs équipes respectives de professionnels, de médecins et de psychiatres, pour développer une compréhension commune des besoins de la clientèle et convenir ensemble des services intégrés à offrir à ces personnes. Plus concrètement, des actions spécifiques sur le terrain font en sorte que des activités cliniques allant de l'animation conjointe d'activités au soutien professionnel, peuvent être offertes par le centre de réadaptation en dépendance (CRD) dans les locaux du CSSS. De même, le CSSS offre, directement dans les locaux du CRD, des services tels que des évaluations psychiatriques, du soutien professionnel et de l'accompagnement pour la clientèle en suivi intensif. Depuis le début du programme MOSAIC, ce sont près de 150 personnes qui n'auraient probablement pas reçu de traitement pour leurs troubles concomitants qui ont pu bénéficier des services intégrés.

L'ACRDQ regroupe vingt centres de réadaptation publics et quelques organismes apparentés offrant des services d'accueil, d'évaluation et d'orientation, des services de désintoxication, des services de réadaptation en externe ou avec hébergement, des services de soutien à l'entourage, des traitements de substitution et de la réinsertion sociale ou professionnelle. Répartis sur l'ensemble du territoire québécois, ils constituent une référence incontournable en matière de services spécialisés de réadaptation des personnes aux prises avec des problèmes sévères d'abus et de dépendance à l'alcool, aux drogues ou au jeu. Chaque année, ce sont plus de 50 000 personnes qui font appel à leurs services. Parmi celles-ci, 30 % sont des jeunes de moins de 25 ans.

SOURCE ASSOCIATION DES CENTRES DE READAPTATION EN DEPENDANCE DU QUEBEC (ACRDQ)

Renseignements :

Lucie Mongrain
514 287-9625, poste 109, et 514 887-8672
lmongrain.acrdq@ssss.gouv.qc.ca

Profil de l'entreprise

ASSOCIATION DES CENTRES DE READAPTATION EN DEPENDANCE DU QUEBEC (ACRDQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.