Un Étonnant résultat de 2 564 miles au gallon a été obtenu dans le cadre de l'Éco-marathon Shell des Amériques® 2011

L'Université Laval de Québec défend son titre en remportant l'Éco-marathon Shell des Amériques pour une troisième année consécutive

HOUSTON, le 19 avril /CNW/ - Parcourir la plus longue distance, un véritable marathon. Mais la fin de semaine dernière, cela signifiait également de repousser les limites du rendement énergétique. Lors du cinquième Éco-marathon Shell des Amériques® annuel, des équipes étudiantes se sont affrontées dans une compétition qui met les étudiants au défi de concevoir, de construire et de tester des véhicules économes en carburant qui doivent parcourir la plus longue distance possible en utilisant le moins d'énergie. Des élèves du secondaire et universitaires du Canada et des États-Unis ont participé au défi du circuit urbain de deux jours dans le centre-ville de Houston.

Pour visionner le contenu multimédia relatif à ce communiqué, veuillez cliquer sur le lien suivant : http://multivu.prnewswire.com/mnr/shell/49295/

(Photo : http://photos.prnewswire.com/prnh/20110418/MM84599 )

Pour la troisième année consécutive, l'équipe étudiante de l'Université Laval de Québec, Canada, a remporté le premier prix dans la catégorie Internal Combustion avec un étonnant résultat de 2 564,8 miles au gallon dans la catégorie Prototype, ils ont également surpassé la marque de 77 mpg enregistrée l'année dernière. Et dans la catégorie UrbanConcept, l'équipe du Louisiana Technical University de Ruston, en Louisiane a remporté le premier prix en complétant leur meilleur essai avec 646,7 mpg. Pour une liste complète des vainqueurs des prix sur piste et hors-piste de l'Éco-marathon Shell des Amériques 2011, veuillez visiter le www.shell.com/ecomarathon.

« Chaque année, la compétition au Éco-marathon Shell des Amériques est un peu plus difficile », a indiqué Anthony Bernier de l'Université Laval. « Avec plus d'équipes qui participent cette année, il y a plusieurs idées écoénergétiques vraiment brillantes et innovantes à observer sur piste et hors-piste. Nous avons investi beaucoup de temps et d'efforts dans la conception de notre véhicule cette année et nous sommes très fiers de notre performance. Nous sommes heureux d'être les champions de l'Éco-marathon Shell des Amériques pour une troisième année consécutive et d'avoir surpassé notre marque de l'année dernière! »

Bruce Culpepper, vice-président directeur des opérations Amériques de Shell Oil Company, a lancé le défi le samedi 16 avril, en agitant le drapeau vert de départ et en demandant aux équipes « Démarrez vos moteurs éconérgétiques! » La compétition était féroce avec un nombre record de 62 équipes étudiantes et leurs 68 véhicules en compétition.

L'Éco-marathon Shell prend toujours plus d'ampleur et pousse les étudiants à innover sur le plan des solutions d'efficacité énergétique en matière de carburant. Dans cet esprit, un volet mobilité électrique a été ajouté aux compétitions de 2011. Cette catégorie inclut à la fois Prototype et UrbanConcept (concept urbain), des véhicules propulsés par des moteurs électriques au moyen de l'hydrogène, de l'énergie solaire ou, pour la première fois, de batteries enfichables. Les autres carburants des véhicules à combustion interne incluent l'essence, le diesel, l'essence synthétique, le biodiesel ou l'éthanol.

L'événement Éco-marathon Shell s'inscrit de manière inspirante dans le cadre du programme « Smarter Mobility » (mobilité plus intelligente), qui vise à répondre aux besoins des conducteurs actuels alors que la société est aux prises avec une demande énergétique croissante sur le plan du transport. Bien que des sources d'énergie alternative telles que l'hydrogène et les biocarburants de pointe affichent un véritable potentiel, celles-ci ne suffiront pas à faire une différence notable avant au moins une décennie. En vue de faire évoluer les moyens de transport du futur, les étudiants et leurs véhicules novateurs participant à l'Éco-marathon Shell s'affrontent dans une compétition axée sur l'utilisation intelligente.

Jusqu'à présent, les 62 équipes participant à l'Éco-marathon Shell des Amériques 2011 ont inscrit 56 engins dans la catégorie Prototype et 12 dans la catégorie UrbanConcept (veuillez noter : certaines équipes ont inscrit plusieurs véhicules dans diverses catégories).

