Un nombre record d'écoles canadiennes repoussent les limites de l'économie de carburant

Douze équipes canadiennes mettront à l'épreuve leur véhicule superécoénergétique à l'événement Shell Eco-marathon Americas à Houston

CALGARY, le 21 nov. 2013 /CNW/ - Imaginez un véhicule pouvant parcourir la distance entre Vancouver et Calgary avec un seul litre d'essence. L'an dernier, l'équipe de l'Université Laval, du Québec, a réussi cet exploit à l'événement Shell Eco-marathon Americas à Houston. Cette année, un nombre record de douze équipes provenant des meilleures universités canadiennes se sont inscrites pour rivaliser contre plus de 100 équipes de partout en Amérique dans le cadre de l'événement Shell Eco-marathon Americas 2014. Elles tenteront non seulement de battre le record de l'an dernier correspondant à 1 500 kilomètres le litre de carburant, mais aussi le record mondial correspondant à 2 485 kilomètres le litre de carburant.

L'événement Shell Eco-marathon Americas invite des élèves et des étudiants de partout en Amérique à concevoir, à construire et à mettre à l'essai des véhicules et à se livrer concurrence pour tenter de parcourir la plus grande distance avec le moins d'énergie possible. Les véhicules peuvent être construits au moyen de différents matériaux - de déchets recyclés à de la fibre de carbone - et alimentés à l'essence, au gaz de pétrole liquéfié, au biocarburant, au gaz naturel comprimé ou à l'hydrogène. L'événement Shell Eco-marathon Americas 2014 aura lieu du 25 au 27 avril 2014 dans les rues du centre-ville de Houston, au Texas.

« Cette année, nous travaillons à optimiser de nombreux composants de notre véhicule et nous nous concentrons à améliorer la fiabilité du moteur et de ses systèmes connexes, a déclaré Audrey Lainé, chef de l'équipe de l'Université Laval. Notre objectif est de battre notre record. Nous sommes impatients de retourner sur la piste. »

L'an dernier, sept équipes canadiennes ont affronté des équipes des États-Unis, du Brésil, du Guatemala et du Mexique et ont dominé la compétition, récoltant la majorité des premières places dans leur catégorie. Cette année, les équipes participantes proviennent de l'Université de la Colombie-Britannique (deux équipes), de l'Université de l'Alberta, de l'Université de Waterloo, de l'Université de Toronto, de l'Université Queens, de l'Université McGill, de l'École de technologie supérieure, de l'Université de Sherbrooke, de l'Université de Moncton et de l'Université Dalhousie.

« C'est merveilleux de voir la prochaine génération travailler en équipe pour répondre aux futurs besoins en énergie et en transport, affirme Lorraine Mitchelmore, présidente de Shell au Canada. Je souhaite que nos étudiants canadiens soient encore cette année les champions de l'événement Shell Eco-marathon Americas. »

Remarques pour les rédacteurs en chef

L'événement Shell Eco-Marathon qui se tient en Amérique, en Europe et en Asie est à la fois un défi et un projet éducatif qui favorisent la mise au point de technologies de pointe visant à accroître l'efficacité énergétique et à améliorer le rendement dans le secteur du transport. De la conception initiale à la construction de véhicules novateurs, cet événement met au défi les élèves et étudiants d'utiliser leur véhicule écoénergétique pour se mesurer à d'autres établissements d'enseignement du monde entier afin de déterminer le véhicule qui peut parcourir la plus longue distance en utilisant la plus petite quantité d'énergie.

Pour en savoir plus, visitez le www.shell.com/ecomarathon/americas.
@Shell_Canada

Royal Dutch Shell plc
Royal Dutch Shell plc, société enregistrée en Angleterre et au Pays de Galles, est cotée à la Bourse de Londres, à celle d'Amsterdam et à celle de New York. Son siège est situé à La Haye, aux Pays-Bas. Présentes dans plus de 90 pays et territoires, les sociétés du groupe Shell se consacrent à l'exploration et à la production pétrolière et gazière, à la production et la commercialisation du gaz naturel liquéfié et du GTL (Gas to Liquids) et à la fabrication, la commercialisation et la distribution de produits pétroliers et chimiques; elles sont également actives dans les projets d'énergies renouvelables. Pour d'autres renseignements, visitez le site www.shell.com.

Shell Canada Limitée
Présente au Canada depuis 1911, Shell emploie environ 8 000 personnes à l'échelle du pays. La Société figure parmi les grandes entreprises de fabrication, de distribution et de mise en marché de produits pétroliers raffinés. Elle produit du gaz naturel, des liquides extraits du gaz naturel et du bitume. Elle est aussi le plus grand producteur de soufre au Canada. Une des sociétés de mise en valeur des sables bitumineux au pays, Shell gère le projet d'exploitation des sables bitumineux de l'Athabasca pour le compte de ses partenaires en coentreprise.

