Un nouveau programme d'efficacité énergétique est au cœur du programme de développement durable du CN

Le programme Excellence en gestion du carburant (EGC) réduit la consommation de carburant grâce à des technologies nouvelles et à des outils d'analyse

MONTRÉAL, le 22 juin 2011 /CNW Telbec/ - Le CN (TSX : CNR) (NYSE : CNI) tire des gains évidents de son programme Excellence en gestion du carburant (EGC), qui favorise l'efficacité énergétique et procure des avantages sur le plan de l'environnement.

Keith Creel, vice-président exécutif et chef de l'exploitation, a déclaré : « Le CN accomplit des progrès notables en améliorant l'efficacité énergétique de ses trains marchandises, en réalisant des gains importants en matière de développement durable et en offrant un service de transport rentable grâce à une série d'initiatives, notamment l'acquisition de locomotives modernes, l'ajout de nouvelles applications technologiques à ses locomotives existantes, des outils d'analyse améliorés et la formation du personnel.

« Nous sommes particulièrement enthousiastes à propos de nos initiatives avant-gardistes qui consisteront à établir des cibles en matière d'efficacité énergétique en fonction des itinéraires, puis à suivre la performance des trains par rapport à ces objectifs. Les cibles sont déterminées à partir de jalons établis relativement aux variables clés de consommation de carburant comme la composition du train, les locomotives, la technique de conduite, les pentes et courbes sur le parcours et le temps qu'il fait. Cette stratégie d'obtention de données en temps réel en fonction du train et de la locomotive repousse véritablement les frontières en matière de gestion précise du carburant. »

En moyenne, les chemins de fer sont quatre fois plus économes en carburant que les camions, selon une étude indépendante menée récemment pour le compte de la Federal Railroad Administration des États-Unis. Et, surtout, le CN est le chef de file du secteur ferroviaire en Amérique du Nord sur le plan du rendement énergétique, puisqu'il consomme, globalement, 10 % moins de carburant par tonne-mille brute que la moyenne du secteur ferroviaire. Cette efficience a aidé le CN à réduire les émissions de gaz à effet de serre et se traduit par le supplément carburant le plus faible du secteur, ce qui permet aux clients du CN d'économiser sur les frais de transport.

Le programme d'EGC du CN prévoit, entre autres éléments :

  • L'acquisition de nouvelles locomotives éconergétiques. En 2010, le CN a fait l'achat de 102 nouvelles locomotives de grande puissance ainsi que de 102 locomotives usagées de grande puissance, qui sont en train d'être modernisées. Ces locomotives sont environ 15 % plus économes en carburant que les unités qu'elles remplacent et sont entièrement conformes aux exigences réglementaires applicables en matière d'émissions de gaz d'échappement.
  • L'installation du système de télémétrie Wi-Tronix dans les locomotives de grande puissance. Les appareils Wi-Tronix procurent des données en temps réel sur la performance de la locomotive et du train au moyen de la mesure et de la transmission à distance de données, notamment sur la consommation précise de carburant, à un système informatique non embarqué du CN, à intervalles réguliers ou sur demande. La technologie permet au CN d'harmoniser de façon optimale la puissance de ses groupes de traction avec le tonnage remorqué en isolant (coupant le moteur) des locomotives et en rétrogradant le manipulateur. Le système surveille constamment la marche du train afin de s'assurer que la bonne technique de conduite est utilisée dans le but d'optimiser la consommation de carburant, de déterminer où et quand ravitailler le matériel de traction et de couper le moteur des locomotives temporairement inactives. Le CN prévoit doter jusqu'à 1 200 locomotives à grande puissance de la technologie de télémétrie d'ici 2013.
  • La technologie de l'Optimiseur de parcours de GE Transportation. L'Optimiseur de parcours est un système de « régulation de vitesse » pour trains. Il règle la vitesse à des paramètres prédéterminés selon la trajectoire, sur une carte GPS du réseau, afin d'optimiser la consommation de carburant. Il permet de réduire le freinage en prévoyant, des kilomètres d'avance, les zones à vitesse réduite et les changements de terrain. Dans le cadre de ce système, la cartographie du corridor Vancouver-Montréal du CN est terminée, et le CN fait maintenant circuler des trains intermodaux dotés de cette technologie sur des tronçons clés de ce corridor. Le CN prévoit utiliser la technologie de l'Optimiseur de parcours dans ses trains intermodaux et de marchandises circulant dans ce corridor, d'ici septembre 2011. L'Optimiseur de parcours est installé dans 125 locomotives du CN, qui prévoit en équiper jusqu'à 400 autres d'ici la fin de 2013.
  • L'installation de la technologie AESS (système de démarrage et arrêt automatiques du moteur), qui coupe automatiquement les moteurs diesel tournant au ralenti tout en maintenant la locomotive en état de redémarrer sur demande. Plus de 600 locomotives du CN sont dotées de cette technologie, et le CN prévoit équiper jusqu'à 800 unités d'une technologie de type AESS d'ici 2013.
  • Formation des équipes de train et du personnel de contrôle de la circulation ferroviaire. Ces cheminots suivent sans cesse des formations sur les pratiques exemplaires, notamment sur les techniques de conduite des trains qui font économiser le carburant, sur la façon d'assortir la puissance de traction au tonnage des trains et de bien régler le manipulateur (limiter la puissance) et sur les possibilités de synchronisation lors de croisement de trains.

