Un cadre pancanadien de gestion durable est nécessaire pour assurer l'avenir de nos eaux souterraines, affirme un comité d'experts mandaté par le Conseil des académies canadiennes



    OTTAWA, le 11 mai /CNW Telbec/ - Un comité d'experts de 15 membres,
mandaté par le Conseil des académies canadiennes (CAC), conclut qu'un cadre
pancanadien de gestion durable est nécessaire pour mieux comprendre et gérer
les eaux souterraines du pays. En l'absence d'un tel cadre, le Canada risque
la contamination et l'épuisement de ses ressources en eau souterraine.
    "Un cadre national de collaboration entre les gouvernements fédéral,
provinciaux et territoriaux est nécessaire pour enrichir les connaissances
scientifiques et pour améliorer la gestion et la gouvernance en matière d'eau
souterraine dans le contexte d'une demande croissante, de changements
climatiques et d'autres menaces", explique James Bruce, président du comité
d'experts sur la gestion durable des eaux souterraines. "Nos gouvernements
doivent en outre rendre compte de l'état actuel de la qualité et de la
quantité d'eau souterraine et faire périodiquement état des progrès accomplis
en vue d'assurer une gestion durable de cette ressource vitale."
    "Les travaux et les compétences du comité d'experts ont été remarquables.
Ils ont permis de présenter à la population et aux décideurs du Canada une
évaluation exhaustive des connaissances scientifiques pertinentes pour
faciliter une gestion durable de nos eaux souterraines", affirme Peter
Nicholson, président du CAC. "Il est de plus en plus évident que les eaux
souterraines constituent une ressource précieuse qui doit être gérée avec
sagesse."
    Le rapport du comité, produit à la demande de Ressources naturelles
Canada, vise à répondre à la question suivante : "Du point de vue
scientifique, que faut-il pour parvenir à une gestion durable des ressources
en eau souterraine du Canada?".
    Le comité était formé de chefs de file de la science des eaux
souterraines, ainsi que d'experts des aspects sociologiques, économiques et
juridiques de la gestion durable des eaux souterraines. Il a bénéficié des
réponses d'un certain nombre de personnes et organismes de toutes les régions
du pays à l'appel public d'informations qui demandait ce qu'il faut pour
parvenir à une gestion durable des ressources en eau souterraine du Canada. De
plus, le comité a pu compter sur les conseils très utiles de dix-huit experts
invités par le CAC à examiner une ébauche du rapport.
    Le rapport complet peut être téléchargé dans les deux langues officielles
du pays à partir du site Web du CAC, à l'adresse www.sciencepourlepublic.ca.

    Pour en savoir plus sur le Conseil des académies canadiennes, ses
produits et services, ainsi que sur les travaux des précédents comités
d'experts, veuillez consulter le site Web du CAC, à l'adresse
www.sciencepourlepublic.ca.




Renseignements :

Renseignements: ou pour organiser des entrevues: Samantha Rae,
gestionnaire des communications, Conseil des académies canadiennes, (613)
567-5000, poste 256, samantha.rae@sciencepourlepublic.ca

Profil de l'entreprise

Conseil des académies canadiennes

Renseignements sur cet organisme

Nouvelles - Environnement

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.