Un geste concret pour l'intégration d'immigrants: De futurs travailleurs bénéficient de l'expertise de la FTQ et du Fonds de solidarité FTQ



    MONTREAL, le 18 oct. /CNW Telbec/ - La Fédération des travailleurs et
travailleuses du Québec (FTQ) et le Fonds de solidarité FTQ sont fiers de
poser un geste concret pour encourager les nouveaux immigrants dans leur quête
d'un travail enrichissant au Québec.
    La FTQ et le Fonds se sont en effet associés au Club de Recherche
d'Emploi Montréal Centre-ville (CREMCV) afin d'offrir à un groupe de nouveaux
immigrants, qui ont terminé un programme de recherche d'emploi, un premier
contact avec le mouvement syndical et le monde du travail.
    Dans le cadre d'un petit-déjeuner qui se tiendra à la FTQ située au 565,
boul. Crémazie Est à Montréal à la salle Louis Laberge (2e étage), le vendredi
19 octobre à 9 h, ces futurs travailleurs seront informés de l'importance du
rôle du Fonds de solidarité FTQ dans le dynamisme de l'économie québécoise
tant sur le plan de la création, du maintien ou de la sauvegarde d'emplois,
que de la formation de travailleurs et leur sensibilisation à l'épargne pour
la retraite. Pour sa part, la FTQ leur présentera les liens qui unissent une
organisation syndicale comme la FTQ aux travailleurs et à leur entreprise.
    Le groupe bénéficiera également d'une visite de l'atelier d'outillage de
l'usine Bombardier à ville Saint-Laurent qui lui permettra de rencontrer tant
des employés que des gestionnaires et ainsi être témoin de la réalité du
marché du travail d'ici. Pour l'occasion, les nouveaux arrivants, hommes et
femmes de divers pays, seront accompagnés par les dirigeants de la section
locale 712 de l'Association internationale des machinistes et des travailleurs
et travailleuses de l'aérospatiale (AIMTA).
    "Grâce à la collaboration patronale-syndicale, ce groupe de nouveaux
arrivants pourra voir de près le vécu au travail des travailleurs et
travailleuses d'ici. Nous avons également comme objectif de leur faire
connaître les rouages de la vie syndicale et de ses réalisations. Il s'agit
d'un geste concret qui permettra à ces nouveaux venus d'être mieux préparés à
la réalité du marché du travail québécois et de mieux comprendre son
fonctionnement", affirme le secrétaire général de la FTQ et secrétaire du
conseil d'administration du Fonds de solidarité FTQ, René Roy.
    Dans un autre ordre d'idées, le secrétaire général de la FTQ s'interroge
sur le fait que des gestionnaires au ministère de l'Immigration et des
Communautés culturelles auraient annoncé à leurs salariés 80 mises à pied chez
les personnes qui s'occupent justement d'intégration, d'adaptation au marché
du travail, d'accompagnement des immigrés.
    "Il faudrait être conséquent. Au moment où la Commission Bouchard-Taylor
s'interroge sur l'intégration des immigrants, alors qu'on nous annonce une
augmentation de 45 000 à 55 000 du nombre d'immigrants accueillis chez nous,
ces mises à pied seraient tout à fait irresponsables. Nous demandons donc au
gouvernement de démentir cette nouvelle formellement ou de s'en expliquer", a
poursuivi René Roy.

    Les médias intéressés par cette activité y sont cordialement invités.

    La FTQ est la plus grande centrale syndicale québécoise avec plus de un
demi-million de membres.

    A propos du Fonds de solidarité FTQ

    Le Fonds de solidarité FTQ, dont l'actif net atteint plus de
7,2 milliards $ au 31 mai 2007, est un fonds d'investissement en capital de
développement qui fait appel, par l'intermédiaire de son REER, à l'épargne des
Québécoises et des Québécois. Ses investissements, dans tous les secteurs de
l'économie, contribuent à la création et au maintien d'emplois dans les
entreprises et favorisent le développement du Québec. Il est partenaire,
directement ou par l'intermédiaire de l'un des membres de son réseau, dans
1 696 entreprises. Le Fonds compte maintenant près de 575 000 actionnaires et
a participé, seul ou avec d'autres partenaires financiers, à la création, au
maintien et à la sauvegarde de plus de 122 000 emplois. Pour en savoir plus,
consultez le site www.fondsftq.com.

    A propos du Club de recherche d'emploi Montréal Centre-ville (CREMCV)

    Le Club de recherche d'emploi Montréal Centre-ville (CREMCV) est un
organisme sans but lucratif dont le mandat principal est de vous aider à
trouver le meilleur emploi possible dans les plus brefs délais. Fondé en 1984,
le CREMCV a eu l'occasion d'aider, à ce jour, des milliers de chercheurs
d'emploi dont plus de 75 % se sont trouvé du travail en moins de trois mois!
    Le Club de Recherche d'Emploi Montréal Centre-ville est membre de
l'Association des Clubs de recherche d'emploi du Québec.




Renseignements :

Renseignements: les numéros de téléphone ci-dessous sont à l'usage
exclusif des journalistes et des autres représentants des médias. Sources:
Isabelle Gareau, FTQ, (514) 953-0142; Josée Lagacé, Fonds de solidarité FTQ,
(514) 850-4835


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.