Un nouveau réseau du secteur de l'énergie préconise l'expansion des énergies renouvelables pour lutter contre la pollution de l'air et les changements climatiques



    OTTAWA, le 11 juin /CNW Telbec/ - Quatre associations représentant les
secteurs de l'énergie géothermique, hydroélectrique, solaire et éolienne ont
annoncé aujourd'hui la création du Réseau canadien de l'industrie des énergies
renouvelables (RCIER), dont la mission sera de promouvoir le développement
durable de ces sources d'énergie pour le bien de toute la population
canadienne. Les membres du RCIER uniront leurs efforts pour exiger du
gouvernement fédéral que son plan d'action contre la pollution de l'air et les
changements climatiques accorde un rôle beaucoup plus important aux énergies
renouvelables.
    Les énergies renouvelables assurent 17 % de l'approvisionnement en
énergie primaire et 60 % des besoins en électricité au Canada, mais ce n'est
là qu'une fraction du potentiel énorme sur lequel pourrait miser le pays s'il
poursuivait l'expansion des technologies éprouvées et en émergence en ce
domaine.
    Le gouvernement fédéral tient actuellement des consultations concernant
son Cadre réglementaire sur les émissions atmosphériques; les membres du RCIER
comptent participer activement au processus pour veiller à ce que la stratégie
fédérale accorde une large place aux énergies renouvelables. Plus précisément,
le RCIER demandera qu'on intègre celles-ci à tout système d'échange
d'émissions éventuel en établissant des crédits compensatoires, qu'on
soutienne leur déploiement à l'aide du fonds technologique et qu'on
reconnaisse et récompense les efforts entrepris jusqu'ici pour les implanter.
    Les sources d'énergie renouvelable offrent de grands avantages sur le
plan écologique, économique et social. Elles constituent la solution idéale à
nos besoins en matière d'énergie, car elles permettent de réduire les
émissions de gaz à effet de serre et de freiner la pollution atmosphérique. Et
comme elles sont renouvelables, leurs bienfaits se perpétueront de génération
en génération.
    S'il s'applique à développer ce potentiel, le Canada conservera son rôle
de chef de file en matière d'énergie propre et renouvelable tout en
s'attaquant résolument aux problèmes de la pollution de l'air et des
changements climatiques. Par ailleurs, l'expansion de ce secteur énergétique
stimulera la croissance économique et la création d'emplois dans une foule de
domaines tels que la recherche, le secteur manufacturier et l'installation.
    Les quatre associations réunies sous la bannière du RCIER sont la
Coalition canadienne de l'énergie géothermique (CCEG), l'Association
canadienne de l'hydroélectricité (ACH), l'Association des énergies solaires du
Canada (CanSIA) et l'Association canadienne de l'énergie éolienne (ACEE).

    
    Fiche d'information

    Membres du Réseau canadien de l'industrie des énergies renouvelables

    A propos de la CCEG

    Coalition canadienne de           1030, rue Cherrier, bureau 501
    l'énergie géothermique            Montréal (Québec)
    Président : Denis Tanguay         H2L 1H9
                                      Tél. : 514 807-7559
                                      Téléc. : 514 807-8221
                                      www.geo-exchange.ca

    Mission

    La Coalition canadienne de l'énergie géothermique s'emploie à bâtir une
industrie géothermique solide et durable, par la mise en place de programmes
de formation conçus au Canada et de programmes rigoureux en matière d'agrément
(destiné aux professionnels) et de certification (touchant les systèmes
géothermiques). Sa mission est d'étendre le rôle de la géothermie dans le
secteur de l'approvisionnement énergétique au Canada.

    Membres

    Regroupe plus de 100 entreprises et intervenants de l'industrie
    géothermique

    - Sociétés de distribution d'énergie; fabricants et distributeurs
      d'équipement; concepteurs de systèmes; installateurs; services
      financiers, juridiques et autres; centres de recherche; établissements
      universitaires; propriétaires et gérants d'immeubles; gestionnaires
      d'installations; promoteurs.

    L'industrie en un coup d'oeil

    - L'industrie géothermique canadienne s'appuie sur une technologie
      éprouvée et un réseau constitué de centaines de distributeurs et de
      professionnels qualifiés d'un océan à l'autre.
    - Les systèmes géothermiques consomment de 25 % à 75 % moins d'énergie
      que les appareils de chauffage et de climatisation conventionnels. Leur
      usage se traduit actuellement par une réduction annuelle des gaz à
      effet de serre de 89 Mt.
    - Les secteurs résidentiel, commercial et industriel comptent aujourd'hui
      40 000 pompes à chaleur géothermiques.

    Potentiel

    - Aujourd'hui, moins de 1 % des systèmes de chauffage et de climatisation
      proviennent de l'industrie géothermique. Le secteur affiche toutefois
      une forte croissance (44 % par année en 2005 et en 2006).
    - A partir du moment où elle occupera 10 % du marché canadien en matière
      de CVC, la géothermie permettra de faire baisser les émissions
      annuelles de gaz à effet de serre d'environ 895 Mt.

    -------------------------------------------------------------------------

    A propos de l'ACH

    Association canadienne            255, rue Albert, bureau 600
    de l'hydroélectricité             Ottawa (Ontario)  K1P 6A9
    Président : Pierre Fortin         Tél. : 613 751-6655
                                      Téléc. : 613 751-4465
                                      www.canhydropower.org

    Mission

    L'Association canadienne de l'hydroélectricité fait la promotion des
avantages techniques, économiques, sociaux et environnementaux de
l'hydroélectricité et préconise une utilisation responsable de cette source
d'énergie pour satisfaire de manière durable les besoins actuels et futurs en
électricité.