MISE EN GARDE
Les entreprises dans lesquelles Royal Dutch Shell plc possède une participation directe ou indirecte sont des entités distinctes. Dans le présent communiqué de presse, les termes et expressions « Shell », « groupe Shell » et « Royal Dutch Shell » sont parfois utilisés par commodité pour faire référence à Royal Dutch Shell plc et à ses filiales en général. De même, les termes « nous », « notre » et « nos » sont également employés lorsqu'il est question de filiales en général ou de ceux qui travaillent pour ces filiales. Ces termes et expressions sont aussi utilisés lorsqu'il n'y a pas lieu de désigner une ou des sociétés en particulier. Aux fins du présent communiqué de presse, les termes et expressions « filiales », « filiales de Shell » et « sociétés de Shell » sont utilisés pour désigner les sociétés sur lesquelles Royal Dutch Shell plc exerce son contrôle, directement ou indirectement. Les sociétés sur lesquelles Shell exerce un contrôle conjoint sont habituellement désignées comme des « coentreprises » et les sociétés sur lesquelles Shell exerce une influence notable, mais qu'elle ne contrôle pas, conjointement ou non, sont désignées comme des « associés ». Aux fins du présent communiqué de presse, les coentreprises et les associés peuvent être également désignés comme des « investissements mis en équivalence ». L'expression « intérêt de Shell » est utilisée par commodité pour désigner une participation directe ou indirecte (par exemple, par l'intérêt découlant de notre participation à 23 % dans Woodside Petroleum Ltd.) de Shell dans une coentreprise, un partenariat ou une société, une fois exclues toutes les participations de tiers.

Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs au sujet de la situation financière, des résultats d'exploitation et des activités de Royal Dutch Shell. Tous les énoncés, sauf les énoncés de faits historiques, sont ou peuvent être considérés comme des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont des déclarations prévisionnelles fondées sur les attentes et hypothèses actuelles de la direction et comportent des risques et incertitudes connus ou non qui pourraient faire différer sensiblement les résultats, le rendement ou les événements réels de ceux qui sont exprimés ou sous-entendus dans ces énoncés. Les énoncés prospectifs comprennent, entre autres choses, des énoncés sur l'exposition potentielle de Royal Dutch Shell aux risques du marché et des énoncés exprimant les attentes, convictions, estimations, prévisions, projections et hypothèses de la direction. On reconnaît ces énoncés prospectifs à des verbes ou expressions comme « anticiper », « croire », « pouvoir », « estimer », « s'attendre à », « buts », « avoir l'intention de », « peut-être », « objectifs », « perspective », « plan », « probablement », « projeter », « risques », « calendrier », « rechercher », « vouloir », « cible », « viser » ou d'autres termes et expressions semblables. Un certain nombre de facteurs peuvent influencer les activités à venir de Royal Dutch Shell et faire en sorte que les résultats soient sensiblement différents de ceux exprimés dans les énoncés prospectifs figurant dans le présent communiqué de presse. Ces facteurs comprennent, sans s'y limiter : a) les fluctuations de prix du pétrole brut et du gaz naturel; b) les variations de la demande envers les produits de Shell; c) les fluctuations du cours des devises; d) les résultats de forage et de production; e) les estimations des réserves; f) la perte de parts de marché et la concurrence; g) les risques écologiques et physiques; h) les risques liés à la détermination adéquate d'éventuelles acquisitions et la réussite des négociations et des transactions qui en découlent; i) les risques liés aux activités commerciales dans les pays en développement et les pays faisant l'objet de sanctions internationales; j) l'évolution des mesures législatives, fiscales et réglementaires, notamment l'adoption de mesures réglementaires relatives au réchauffement climatique; k) la conjoncture économique et celle des marchés financiers dans divers pays ou régions du monde; l) les risques politiques, notamment les risques d'expropriation et de nouvelles négociations des dispositions contractuelles avec les gouvernements, les retards ou devancements dans l'autorisation des projets et le retard dans les remboursements des coûts partagés; m) les modifications des conditions des échanges commerciaux. Tous les énoncés prospectifs compris dans le présent communiqué de presse sont visés expressément, dans leur intégralité, par la présente mise en garde ou par les renvois qu'elle contient. Les lecteurs ne devraient pas prêter une confiance exagérée aux énoncés prospectifs. Le document 20-F de Royal Dutch Shell relatif à l'année qui s'est terminée le 31 décembre 2012 (accessible à www.shell.com/investor et à www.sec.gov) mentionne d'autres facteurs susceptibles d'influencer les résultats à venir. Les lecteurs devraient également prendre en considération ces facteurs qui visent aussi expressément tous les énoncés prospectifs compris dans le présent communiqué de presse. Chaque énoncé prospectif est valable uniquement à la date du présent communiqué de presse, à savoir le 21 Novembre 2013. Ni Royal Dutch Shell plc ni aucune de ses filiales n'assument l'obligation de mettre à jour ou de réviser publiquement un énoncé prospectif quelconque en raison de l'obtention de nouveaux renseignements, d'événements à venir ou d'information divergente. Compte tenu de ces risques, les résultats peuvent être sensiblement différents de ceux qui sont exprimés ou sous-entendus dans les énoncés prospectifs du présent communiqué de presse ou qui peuvent en être déduits.

Il est possible que, dans le présent communiqué de presse, nous ayons utilisé certaines expressions comme « ressources » que la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis nous interdit absolument d'indiquer dans nos documents d'information déposés auprès d'elle. Les investisseurs américains sont priés de lire attentivement l'avertissement figurant dans notre formulaire 20-F, dossier 1-32575, accessible dans le site Web de la SEC à l'adresse www.sec.gov. Vous pouvez aussi vous procurer ces formulaires auprès de la SEC en téléphonant au 1-800-SEC-0330.

Bas de vignette : "Véhicule D'Université Laval, Shell Eco-marathon Americas (Groupe CNW/Shell Canada Limitée)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20131121_C9471_PHOTO_FR_33680.jpg

SOURCE : Shell Canada Limitée

Renseignements :

DEMANDES DE RENSEIGNEMENTS :
Relations avec les médias, Shell Canada : 1-877-850-5023 ou media-desk@shell.com

Profil de l'entreprise

Shell Canada Limitée

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.