  • Parmi les inscriptions dans la catégorie Prototype figure 39 véhicules propulsés par des moteurs à combustion interne, notamment 32 moteurs à essence, trois à éthanol, trois à carburant diesel et un au biodiesel.
  • Les 17 véhicules Prototype alimentés par la mobilité électrique comprennent neuf moteurs par électricité enfichable, trois alimentés par des technologies de pile à combustible et à hydrogène et cinq par l'énergie solaire.
  • Les inscriptions dans la catégorie UrbanConcept incluent neuf véhicules propulsés par un moteur à combustion interne, dont sept à essence et deux à diesel.
  • Les trois véhicules inscrits dans la catégorie UrbanConcept alimentés par mobilité électrique incluent un par électricité enfichable, un par pile à combustible et à hydrogène et un par énergie solaire.

Pour de plus amples renseignements sur les catégories Prototype et UrbanConcept et les catégories énergétiques, et également sur les résultats de la compétition, veuillez visiter le www.shell.com/ecomarathon. Pour les photos de l'évènement, veuillez cliquer ici. Pour les vidéos, veuillez cliquer ici.

Les commanditaires de l'évènement Éco-marathon Shell des Amériques 2011 incluent SKF USA Inc., Autodesk, Southwest Research Institute, Michelin et Pennzoil ULTRA.

Le défi énergétique Éco-marathon Shell des Amériques sera de retour dans les rues de Houston en mars 2012.

À propos de Shell Oil Company
Shell Oil Company est une société affiliée de Royal Dutch Shell plc, un groupe international composé de sociétés dans le domaine énergétique et pétrochimique, et qui emploie 93 000 personnes dans plus de 90 pays. Nous offrons une gamme diversifiée de solutions en matière d'énergie et de produits pétrochimiques destinées à des clients de partout dans le monde. Parmi ces solutions, on compte le transport et la commercialisation de pétrole et de gaz, la commercialisation du gaz naturel, la production et la commercialisation de combustible pour avions et bateaux, la génération d'électricité et la fourniture de conseils en efficacité énergétique.

En outre, nous produisons et commercialisons des éléments constitutifs  pétrochimiques à des clients industriels de partout dans le monde, et nous investissons afin de rendre les sources d'énergie renouvelables et à basses émissions de carbone compétitives pour une utilisation à grande échelle. Aux États-Unis, nous exerçons nos activités dans 50 États et nous comptons plus de 20 000 employés qui se consacrent à fournir de l'énergie de manière responsable.

Mise en garde
Les sociétés dans lesquelles Royal Dutch Shell plc investit directement et indirectement sont des entités à part entière. Dans le présent communiqué, « Shell », « le groupe Shell » et « Royal Dutch Shell » sont parfois utilisés par commodité pour faire référence à Royal Dutch Shell plc et à ses filiales en général. De même, les termes « nous », « notre » et « nos » sont également utilisés pour faire référence aux filiales en général ou à ceux et celles qui travaillent pour celles-ci. Ces expressions sont également utilisées lorsqu'il est inutile d'identifier la ou les sociétés en question. Les appellations « filiales », « filiales de Shell » et « entreprises de Shell » telles qu'utilisées dans ce communiqué de presse se rapportent à des sociétés sur lesquelles Royal Dutch Shell exerce un contrôle direct ou indirect, soit en détenant des droits de vote majoritaire ou le droit d'exercer une influence déterminante. Les sociétés sur lesquelles Shell exerce une influence importante, mais dont elle n'a pas le contrôle, sont identifiées en tant que « sociétés liées » ou « sociétés affiliées » et les sociétés sur lesquelles Shell exerce un contrôle commun sont appelées « entités sous contrôle conjoint ». Dans ce communiqué de presse, les sociétés affiliées et les entités sous contrôle conjoint sont également qualifiées d'« investissements comptabilisés dans les capitaux propres ».  Le terme « participation de Shell » est utilisé par commodité pour indiquer la participation directe ou indirecte (par exemple, en étant titulaire de 34 % des actions de Woodside Petroleum Ltd.) de Shell dans une filiale, un partenariat ou une entreprise après l'exclusion de la participation d'une tierce partie.

