Un expert américain de la politique antidrogue inaugure la conférence Questions de substance du CCLAT



    EDMONTON, le 26 nov. /CNW Telbec/ - La première journée complète de
Questions de substance 2007, principale rencontre au Canada des professionnels
de l'abus de substances et des toxicomanies, a débuté aujourd'hui avec un
discours accrocheur de l'un des principaux penseurs contemporains sur la
politique de lutte contre les stupéfiants. L'allocution de Mark Kleiman,
Ph.D., professeur de politique publique à UCLA, a remis en question des
convictions bien établies dans les diverses idéologies et a donné le ton à la
conférence biennale de trois jours présentée par le Centre canadien de lutte
contre l'alcoolisme et les toxicomanies (CCLAT) en partenariat avec le Conseil
exécutif canadien sur les toxicomanies et avec le soutien de la Commission
albertaine contre l'alcool et les toxicomanies.
    Dans son allocution, Un nouveau parcours pour la politique antidrogue :
au-delà de la panique et de l'indifférence, M. Kleiman a affirmé que la
politique antidrogue internationale devrait chercher à limiter les dommages,
et non uniquement à faire une "guerre culturelle" aux consommateurs de drogues
simplement parce que les substances intoxicantes qu'ils choisissent diffèrent
de la "drogue de choix" de la population en général, c'est-à-dire l'alcool. Il
ajoute cependant que la légalisation n'est pas une panacée, car sinon, comment
expliquer que l'alcool, seule substance intoxicante licite, cause plus de
dommages que toutes les substances illicites? Il affirme que les meilleures
politiques antidrogue sont celles qui réduisent au minimum les coûts entraînés
par l'abus et le contrôle, notamment ceux liés à la maladie, aux accidents, à
la criminalité, à un fonctionnement social diminué, à la perte de liberté, à
une répression interventionniste et aux budgets.
    Questions de substance 2007, qui se termine mercredi, accueille plus de
950 délégués provenant de partout au Canada et même de l'Australie. La
conférence offre un programme rempli où figurent 56 séances simultanées et
plus de 150 conférenciers, 45 présentations par affiches, des séances
plénières et des allocutions principales de Mark Kleiman et Thomas
Homer-Dixon, auteur du livre à succès The Ingenuity Gap et directeur du Centre
Pierre Elliott Trudeau d'études sur la paix et les conflits à l'Université de
Toronto.
    Les séances de cette première journée aborderont une grande variété de
thèmes, dont l'abus de substances et la criminalité, la consommation d'alcool
et de drogues dans le système de justice pénale, des initiatives de traitement
et des approches préventives pour les jeunes, des stratégies traditionnelles
inuites pour guérir le traumatisme et les toxicomanies, de nouvelles
techniques de lutte contre la drogue au volant au Canada et des études sur
l'OxyContin et la méthamphétamine.
    Au cours des prochains jours, d'autres grands thèmes et sujets seront
abordés, dont :

    
    - le travail accompli quant à une nouvelle stratégie nationale sur
      l'alcool, Réduire les méfaits liés à l'alcool au Canada : Vers une
      culture de modération (Recommandations en vue d'une stratégie nationale
      sur l'alcool);
    - les plus récents progrès concernant un rapport de consensus sur une
      stratégie nationale sur le traitement qui devrait être terminé d'ici le
      milieu de 2008;
    - les efforts déployés pour favoriser le perfectionnement professionnel
      des travailleurs spécialisés en toxicomanie, notamment la publication
      mardi de compétences de base décrivant les connaissances et habiletés
      nécessaires pour une prestation de services efficace dans le domaine;
    - l'appui grandissant envers les 13 priorités clés énoncées dans le Cadre
      national d'action, vaste effort de collaboration visant à renforcer les
      capacités dans le domaine des toxicomanies et à dégager un consensus
      quant aux priorités nationales.
    

    Questions de substance 2007 se termine par des discussions sous forme
d'ateliers avec animation consacrés au thème Préparer l'avenir. Les
participants pourront alors discuter et débattre des nouvelles idées
présentées pendant la conférence et penser à des façons d'utiliser ces
innovations dans leur travail.

    Au sujet du CCLAT

    Titulaire d'un mandat législatif visant à réduire les méfaits liés à
l'alcool et aux autres drogues, le Centre canadien de lutte contre
l'alcoolisme et les toxicomanies assure un leadership quant aux priorités
nationales, favorise l'application des connaissances dans le domaine et crée
des partenariats durables qui optimisent les efforts collectifs. Le CCLAT
reçoit l'appui financier de Santé Canada.




Renseignements :

Renseignements: Heather Wilcox, CCLAT, Cellulaire: 613-291-9165,
hwilcox@ccsa.ca

Profil de l'entreprise

CENTRE CANADIEN DE LUTTE CONTRE L'ALCOOLISME ET LES TOXICOMANIES

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.