Un partenariat exemplaire pour promouvoir le financement privé en culture



    QUEBEC, le 16 févr. /CNW Telbec/ - La ministre de la Culture, des
Communications et de la Condition féminine, Mme Christine St-Pierre, et le
président de la Chambre de commerce de Québec (CCQ), M. Christian Goulet, en
présence du ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre
responsable de la région de la Capitale-Nationale, M. Sam Hamad, annoncent la
mise en oeuvre de deux mesures uniques visant à promouvoir le financement
privé en culture. Les deux partenaires promoteurs s'engagent à verser au cours
des trois prochaines années la somme de 500 000 $, à laquelle s'ajoutera un
apport de 100 000 $ du CLD de Québec afin de développer le financement
culturel privé à Québec.
    "C'est un moment mémorable et on le doit en grande partie à la Chambre de
commerce de Québec qui a fait un travail colossal dans ce dossier, a souligné
la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Mme
Christine St-Pierre. En s'engageant financièrement dans une entente visant à
accroître la part du secteur privé dans le financement de la culture à Québec,
la Chambre de commerce va au-delà de l'engagement moral, elle démontre une
véritable volonté d'ouvrir la voie au financement privé en culture", a-t-elle
ajouté.
    "Dès le début de mon mandat à la présidence de la Chambre, appuyé du
conseil d'administration, j'ai annoncé très clairement l'importance qui serait
accordée au secteur culturel, domaine dont l'impact sur l'économie régionale
est sans équivoque, explique M. Christian Goulet, le président de la Chambre
de commerce de Québec. Historiquement, la Chambre de commerce de Québec a
toujours eu à coeur de renforcer les liens entre le monde des affaires et le
milieu culturel. Elle a d'ailleurs lancé plusieurs initiatives en ce sens au
fil des années."
    La première mesure s'articule autour de la signature d'une entente ciblée
sur le financement privé de la culture à Québec. S'appuyant sur un budget de
300 000 $ échelonné sur trois ans, qui sera réparti à parts égales entre la
CCQ, le MCCCF et le CLD de Québec, l'Entente se concrétisera de la manière
suivante : 1) en misant sur le regroupement d'entreprises autour de projets
culturels porteurs; 2) en encourageant l'émergence d'entreprises culturelles à
but lucratif à Québec; 3) en favorisant le mentorat et le jumelage entre les
gestionnaires culturels et des gens d'affaires d'expérience.
    "Le CLD de Québec est heureux de s'associer à l'initiative de la Chambre
de commerce de Québec, et des autres partenaires privés qui s'y joindront,
pour la réalisation de cette entente de financement. Du reste, nous
souscrivons pleinement aux orientations visant à faire de la culture un axe
majeur du développement local, a déclaré le président du CLD de Québec, M.
Pierre Tremblay. Nous exécuterons ce mandat avec d'autant plus de facilité que
nous réalisons déjà beaucoup d'interventions auprès d'entreprises oeuvrant
dans le domaine culturel. Nous participons activement au développement de
l'entrepreneuriat culturel de Québec qui s'avère, d'ailleurs, notre deuxième
pôle d'investissement en importance. Sans oublier que l'effet de levier
indéniable de nos interventions devrait aussi contribuer efficacement à la
création d'entreprises culturelles à but lucratif", a tenu à préciser M.
Tremblay.
    D'autre part, la Chambre de commerce de Québec créera un nouveau poste au
sein de son organisation pour piloter l'Entente et favoriser le mécénat
culturel en mettant en place les mesures suivantes : 1) organiser des
activités de sensibilisation et de réseautage; 2) offrir des séances de
formation; 3) organiser des événements mettant en valeur le domaine culturel;
4) agir comme interlocuteur des gens d'affaires auprès du milieu culturel. Un
montant supplémentaire de 300 000 $ sera investi dans cette nouvelle
initiative pour la période 2009-2012. La contribution du ministère de la
Culture, des Communications et de la Condition féminine s'élèvera à 225 000 $
et celle de la Chambre de commerce de Québec, à 75 000 $.
    "Notre gouvernement est fier d'encourager le rapprochement entre le
milieu des affaires et celui de la culture. Ce dernier représente une force
économique majeure pour Québec avec ses quelque 27 000 emplois et ses deux
milliards de dollars en retombées économiques qu'il génère chaque année", a
conclu le ministre Sam Hamad.
    -%SU: CLT
    -%RE: 37,1




Renseignements :

Renseignements: Valérie Rodrigue, Attachée de presse, Cabinet de la
ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, (418)
380-2310; Alexandre Boucher, Attaché de presse, Cabinet du ministre de
l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de
la Capitale-Nationale, (418) 643-4810; Sources: Etienne Gauthier, Conseiller
en communication, Ministère de la Culture des Communications et de la
Condition féminine, (418) 380-2363; Mélanie Larouche, Attachée de direction
aux communications, Chambre de commerce de Québec, (418) 692-3853, poste 234;
Pierre Trahan, Conseiller en communication, Centre local de développement de
Québec, (418) 525-4544, poste 2262

Profil de l'entreprise

CABINET DE LA MINISTRE DE LA CULTURE, DES COMMUNICATIONS ET DE LA CONDITION FEMININE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.