Ce communiqué de presse contient des énoncés prospectifs concernant la situation financière, les résultats des activités d'exploitation et les entreprises de Royal Dutch Shell. Tous les énoncés, sauf les énoncés de faits historiques, sont ou peuvent être considérés comme des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont des déclarations prévisionnelles fondées sur les attentes et hypothèses actuelles de la direction et comportent des risques et incertitudes connus ou non qui pourraient faire différer sensiblement les résultats, le rendement ou les événements réels de ceux qui sont exprimés ou sous-entendus dans ces énoncés. Les énoncés prospectifs incluent, entre autres, des énoncés au sujet de l'exposition potentielle de Royal Dutch Shell aux risques du marché et des énoncés exprimant les attentes, les croyances, les estimations, les prédictions, les projections et les hypothèses exprimées par la direction. Ces énoncés prospectifs sont identifiés par la présence de termes et d'expressions comme « anticiper », « croire », « pourrait », « estimer », « attendre », « avoir l'intention de », « peut », « planifier », « objectifs », « perspective », « probablement », « projette », « fera », « chercher », « viser », « risques », « buts », « devrait » et d'autres termes et expressions semblables. Un certain nombre de facteurs pourraient influer sur les activités ultérieures de Royal Dutch Shell et faire différer sensiblement ces résultats de ceux exprimés dans les énoncés prospectifs compris dans ce communiqué, entre autres (sans caractère limitatif) : (a) les fluctuations du prix du pétrole brut et du gaz naturel; (b) les fluctuations de la demande de produits du Groupe; (c) le cours des devises; (d) les résultats de forage et de production; (e) les estimations des réserves; (f) la perte de parts du marché et la concurrence au sein de l'industrie; (g) les risques environnementaux et physiques; (h) les risques associés à l'identification de biens immobiliers et autres actifs à acquérir éventuellement, ainsi que la négociation et la réalisation de telles transactions; (i) le risque des activités dans les pays en développement et des pays faisant l'objet de sanctions internationales; (j) les évolutions législatives, fiscales et réglementaires, y compris les effets d'éventuelles actions en justice et sanctions réglementaires associées au reclassement des réserves; (k) les conditions économiques et financières du marché dans divers pays et diverses régions; (l) les risques politiques, incluant les risques d'expropriation et de renégociation des termes des contrats avec les entités gouvernementales, les retards ou avancements sur le plan de l'approbation de projets et les retards en ce qui concerne le remboursement des coûts partagées; et (m) les changements sur le plan des conditions commerciales. Tous les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué de presse sont expressément définis dans leur ensemble par les énoncés de mise en garde contenu ou auxquels il a été fait allusion dans cette section. Les lecteurs ne devraient pas accorder une confiance indue aux énoncés prospectifs. Des facteurs supplémentaires pouvant influer sur les résultats futurs sont contenus dans le formulaire 20-F de Royal Dutch Shell pour l'exercice se terminant le 31 décembre 2009 (disponible au  www.shell.com/investor et www.sec.gov). Le lecteur doit également tenir compte de ces facteurs. Chaque énoncé prospectif est valable seulement à la date de publication de ce communiqué de presse, le 18 avril 2011. Ni Royal Dutch Shell ni l'une de ses filiales ne s'engagent à mettre à jour ou à réviser publiquement un énoncé prospectif quelconque à la suite d'une nouvelle information, d'événements futurs ou d'autres renseignements. En raison de ces risques, les résultats pourraient différer sensiblement de ceux mentionnés, sous-entendus ou déduits des énoncés prospectifs dans le présent communiqué.

La Commission des valeurs mobilières des États-Unis (United States Securities and Exchange Commission, SEC) permet aux sociétés pétrolières et gazières, dans leurs rapports auprès de la SEC, de divulguer seulement les réserves prouvées d'une société par le biais de la production réelle ou par des essais qui démontrent de façon concluante que la production est économiquement et légalement possible en vertu des conditions économiques et d'exploitation existantes. Nous employons certains termes dans ce communiqué de presse que les directives de la SEC nous interdisent d'inclure dans les rapports émis auprès de la SEC. Les investisseurs américains sont priés de lire attentivement l'avertissement figurant dans notre formulaire 20-F, dossier 1-32575, disponible sur le site Web de la SEC, à l'adresse www.sec.gov. Vous pouvez également obtenir ces formulaires à la SEC en téléphonant au 1-800-SEC-0330.

SOURCE Shell Oil Company

Renseignements :

Shell Media Line, +1-713-241-4544

Profil de l'entreprise

Shell Oil Company

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.