Un pas de plus vers la qualité: l'ACRDQ accueille favorablement la certification des organismes oeuvrant dans le champ de la dépendance



    MONTREAL, le 18 juin /CNW Telbec/ - L'Association des centres de
réadaptation en dépendance du Québec (ACRDQ) est très heureuse d'accueillir le
Projet de loi no 56 déposé par la ministre déléguée aux services sociaux, Lise
Thériault, qui modifie la Loi sur les services de santé et les services
sociaux concernant la certification de certaines ressources offrant de
l'hébergement.
    Ce projet de loi étend le processus de certification déjà prévu pour les
résidences pour personnes âgées aux ressources qui offrent des services en
toxicomanie. Il vient encadrer par des critères sociosanitaires et des
exigences bien précises, assortis d'un mécanisme de traitement des plaintes,
les services offerts par les organismes oeuvrant auprès des personnes
dépendantes. Pour la directrice générale de l'Association, Lisa Massicotte, il
s'agit là d'une excellente nouvelle pour tout le réseau de la dépendance car,
avec ces modifications à la loi, le gouvernement apporte des solutions
concrètes et fort attendues pour rehausser la barre au regard de la qualité,
de la sécurité, de la formation et du respect des personnes particulièrement
fragilisées par une problématique de dépendance.
    L'offre de service aux personnes aux prises avec des problèmes d'alcool,
de drogues ou de jeu a cette particularité d'être à la fois publique et
privée. Il s'avère cohérent que l'ensemble des centres et organismes offrant
des services aux personnes dépendantes soit soumis à un processus rigoureux et
harmonisé d'évaluation pour l'obtention d'un certificat reconnu et délivré par
le ministre de la Santé et des Services sociaux.
    L'ACRDQ compte rester vigilante pour s'assurer que les critères sur
lesquels se fonde la certification répondent bien au spectre de qualité
enchâssé dans la loi tout en couvrant les dimensions de sécurité, de respect
et de protection des personnes qui y sont référées, de compétence et de
formation du personnel qui y travaille.

    L'Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec
regroupe 21 centres de réadaptation publics et quelques organismes apparentés
répartis dans toutes les régions du Québec. Il s'agit du seul réseau
provincial de services spécialisés entièrement dédié aux jeunes et aux adultes
aux prises avec des problèmes d'alcool, de drogues et de jeu. Au fil des ans,
les centres de réadaptation en dépendance ont développé une expertise et des
services spécialisés en évaluation, en désintoxication, en réadaptation, en
soutien à l'entourage et en réinsertion sociale. Au cours d'une année, ce sont
plus de 50 000 personnes de tout âge qui ont recours à leurs services. De ce
nombre, près de 30 % sont des jeunes de 0 à 24 ans.




Renseignements :

Renseignements: Lucie Mongrain (ACRDQ), (514) 287-9625, poste 109, (514)
887-8672

Profil de l'entreprise

Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec (ACRDQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.