Un important projet de complexe commercial dans la carrière Saint-Michel



    MONTREAL, le 21 fév. /CNW Telbec/ - M. Alan DeSousa, responsable de
Montréal 2025, du développement économique et du développement durable au
comité exécutif, et Mme Anie Samson, maire de l'arrondissement de
Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension, ont annoncé que la Ville de Montréal a
conclu un accord de développement avec le promoteur SmartCentres. L'accord
définit les conditions qui permettront au promoteur d'acquérir la partie
désaffectée de la carrière Saint-Michel, dans l'arrondissement de
Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension, où celui-ci projette de construire un
centre commercial à compter de 2009.
    "Cette entente prévoit un investissement de 200 M $ de la part du
promoteur, une firme canadienne spécialisée dans l'immobilier commercial et
industriel, pour réaliser le projet. Le prix de vente du terrain municipal a
été fixé à 10 M $ et le futur ensemble immobilier générera à terme des revenus
fonciers annuels nets de 2,6 M $. De son côté, la Ville prévoit assumer
quelque 5 M $ du coût des infrastructures estimés à près de 35 M $. On prévoit
que ce centre commercial donnera annuellement de l'emploi à 1 600 personnes et
qu'il génèrera 1 200 emplois-année lors de sa construction", a affirmé
M. DeSousa.
    Pour sa part, Mme Samson s'est réjouie des retombées locales de ce
projet. "Le promoteur versera 1,6 M $ en contribution aux équipements sportifs
et communautaires, dont 1 M $ sera utilisé pour ajouter des équipements de
loisirs locaux dans le quartier de Saint-Michel et 600 000 $ pour des
activités d'interprétation géologique et historique au coeur du centre
commercial. De plus, il contribuera pour 10 % de la valeur foncière du terrain
à un fonds qui sera consacré au réaménagement ou au développement des parcs de
l'arrondissement."
    "En collaboration avec des organismes locaux, le promoteur veillera à
l'application d'un programme d'embauche locale afin que la majorité des
emplois soient occupés par des résidants de l'arrondissement et en particulier
par des jeunes du quartier de Saint-Michel", a déclaré le maire de
l'arrondissement.
    M. DeSousa a précisé que "Le mandat confié au Service de la mise en
valeur du territoire et du patrimoine (SMVTP), en mai 2006, a notamment
conduit à la mise en place, le mois suivant, d'un processus de concertation
qui a permis aux intervenants du milieu, de l'arrondissement et de la Ville de
cheminer avec le promoteur afin que son projet réponde aux préoccupations des
citoyens et aux exigences de la Ville en matière d'urbanisme, de transport
collectif et actif, de développement durable et d'embauche locale. Le SMVTP a
aussi pour tâche d'accélérer la réalisation des projets de Montréal 2025,
notamment en accompagnant les promoteurs en association avec le milieu."
    M. Pierre Durocher, coordonnateur du Chantier de revitalisation de Vivre
Saint-Michel en santé, organisme qui s'est impliqué dans le processus de
concertation, a affirmé : "Nous croyons que ce projet aura un impact positif
sur la revitalisation du quartier sur le plan économique, urbain et social.
Nous sommes particulièrement satisfaits du résultat des discussions menées
avec le promoteur au sein du comité de formation et d'embauche locale, qui a
été piloté par la Corporation de développement économique communautaire
Centre-Nord."
    Le promoteur s'engage à intégrer dans son aménagement extérieur et dans
ses bâtiments un ensemble de mesures favorisant le développement durable et
les économies d'énergie. Ainsi, les espaces verts privés occuperont près de
15 % du terrain, soit un minimum de 50 000 mètres carrés, et un plan de
gestion des déplacements visant à diminuer l'usage de la voiture en solo sera
appliqué. La Ville exige qu'une portion de 10 % des espaces de stationnements
soit réservée au covoiturage et aux véhicules éco-énergétiques. D'autre part,
en vertu de l'accord de développement avec la Ville, la carrière Saint-Michel
continuera à être utilisée comme dépôt à neige dans sa partie "est".
    Ce projet sera soumis à l'attention de la population montréalaise lors
d'audiences publiques qui auront lieu cette année.
    Selon une étude d'experts, la venue d'un tel pôle commercial regroupant
différents types de magasins viendra freiner les importantes fuites
commerciales hors du quartier de Saint-Michel, de l'arrondissement et des
arrondissements voisins. Elle aura aussi un effet positif sur les commerces
locaux en attirant de nombreux clients potentiels.
    "Ce projet témoigne de la volonté municipale de travailler étroitement
avec les investisseurs afin de réaliser des projets économiques majeurs qui
s'inscrivent dans les orientations annoncées dans le cadre du plan Imaginer -
Réaliser Montréal 2025, tout en tenant compte des préoccupations et du
bien-être de la population. Nous croyons que cette approche de développement
équilibré est un gage de succès pour la communauté montréalaise", a conclu
M. DeSousa.




Renseignements :

Renseignements: Jean-Jacques Bédard, Service des communications et des
relations avec les citoyens, (514) 872-3393; Source: Maxime Chagnon, Cabinet
du maire et du comité exécutif, (514) 872-6412

Profil de l'entreprise

VILLE DE MONTREAL - EX-SERVICE DE LA MISE EN VALEUR DU TERRITOIRE ET DU PATRIMOINE (JUSQU'AU 28 JUIN 2010)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.