Un nouveau regroupement universitaire international naît à Montréal : Le Forum international des universités publiques officiellement inauguré



    MONTREAL, le 11 oct. /CNW Telbec/ - Le Forum international des
universités publiques (FIUP), un nouveau regroupement universitaire formé de
21 établissements provenant de quatre continents, sera officiellement inauguré
ce soir, en présence d'une vingtaine de recteurs et délégués des universités
membres, qui participeront à la cérémonie de signature du protocole de
création, en présence de plusieurs invités des milieux universitaire,
international et politique de Montréal.

    Un forum pour encourager la collaboration

    "Regroupant des universités publiques qui travaillent dans différentes
langues et évoluant à la fois dans des pays industrialisés et en
développement, le Forum vise à créer de nouveaux modèles de collaboration en
matière de formation, d'enseignement et de recherche, a expliqué Luc Vinet,
recteur de l'Université de Montréal, à l'occasion de l'ouverture du colloque
inaugural du FIUP, qui avait lieu plus tôt dans la journée.
    L'objectif de ce colloque inaugural, qui se tient à Montréal les 11 et
12 octobre sous le thème Universités, politiques publiques et
internationalisation, est de jeter les bases des nouvelles formes de
collaboration et de gestion concernant la formation universitaire, les
partenariats internationaux de recherche, l'échange d'information et le
fonctionnement du FIUP.
    "Les universités publiques veulent être à l'écoute de la demande sociale
en matière de formation, de recherche, de production et de transfert de
connaissances, a ajouté Bernard Bosredon, président de l'Université Sorbonne
Nouvelle - Paris III. Elles sont conscientes de leur responsabilité en ce qui
concerne la formation et la recherche pour construire et servir un
développement global et durable de la société."
    "Les étudiants formés au sein d'universités qui favorisent
l'internationalisation seront plus sensibilisés à la diversité des cultures, a
renchéri Abdou Salam Sall, recteur de l'Université Cheikh Anta Diop (Sénégal).
Plus leur esprit sera ouvert, plus ils seront en mesure d'influencer les
futures politiques en s'assurant qu'elles répondent adéquatement aux besoins
de toutes les sociétés."

    Les formations conjointes et les partenariats internationaux de recherche
    en croissance

    Selon le recueil des données mondiales sur l'éducation 2006 de l'UNESCO,
le nombre d'étudiants qui choisissent d'étudier à l'étranger a progressé de
41 % entre 1999 et 2004, passant de 1,75 à 2,5 millions. Sur le plan de la
recherche, 40 % des publications canadiennes en sciences naturelles et en
génie son cosignées avec des collaborateurs étrangers, soit plus du double du
pourcentage relevé en 1988. A l'Université de Montréal, plusieurs groupes
d'études et de recherche centrés sur les relations internationales ou
disposant d'une importante composante internationale ont été crées ces
dernières années, dont le Centre d'études et de recherches internationales
(CERIUM) et le Centre de recherche sur la biodiversité.
    Dans ce contexte, le FIUP permettra d'apporter des réponses adaptées aux
nouvelles formes de partenariats stratégiques qui se mettent en oeuvre entre
les universités sur le plan de la formation et de la recherche, en plus de
prévoir les enjeux à long terme.

    Perspectives économiques, politiques et internationales

    Pour alimenter les échanges, les délégués du FIUP ont invité plusieurs
conférenciers de renom à venir présenter leur vision des réalités économiques,
politiques et internationales dans lesquelles les universités évoluent.
    C'est dans ce contexte que Jarmil Salmi, coordonnateur des programmes
d'enseignement supérieur de la Banque mondiale et Marcel Boyer, titulaire de
la Chaire Bell Canada en économie industrielle de l'Université de Montréal et 
vice-président et économiste en chef de l'Institut économique de Montréal,
viendront donner un aperçu des perspectives économiques en expliquant
notamment, pourquoi le regroupement d'universités publiques en réseaux
internationaux est une condition de survie, dans le contexte actuel de 
mondialisation.
    De son côté, l'ancien ministre des Affaires étrangères du Mexique,
Jorge Castaneda, maintenant professeur de science politique au Center for
Latin American and Caribbean Studies de la New York University, viendra
expliquer pourquoi les pays d'Amérique latine ne pourront jamais être
concurrentiels sur le plan économique tant que leurs universités et leurs
institutions publiques ne seront pas réformés en profondeur.
    Le FIUP a également invité le titulaire de la Chaire George Ignatieff of
Peace and Conflict Studies at the Trudeau Centre for Peace and Conflict
Studies de l'Université de Toronto, Thomas Homer-Dixon, à venir présenter sa
théorie de croissance, de crise et de renouvellement dont il est question dans
son récent livre The Upside of Down.
    Le colloque se terminera par un panel sur la diversité culturelle à
l'université. Quatre recteurs d'universités membres seront alors accompagnés
des deux coprésidents de la Commission de consultation sur les pratiques
d'accommodements reliées aux différences culturelles, Charles Taylor,
professeur émérite de sciences politiques et de philosophie à l'Université
McGill et Gérard Bouchard, professeur au département des sciences humaines de
l'Université du Québec à Chicoutimi, pour répondre aux questions du public.

    A propos du Forum international des universités publiques

    La création du FIUP s'inscrit dans le prolongement de rencontres amorcées
par l'Université de Montréal en 2004, à l'occasion du 125e anniversaire de sa
fondation et d'un séminaire tenu à l'Université Libre de Bruxelles en 2005.
Les 21 universités membres entendent participer à la création de nouveaux
modèles de collaboration en matière de formation, d'enseignement et de
recherche. Le secrétariat permanent du réseau est hébergé à l'Université de
Montréal. La description des universités membres est disponible en ligne au
www.fiup.umontreal.ca. Les universités membres sont :

    
    - ALLEMAGNE, Albert-Ludwigs-Universitdt Freiburg
    - ARGENTINE, Universidad de  Buenos Aires
    - BELGIQUE, Université Libre de Bruxelles
    - BRESIL,  Universidade de Sco Paulo
    - CANADA, Université de Montréal
    - CHILI, Universidad de Chile
    - CHINE, Université de Nankai
    - CHINE, Université de Pékin
    - ESPAGNE, Universitat de Barcelona
    - ETATS-UNIS, University of California
    - FRANCE, Université Sorbonne Nouvelle - Paris III
    - INDE, Jawaharlal Nehru University
    - ITALIE, Università di Bologna
    - JAPON, Université de Nagoya
    - MAROC, Université Mohammed V - Agdal
    - MEXIQUE, Universidad Nacional Autsnoma de México
    - REPUBLIQUE TCHEQUE, Univerzita Karlova v Praze
    - ROUMANIE, Universitatea din Bucuresti
    - RUSSIE, Université d'Etat Lomonosov de Moscou
    - SENEGAL, Université Cheikh Anta Diop
    - SUISSE, Université de Genève
    




Renseignements :

Renseignements: et programme du colloque: www.fiup.umontreal.ca; Pour
s'inscrire ou pour toutes demandes d'entrevues avec un porte-parole ou un
conférencier, veuillez communiquer avec Allard Hervieu Communication:
Véronique Gabrysz, (514) 499-3030, poste 3, vg@ahcom.ca

Profil de l'entreprise

Université de Montréal

Renseignements sur cet organisme

FORUM INTERNATIONAL DES UNIVERSITES PUBLIQUES (FIUP)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.