Un bilan positif de l'encadrement du travail au Québec

QUÉBEC, le 13 avril 2016 /CNW Telbec/ - La députée de Bellechasse, ministre responsable du Travail et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, Mme Dominique Vien, souligne que les deux premières années du gouvernement ont contribué à améliorer l'encadrement du travail au Québec.

« Pendant l'année 2015-2016, 1 270 conventions collectives, visant plus de 80 000 salariés, ont été déposées, et plus de 95 % d'entre elles ont été signées sans conflit. C'est dire que les travailleurs et les entreprises évoluent dans un environnement de travail sain, sécuritaire et équitable. Il s'agit d'ailleurs d'une condition essentielle à une économie forte et à un Québec prospère », a déclaré Mme Vien.

Parmi les autres réalisations qui ont marqué le monde du travail, mentionnons :

  • la création de la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail qui, en plus d'offrir à la population une présence sur l'ensemble du territoire, devrait générer des économies annuelles de l'ordre de 13,3 M$ dès 2017 au lieu de 8 M$ récurrents à compter de la troisième année, comme estimé initialement;
  • la création du Tribunal administratif du travail, remplaçant la Commission des relations du travail et la Commission des lésions professionnelles, qui a contribué à simplifier la structure gouvernementale et à assurer une meilleure couverture régionale des services;
  • la hausse du taux du salaire minimum de 0,40 $ répartis sur deux ans, ce qui le fera passer à 10,75 $ le 1er mai prochain, préservant ainsi l'équilibre entre l'amélioration de la rémunération des salariés à faible revenu et la compétitivité des entreprises;
  • l'entrée en vigueur du Règlement modifiant le Code de sécurité, qui rend obligatoire l'installation de systèmes de gicleurs dans les résidences privées pour aînés existantes;
  • l'entrée en vigueur de nouvelles exigences relativement à l'entretien des tours de refroidissement à l'eau afin de protéger la santé des citoyens, le Québec étant par ailleurs la première province à avoir réglementé ce type d'installations;
  • le lancement du Programme d'accès à l'égalité des femmes dans l'industrie de la construction 2015-2024, qui permettra notamment d'outiller tous les intervenants pour encourager l'intégration des femmes dans le domaine de la construction.

L'équité salariale : un budget supplémentaire de 1,2 M$
Le budget consacré à l'équité salariale, de 7,5 M$ en 2015-2016, passera à 8,7 M$ pour l'année 2016.

La Loi québécoise sur l'équité salariale, qui fête ses 20 ans cette année, figure parmi les meilleures, tant à l'échelle canadienne qu'internationale. Dans son mémoire présenté au ministre du Travail sur le rapport sur la mise en œuvre de la Loi sur l'équité salariale (2008), Mme Marie-Thérèse Chicha, professeure titulaire à l'École de relations industrielles de l'Université de Montréal et experte en matière de politiques d'égalité auprès du Bureau international du travail à Genève, écrit : « La loi sur l'équité salariale fait honneur au Québec qui, sur la scène internationale, peut être fier de jouer le rôle de modèle dans ce domaine. »

Si, en 2006, 50 % des entreprises avaient réalisé leur exercice d'équité salariale, en 2016, c'est 84 % qui déclarent l'avoir réalisé.

Les services de médiation : une valeur ajoutée
Des données compilées par le ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale ont permis d'évaluer les coûts des arrêts de travail ainsi que la valeur ajoutée des services de médiation et leur contribution à l'économie québécoise.

Au cours de la période étudiée, de 2009 à 2013, grâce à l'intervention du Ministère dans 1 840 cas de médiation-conciliation, le nombre d'arrêts de travail a été réduit de 31,2 % et celui de jours-personnes perdus a diminué de près de 1,5 million. Cette diminution représente l'équivalent de 10,2 millions d'heures de travail. Par conséquent, les coûts des arrêts de travail ont été réduits de 326,1 M$ en pertes de salaires et de profits des entreprises.

« Toutes ces réalisations permettent de dresser un bilan positif des actions gouvernementales en matière d'encadrement du travail au Québec. Nous sommes d'ailleurs déterminés à poursuivre nos efforts en ce sens afin que nos entreprises et nos travailleurs travaillent de concert à l'essor de l'économie du Québec, dans les conditions les plus favorables qui soient », a conclu la ministre Vien.

 

SOURCE Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale

Renseignements : Source : Florent Tanlet, Attaché de presse, Cabinet de la ministre responsable du Travail et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, Tél. : 418 643-7623; Renseignements : Antoine Lavoie, Direction des communications, Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Tél. : 418 646-0425, poste 67229

RELATED LINKS
www.travail.gouv.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.