M. Creel a ajouté : « Le programme EGC est un élément essentiel qui nous permettra de faire passer notre modèle d'exploitation ferroviaire précise au niveau supérieur. Nous sommes convaincus que les systèmes évolués d'efficacité énergétique et de suivi vont nous aider dans nos efforts de mesure et de consignation des réductions d'émissions de gaz à effet de serre et d'évaluation de l'ampleur du bilan carbone du CN et de ses clients. Tous ces éléments sont essentiels étant donné le défi que les prix du carburant continuent de poser et l'importance que nos clients expéditeurs de marchandises accordent aux options de transport durables. »

Énoncés prospectifs

Certains renseignements contenus dans le présent communiqué sont des « énoncés prospectifs » au sens de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis et aux termes des lois canadiennes régissant le commerce des valeurs mobilières. Le CN met le lecteur en garde contre le fait que ces énoncés, de par leur caractère prospectif, impliquent des risques, des incertitudes et des hypothèses. La Compagnie met le lecteur en garde contre le fait que ses hypothèses pourraient ne pas s'avérer et qu'en raison de la conjoncture économique actuelle, ces hypothèses, qui étaient raisonnables au moment où elles ont été formulées, comportent un degré plus élevé d'incertitude. Ces énoncés prospectifs ne constituent pas des garanties de la performance future et impliquent des risques connus ou non, des incertitudes et d'autres éléments susceptibles de modifier, de façon importante, les résultats réels ou la performance réelle de la Compagnie ou du secteur ferroviaire par rapport aux perspectives ou aux résultats futurs ou à la performance future implicites dans ces énoncés.

Les facteurs de risque importants qui pourraient avoir une incidence sur les énoncés prospectifs comprennent, sans en exclure d'autres, les effets de la conjoncture économique et commerciale générale, la concurrence dans le secteur, l'inflation, les fluctuations monétaires et des taux d'intérêt, les variations de prix du carburant, les nouvelles dispositions législatives ou réglementaires, la conformité aux lois et règlements sur l'environnement, les mesures prises par les organismes de réglementation, les différents événements qui pourraient perturber l'exploitation, y compris les événements naturels comme les intempéries, les sécheresses, les inondations et les tremblements de terre, les négociations syndicales et les interruptions de travail, les réclamations liées à l'environnement, les incertitudes liées aux enquêtes, aux poursuites ou aux autres types de réclamations et de litiges, les risques et obligations résultant de déraillements, de même que les autres risques décrits de temps à autre de façon détaillée dans des rapports déposés par le CN auprès des organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières au Canada et aux États-Unis. On pourra trouver un résumé des principaux facteurs de risque dans la section « Rapport de gestion » des rapports annuels et intermédiaires du CN ainsi que dans la Notice annuelle et le formulaire 40-F déposés par la Compagnie auprès des organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières au Canada et aux États-Unis et qui sont accessibles sur le site Web du CN.

Le CN ne peut être tenu de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs pour tenir compte d'événements futurs ou de changements de situations ou de prévisions, à moins que ne l'exigent les lois canadiennes applicables sur le commerce des valeurs mobilières. Si le CN décidait de mettre à jour un énoncé prospectif, il ne faudrait pas en conclure qu'il fera d'autres mises à jour relatives à cet énoncé, à des questions connexes ou à tout autre énoncé de nature prospective.

Couvrant le Canada et le centre des États-Unis, de l'Atlantique au Pacifique et jusqu'au golfe du Mexique, le réseau du CN - la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada et ses filiales ferroviaires actives - dessert les ports de Vancouver et Prince Rupert, en Colombie-Britannique, Montréal, Halifax, La Nouvelle-Orléans et Mobile, en Alabama, ainsi que les grandes régions métropolitaines de Toronto, Buffalo, Chicago, Detroit, Duluth-Superior, au Minnesota et au Wisconsin, Green Bay, au Wisconsin, Minneapolis-St. Paul, au Minnesota, Memphis, St. Louis, et Jackson, au Mississippi. Il a en outre des liaisons avec toutes les régions de l'Amérique du Nord. Pour de plus amples renseignements sur le CN, visitez le site Web de la Compagnie à l'adresse www.cn.ca.

SOURCE LA COMPAGNIE DES CHEMINS DE FER NATIONAUX DU CANADA

Renseignements :

Médias
Louis-Antoine Paquin 
Directeur 
Communications d'entreprise 
514 399-6450 
    Investisseurs
Robert Noorigian
Vice-président
Relations avec les investisseurs
514 399-0052

 

Profil de l'entreprise

LA COMPAGNIE DES CHEMINS DE FER NATIONAUX DU CANADA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.