Un coroner condamne l'abandon des patients psychiatriques dans le système pénitentiaire



    MONTREAL, le 2 juin /CNW Telbec/ - Le Syndicat des agents correctionnels
du Canada (UCCO-SACC-CSN) accueille favorablement le rapport d'un coroner
montréalais qui témoigne de la crise qui frappe les services correctionnels -
tant provincial que fédéral - quant à la désinstitutionnalisation des patients
psychiatriques.
    Le rapport du Dr Paul Dionne couvre la mort, le 28 novembre 2007, d'un
jeune homme envoyé à l'unité des soins à l'Etablissement de détention
Rivière-des-Prairies le lendemain de son arrestation et de sa mise en
accusation le 23 novembre. Malgré la recommandation "urgente" d'un
psychiatrique consultant, le 27 novembre, de transférer Justin Scott St-Aubin
immédiatement dans un centre hospitalier, il a été gardé en détention - faute
de place à l'institut Philippe-Pinel de Montréal. Le lendemain, lors d'une
altercation avec des agents de la paix, le détenu de 25 ans est mort d'une
crise cardiaque.
    Ce que distingue ce rapport est le refus du coroner de jeter le blâme
uniquement sur les agents de la paix présents au moment de la mort. Le
Dr Dionne a constaté des lacunes à plusieurs étapes : l'absence d'un test de
dépistage de drogues lors de la première intervention des autorités à son
égard, le 20 novembre ; le fait que M. Saint-Aubin n'ait pas été transféré
dans un centre hospitalier après son arrestation le 23 novembre, malgré sa
désorganisation psychiatrique évidente ; le fait que ses avocats n'aient pas
demandé au juge une ordonnance d'évaluation médicale ; la recommandation, par
téléphone, le 28 novembre, d'utiliser une contention chimique sans examen ;
et, durant la même période, l'exercice d'une contention physique.
    Le Dr Dionne a également noté la mort de plusieurs patients
psychiatriques en milieu carcéral provincial et fédéral dans les dernières
années. Lors de ses interventions médiatiques, cette semaine, le coroner a
sévèrement critiqué les ministères de la Santé et de la Sécurité publique du
Québec pour le transfert régulier de patients psychiatriques dans des
établissements correctionnels.
    "Ils ne sont pas qualifiés pour tenir des patients psychiatriques, a-t-il
dit sur les ondes de Radio-Canada en référence au personnel correctionnel. Ils
n'ont pas la formation. Ils n'ont pas de soutien. Ils n'ont pas toute
l'organisation."
    Le président national d'UCCO-SACC-CSN, Pierre Mallette, observe que cette
situation n'est pas unique au Québec. Selon lui, deux décès récents aux
établissements fédéraux ontariens, fortement médiatisés, ont eu pour résultat
que des intervenants de première ligne ont été tenus publiquement et, dans
certains cas, criminellement responsables - même si leur implication n'arrive
qu'à la toute fin d'une longue série de décisions hors de leur contrôle.
    "On est en train de rendre quasiment impossible le travail d'un agent
correctionnel, constate M. Mallette. Le problème de la santé mentale est
devenu majeur dans nos établissements partout au Canada, sans que nous, les
agents correctionnels, soyons équipés pour y faire face".
    Pour UCCO-SACC-CSN, il est primordial que les gouvernements fédéraux et
provinciaux prennent leur responsabilité et coordonnent leurs efforts afin de
diriger les cas de santé mentale vers les ressources médicales appropriées.
    "Les gouvernements ont un choix à faire : soit qu'ils réinvestissent dans
le réseau de la santé mentale, soit qu'ils fournissent une formation complète
aux agentes et aux agents correctionnels et se dotent de véritables ailes
psychiatriques en milieu carcéral", a soutenu Pierre Mallette.




Renseignements :

Renseignements: Lyle Stewart, Service des communications de la CSN,
(514) 796-2066


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.