Un autre Turcot - Des échangeurs circulaires, c'est possible partout dans le
monde. Pourquoi pas Montréal ?

MONTRÉAL, le 19 avr. /CNW Telbec/ - La chef de l'Opposition officielle de la Ville de Montréal, Louise Harel, ainsi que le maire du Sud-Ouest, Benoit Dorais et la conseillère de ville, Véronique Fournier, ont présenté aux médias des photos montrant des échangeurs circulaires que l'on retrouve à divers endroits dans le monde et qui sont très semblables au projet que la Ville de Montréal a déposé au gouvernement du Québec. "Il existe des alternatives crédibles au projet d'échangeur Turcot du ministère des Transports du Québec (MTQ)", a lancé Louise Harel. "On le voit : des alternatives qui élimineraient toutes expropriations et toutes constructions en remblais, c'est possible" a-t-elle ajouté, tout en déplorant que le maire Tremblay ne présente pas son projet aux citoyens de Montréal.

Mutisme et désinformation

"Avant même que Montréal n'ait rendu publique sa vision de l'échangeur Turcot, le MTQ a commencé sa campagne de dénigrement, laissant entendre que le projet montréalais est fantaisiste et non applicable", a affirmé le maire Dorais. "Je regrette que le maire Tremblay refuse de prendre la tête du mouvement d'opposition au projet du MTQ. On ne peut plus attendre, si l'on veut mettre fin à la campagne de désinformation dont est victime le projet de la Ville et qui ne vise qu'à permettre au MTQ d'imposer le sien, à peine amendé", a-t-il poursuivi.

"Un autre Turcot est possible et ces photos d'échangeurs en service dans des villes de même taille ou plus importantes que Montréal en sont la preuve", a ajouté le maire Dorais.

Rappelons que les élus du Sud-Ouest ainsi que les maires des arrondissements et des villes limitrophes à l'échangeur Turcot ont assisté à une présentation il y a quelques semaines, sans qu'aucun document ne soit remis aux participants.

Rapidité d'intervention

Selon les élus de Vision Montréal, ce type de construction permettrait au MTQ de lancer la reconstruction de l'axe Nord-Sud rapidement. "Le MTQ ne peut se cacher derrière la sécurité et l'urgence d'agir pour refuser le bon sens", a enchaîné la conseillère du district Saint-Henri-Petite-Bourgogne et Pointe Saint-Charles, Véronique Fournier. "C'est une question de santé publique et d'avenir pour plusieurs quartiers de Montréal", a-t-elle plaidé.

"Nous voulons enlever au MTQ un prétexte pour aller de l'avant avec un projet préjudiciable pour les Montréalais, particulièrement pour les gens du Sud-Ouest", a conclu Louise Harel.

Les différents liens permettant aux citoyens de visualiser les exemples présentés lors de la conférence de presse sont disponibles sur le site de Vision Montréal au www.visionmtl.com.

SOURCE Ville de Montréal - Cabinet de la chef de l'Opposition officielle

Renseignements : Renseignements: Marie-Hélène d'Entremont, Attachée de presse, Cabinet de la chef de l'Opposition officielle, (514) 872-2934, Cell.: (514) 247-0446

Profil de l'entreprise

Ville de Montréal - Cabinet de la chef de l'Opposition officielle

Renseignements sur cet organisme

Communiqués Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.