Un nouveau programme d'accréditation améliorera la sécurité des bâtiments



    OTTAWA, le 14 nov. /CNW Telbec/ - Les Canadiens et leur famille auront
droit à des bâtiments plus sécuritaires que jamais grâce à un nouveau
programme d'accréditation professionnelle pour les inspecteurs en bâtiment.
    Dorénavant, les inspecteurs en bâtiment devront se conformer à une norme
nationale de professionnel qualifié. Ces travailleurs examinent les plans et
inspectent les résidences, les appartements, les hôpitaux, les tours de
bureaux, les centres commerciaux et plusieurs autres types de bâtiments pour
veiller au respect des codes du bâtiment.
    "Le programme fera en sorte que les bâtiments seront sécuritaires et
conformes aux codes partout au pays", d'affirmer Mannie Withrow qui remettra
les 14 premiers certificats lors d'une cérémonie présentée aujourd'hui, à
l'hôtel Sheraton d'Ottawa. M. Withrow est président de l'Alliance of Canadian
Building Officials' Associations (ACBOA).
    "Il est grand temps que ces professionnels bien informés et compétents
obtiennent la reconnaissance qu'ils méritent", d'ajouter M. Withrow. Il
souligne que les inspecteurs en bâtiment travaillent souvent dans l'ombre pour
que tous les Canadiens profitent d'édifices confortables et sécuritaires. Or,
en l'absence de normes nationales pour cette profession, ils n'ont pas
toujours droit au respect qui leur est dû. "Lorsque nous faisons du bon
travail, rien ne se produit. Les Canadiens peuvent utiliser et occuper tous
les bâtiments de ce magnifique pays."
    Depuis quelques années, le Conseil sectoriel de la construction (CSC)
s'est associé à l'ACBOA, à la Société canadienne d'hypothèques et de logement
(SCHL) et à d'autres intervenants de l'industrie afin de définir des normes
professionnelles nationales et de mettre au point un processus d'accréditation
visant à comparer les qualifications des inspecteurs en bâtiment et des agents
à des normes approuvées.
    D'après le directeur général du CSC, George Gritziotis, "le nouveau
programme national fera en sorte que les inspecteurs verront leurs titres de
compétences reconnues sur tous les territoires, ce qui leur permettra de
travailler dans toutes les provinces".
    Il ajoute que "le projet permettra de relever les défis associés au
vieillissement de la main-d'oeuvre et à l'offre insuffisante de travailleurs
spécialisés". "De plus, le programme facilitera la mobilité des travailleurs,
leur offrira plus de débouchés et maintiendra un niveau de professionnalisme
élevé au sein de cette importante profession de l'industrie de la
construction."

    Créé en 2001, le Conseil sectoriel de la construction (CSC) est un
organisme patronal-syndical national et à but non lucratif. Il a pour mandat
de s'attaquer aux problèmes de ressources humaines auxquels fait face
l'industrie de la construction au Canada. Le CSC jouit du soutien du
gouvernement du Canada dans le cadre du Programme des conseils sectoriels.


    FICHE D'INFORMATION :

    Un Programme national d'accréditation des inspecteurs en bâtiment

    Que fait un inspecteur en bâtiment?

    Le Canada compte quelque 7 000 inspecteurs en bâtiment.
    Ceux-ci examinent les plans et inspectent les maisons, les appartements,
les hôpitaux, les tours de bureaux et plusieurs autres types d'édifices en
construction pour qu'ils respectent les codes du bâtiment. Ils souhaitent
ainsi qu'on examine les questions relatives à la sécurité de la structure, à
l'accessibilité, à la sécurité-incendie et à la santé avant l'arrivée des
occupants.

    Pourquoi a-t-on besoin d'un programme d'accréditation?

    Les provinces et les territoires possèdent leurs propres normes et
attentes en matière d'accréditation et d'exigences relatives aux permis
délivrés aux inspecteurs professionnels en bâtiment. Jusqu'à une époque
récente, il n'existait aucune norme nationale et uniforme en matière de
rendement. La qualité inégale du service entachait souvent la crédibilité de
l'industrie de l'inspection.

    Quels sont les avantages d'un programme d'accréditation?

    Un Programme national d'accréditation rendra les édifices plus
sécuritaires, fera connaître le travail effectué par les inspecteurs
professionnels en bâtiment et rehaussera leur image. Leurs compétences étant
reconnues partout au Canada, ils pourront dorénavant travailler dans plusieurs
provinces ou territoires de compétence. De plus, les gouvernements municipaux
et autres seront moins exposés aux poursuites lorsque les projets subissent
des retards ou qu'ils ne respectent pas les codes.

    Comment le programme est-il né?

    Le gouvernement fédéral a lancé le projet à la fin des années 1990. Il a
alors rassemblé tous les intervenants pour uniformiser l'accréditation,
l'octroi des permis et les normes de rendement des inspecteurs en bâtiment
partout au Canada. On a rapidement défini les normes professionnelles
nationales qui précisent les compétences, les connaissances et les aptitudes
requises pour exécuter les tâches confiées à un inspecteur en bâtiment.
    En s'appuyant sur ces normes de rendement, le Conseil sectoriel de la
construction, l'Alliance of Canadian Building Officials Association et la
Société canadienne d'hypothèques et de logement ont engagé le processus qui
veille à ce que des établissements d'enseignement reconnus accordent le statut
de professionnels qualifiés aux inspecteurs en bâtiment.

    Quelle est la marche à suivre?

    Le programme d'accréditation compare le rendement de l'inspecteur en
bâtiment à des normes approuvées qui assurent l'uniformité, la sécurité et la
qualité des services d'inspection.
    En règle générale, l'inspecteur en bâtiment doit démontrer qu'il connaît
les normes et les codes de bâtiment provinciaux et nationaux, anciens et
nouveaux, les lois fédérales et provinciales de même que les règlements
municipaux en matière de santé, d'incendie et de la sécurité des personnes
associés à la construction. Il doit bien comprendre toutes les facettes de
l'industrie de la construction, notamment les méthodes de construction, les
procédures, les pratiques et les matériaux. Un programme d'étude poussé permet
d'acquérir ces qualifications et de les mettre à l'essai et de satisfaire les
exigences de la formation en milieu de travail.
    Le Programme national d'accréditation des inspecteurs en bâtiment
comporte trois niveaux : inspecteur candidat, inspecteur associé et inspecteur
accrédité. Chaque étape exige des compétences, un enseignement et une
formation appropriés.
    Le lancement d'un nouveau système d'accréditation et de reconnaissance
aura lieu à Ottawa le 14 novembre 2007. Les premiers certificats seront alors
remis à 14 inspecteurs en bâtiment venant des quatre coins du Canada. Des
représentants de plusieurs organismes participant au nouveau système
d'accréditation assisteront à l'événement, notamment le Conseil sectoriel de
la construction, l'Alliance of Canadian Building Officials et la Société
canadienne d'hypothèques et de logement.




Renseignements :

Renseignements: Mannie Withrow, président de l'Alliance of Canadian
Building Officials' Associations (ACBOA), (902) 897-3170,
mwithrow@colchester.ca; Rosemary Sparks, directrice principale, Planification
et développement, Conseil sectoriel de la construction, (613) 569-5552,
sparks@csc-ca.org

Profil de l'entreprise

ConstruForce Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.