Un comité d'experts publie son rapport sur l'infertilité et l'adoption en Ontario



    
    -- La création d'une agence centralisée d'adoption et le financement de
    la FIV sont deux des principales recommandations --
    

    TORONTO, le 26 août /CNW/ - Après une année de recherches
multidisciplinaires, le Comité d'experts en matière d'infertilité et
d'adoption de l'Ontario publie aujourd'hui un rapport qui fait le point sur
les systèmes ontariens d'adoption et de procréation assistée. Intitulé Faire
croître l'espoir, ce rapport contient des recommandations précises visant à
aider les Ontariens à fonder une famille grâce à l'amélioration de ces
systèmes.
    "Il nous faut changer les choses radicalement, soutient David Johnston,
président du Comité d'experts. Les systèmes ontariens d'adoption et de
procréation assistée ne fonctionnent pas comme ils le pourraient (et le
devraient) pour les enfants et les familles. Au sein de ces deux systèmes, de
nombreuses personnes dévouées, courageuses et engagées offrent leurs services
ou les utilisent, mais les structures, les politiques, les lois et les coûts
constituent des obstacles."
    Le rapport contient un programme de changement ambitieux, dont les
recommandations visent à éliminer les obstacles existants grâce au
renforcement de l'autonomie des Ontariens, à l'intervention précoce et à
l'amélioration de l'accès aux services.

    
    Voici quelques recommandations du Comité d'experts :

    1.  Créer une agence d'adoption provinciale offrant des services à
        l'échelle locale pour offrir et gérer les services d'adoption
        publique, du point d'entrée dans le système jusqu'aux services après
        l'adoption.
    2.  Etablir des politiques, des normes et des mécanismes de surveillance
        cohérents pour tous les services d'adoption.
    3.  Revoir la législation ontarienne sur l'adoption afin de remédier aux
        problèmes et d'éliminer les obstacles touchant les systèmes
        d'adoption publique, d'adoption privée au pays et d'adoption
        internationale, et de mieux soutenir la planification concomitante de
        l'adoption pour les pupilles de la Couronne
    4.  Faire en sorte que les pupilles de la Couronne qui font l'objet d'une
        ordonnance portant sur le droit de visite des familles biologiques
        puissent légalement être adoptés.
    5.  Fournir le financement nécessaire pour octroyer des subventions à
        l'adoption et soutenir les anciens pupilles de la Couronne ayant des
        besoins spéciaux.
    6.  Fournir des services d'information sur la fertilité et de suivi au
        sein du système de soins primaires afin d'aider les gens à prendre
        des décisions éclairées sur la fondation d'une famille.
    7.  Exiger l'accréditation des cliniques de fécondation in vitro (FIV) et
        des centres de fertilité à condition que les cliniques réduisent le
        taux de naissances multiples à 15 % d'ici cinq ans, et à 10 % d'ici
        dix ans.
    8.  Offrir le financement public de trois cycles de FIV selon certaines
        conditions, en incluant le coût des services auxiliaires pouvant être
        nécessaires.
    9.  Réduire les barrières sociales et juridiques à la procréation
        assistée afin que les Ontariens pouvant bénéficier de ces services y
        aient accès.
    

    En outre, le Comité d'experts demande au gouvernement d'offrir une
information plus complète et de meilleure qualité, de sensibiliser la
population et d'élaborer des programmes d'information pour aider les Ontariens
à obtenir des services d'adoption et de procréation assistée plus rapidement
et plus facilement.
    "Les recommandations du Comité d'experts peuvent aider l'Ontario à saisir
l'occasion de devenir le meilleur endroit au Canada, voire dans le monde, où
fonder une famille, dit M. Johnston. La publication de son rapport peut
devenir le lancement de la campagne de sensibilisation qui est nécessaire.
Pour profiter de cet élan, le gouvernement doit agir tout de suite afin que
les autres éléments nécessaires soient mis en place."
    Le texte intégral du rapport est accessible dès maintenant sur
www.ontario.ca/creationdefamilles. Les personnes et les organisations
intéressées qui ont un site Web pertinent sont invitées à y placer un lien
menant vers ce rapport.