    Membres

    Plus de 40 sociétés membres

    - Producteurs représentant plus de 95 % de la capacité hydroélectrique du
      Canada, ainsi que des industriels, des promoteurs, des firmes
      d'ingénierie, des organisations et des particuliers qui s'intéressent
      au domaine.

    L'industrie en un coup d'oeil

    - L'industrie regroupe moins de 50 entreprises, dont près du quart sont
      de larges sociétés de services publics.
    - L'hydroélectricité est la principale source d'énergie propre et
      renouvelable au Canada, où près des deux tiers de l'électricité est
      produite grâce à la force de l'eau.

    Potentiel

    - Le potentiel technique est évalué à plus de 163 000 mégawatts répartis
      dans toutes les provinces et territoires, soit plus du double de la
      production actuelle. (70 858 MW).

    -------------------------------------------------------------------------

    A propos de la CanSIA

    Association des énergies          2378 Holly Lane, bureau 208
    solaires du Canada                Ottawa, Ontario  K1V 7P1
    Président : Andrew van Doorn      Tél. : 613 736-9077 ou 1 866 522-6742
                                      Téléc. : 613 736-8938
                                      www.cansia.ca

    Mission

    L'Association des énergies solaires du Canada a pour mission d'établir une
industrie solaire vigoureuse, efficace, responsable et professionnelle,
capable de répondre aux besoins d'un marché local en expansion, d'offrir des
solutions novatrices aux problèmes énergétiques dans le monde et de jouer un
rôle prépondérant dans la promotion d'une transition vers l'énergie solaire à
l'échelle mondiale. La CanSIA s'attache à renforcer l'industrie canadienne du
solaire, à rehausser le professionnalisme des entreprises, à cultiver des
marchés locaux et internationaux et à faire la promotion des énergies
renouvelables.

    Membres

    152 entreprises

    - Entrepreneurs et propriétaires de bâtiments, ingénieurs, architectes,
      fournisseurs d'énergie, spécialistes du chauffage et de la ventilation,
      propriétaires de maisons et de chalets, cultivateurs.

    L'industrie en un coup d'oeil

    - La CanSIA estime à environ 1000 le nombre d'emplois dans le secteur de
      l'énergie solaire au Canada. Ce chiffre pourrait atteindre les
      60 000 d'ici 2025.

    Potentiel

    - Canada se classe 14e parmi 20 pays déclarants à l'Agence internationale
      de l'énergie en ce qui concerne l'expansion du solaire photovoltaique
      et 17e sur 22 pour ce qui est de la thermie solaire.
    - Le potentiel d'expansion pourrait dépasser les 70 000 MW.

    -------------------------------------------------------------------------

    A propos de l'ACEE

    Association canadienne de         170, avenue Laurier ouest,
    l'énergie éolienne                bureau 810
    Président : Robert Hornung        Ottawa (Ontario)
                                      K1P 5V5
                                      Tél. : 613 234-8716 ou 1 800 922-6932
                                      Téléc. : 613 234-5642
                                      www.canwea.ca

    Mission

    L'Association canadienne de l'énergie éolienne fait la promotion de tous
les aspects de l'énergie éolienne au Canada, dont l'élaboration de politiques
propices à son développement et à son application. Elle s'est donné comme
objectif premier d'atteindre, d'ici 2010, une puissance éolienne installée ou
prévue de 10 000 MW.

    Membres

    330 entreprises actives dans le secteur de l'énergie éolienne au Canada

    - Fabricants d'éoliennes et de pièces, promoteurs de projets,
      propriétaires de parcs éoliens et fournisseurs multiples.

    L'industrie en un coup d'oeil

    - La puissance éolienne installée a plus que doublé en 2006 au Canada,
      pour atteindre les 1460 MW - soit de l'électricité en quantité
      suffisante pour approvisionner 440 000 foyers.
    - En 2006, le secteur éolien canadien affichait une puissance installée
      record de 772 MW, ce qui représente un investissement dépassant les
      1,5 milliards de dollars.

    Potentiel

    - Conjuguées, les cibles provinciales actuelles permettront de générer au
      minimum 10 000 MW d'énergie éolienne d'ici 2015. Cette capacité
      permettra de satisfaire 4 % des besoins en électricité et comptera pour
      15 % de l'électricité produite par toutes les centrales électriques
      construites entre 2005 et 2015.
    - Une puissance installée de 10 000 MW n'est qu'une goutte d'eau dans
      l'océan au regard du potentiel énorme dont dispose le Canada en matière
      d'énergie éolienne. Au Danemark, 20 % des besoins en électricité sont
      déjà assurés par l'énergie éolienne; les gisements éoliens de qualité
      que compte le Canada sont amplement suffisants pour soutenir la
      puissance installée de 50 000 MW qui sera nécessaire pour atteindre le
      même objectif.
    




Renseignements :

Renseignements: Gabrielle Collu, (514) 844-7338, M: (514) 943-6557,
collug@videotron.ca; Source: Denis Tanguay, président, Coalition canadienne de
l'énergie géothermique, (514) 807-7559 poste 24,
denis.tanguay@geo-exchange.ca; Pierre Fortin, président-directeur général,
Association canadienne de l'hydroélectricité, (613) 751-6655,
pfortin@canhydropower.org; Elizabeth McDonald, directrice générale,
Association des énergies solaires du Canada, (613) 736-9077,
emcdonald@cansia.ca; Robert Hornung, président, l'Association canadienne de
l'énergie éolienne, (613) 234-8716, roberthornung@canwea.ca

Profil de l'entreprise

ASSOCIATION CANADIENNE DE L'HYDROELECTRICITE

Renseignements sur cet organisme

Coalition canadienne de l'énergie géothermique (CCÉG)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.