    
    Autres renseignements

    -   En Ontario, un couple sur six fait face à un problème d'infertilité à
        un moment donné.
    -   Quelque 1 600 enfants sont adoptés tous les ans dans une famille de
        l'Ontario par l'intermédiaire de l'un des trois services d'adoption
        de la province : adoption publique, adoption privée au pays ou
        adoption internationale.
    -   En 2007-2008, il y avait environ 9 400 pupilles de la Couronne, mais
        seulement 822 d'entre eux ont été adoptés.
    -   Le système d'adoption actuel de l'Ontario est fragmenté, complexe et
        lent; il ne réussit pas à jumeler rapidement les enfants qui sont en
        attente avec des familles potentielles.
    -   Les enfants qui ont besoin de familles, surtout les enfants plus âgés
        et les adolescents, sont souvent bloqués dans le système ontarien des
        services d'aide à l'enfance. Dans plusieurs cas, des ordonnances
        portant sur le droit de visite des familles biologiques empêchent
        leur adoption.
    -   Le coût est le plus grand obstacle aux services de procréation
        assistée. La plupart des procédures ne sont pas remboursées par
        l'Assurance-santé de l'Ontario et sont hors de portée de la majorité
        des Ontariens.
    -   Les cliniques et les centres de fertilité n'ont pas besoin de se
        faire accréditer, et les gens ne savent pas où se tourner pour
        obtenir les meilleurs soins.
    -   Le coût élevé des services de procréation assistée entraîne la prise
        de décisions dont la conséquence est un taux excessivement élevé de
        naissances multiples en Ontario, situation qui met en danger la santé
        et le bien-être des mères et des enfants et qui nécessite des
        dépenses élevées en services d'hospitalisation et autres services
        médicaux.
    -   Les Ontariens doivent surmonter d'autres obstacles les empêchant
        d'avoir accès aux services de procréation assistée : ils vivent trop
        loin du trop petit nombre de cliniques qui existent, ou ils font face
        à des barrières sociales et juridiques s'ils sont célibataires ou
        s'ils forment un couple homosexuel, ou les préjugés associés à
        l'infertilité les font hésiter à chercher de l'aide.

    A propos du Comité d'experts
    

    En 2007, le gouvernement de l'Ontario s'est engagé à aider les Ontariens
qui ont des difficultés à fonder une famille. En juillet 2008, il a mis sur
pied le Comité d'experts en matière d'infertilité et d'adoption en le
chargeant de recommander des façons d'améliorer l'accès aux services de
procréation assistée et au système d'adoption de l'Ontario. Le rapport Faire
croître l'espoir contient les avis indépendants du Comité d'experts; il a été
présenté au gouvernement afin qu'il en soupèse les conclusions.
    Le Comité d'experts est composé de 11 personnes, notamment des
endocrinologues spécialisés dans la reproduction, des spécialistes en
consultation, des omnipraticiens, des professionnels en thérapies
complémentaires et en adoption; des avocats et des gens d'affaires; des
personnes ayant souffert d'infertilité ou ayant eu recours à la procréation
assistée; et des parents adoptifs. Les membres du Comité d'experts ont été
sélectionnés de façon à offrir un vaste éventail d'expertises et de
perceptions sur les domaines connexes à l'infertilité, à la procréation
assistée et à l'adoption.

    Méthodologie du Comité d'experts

    Le Comité d'experts a travaillé pendant un an en utilisant une
méthodologie multidisciplinaire afin de comprendre les défis auxquels font
face les Ontariens qui veulent fonder une famille par le truchement de
l'adoption ou de la procréation assistée. L'étude comprenait un sondage en
ligne auprès de la population et de différents intervenants et des rencontres
individuelles ou des entrevues téléphoniques avec des personnes qui ont eu
recours aux services d'adoption ou de procréation assistée. Les membres du
Comité d'experts ont également passé en revue la documentation sur des sujets
connexes, les politiques et programmes d'autres territoires, les enquêtes
qualitatives sur les principaux fournisseurs de services actuels et les
présentations de spécialistes et d'intervenants sur le terrain.





Renseignements :

Renseignements: ou organiser une entrevue avec un représentant du Comité
d'experts, veuillez vous mettre en contact avec David Johnston au (416)
212-2208

Profil de l'entreprise

LE COMITE D'EXPERTS EN MATIERE D'INFERTILITE ET D'ADOPTION

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.