Un appel à la dénucléarisation est lancé à Oslo à l'inauguration d'une exposition sur la sécurité humaine et l'abolition des armes nucléaires



    TOKYO, le 16 avr. /CNW/ - Le 15 avril, à la galerie de l'hôtel de ville
d'Oslo, des politiciens norvégiens de haut rang ont présenté un puissant
plaidoyer en faveur de l'abolition des armes nucléaires à l'inauguration d'une
exposition établissant un parallèle entre l'abolition des armes nucléaires et
la sécurité humaine et à laquelle ont participé quelque 120 diplomates,
universitaires et militants.
    L'ancien premier ministre Kjell Magne Bondevik et l'actuel ministre des
Affaires étrangères Jonas Gahr Store, qui a présidé la conférence d'Oslo sur
les munitions à dispersion en 2007, ont prononcé quelques mots à
l'inauguration de l'exposition ayant pour thème : "D'une culture de la
violence à une culture de la paix : Transformer l'esprit humain" (From a
Culture of Violence to a Culture of Peace: Transforming the Human Spirit), en
compagnie de la présidente de l'Association norvégienne des Nations Unies,
Helga Hjetland.
    M. Bondevik a souligné le caractère opportun de cette exposition, ainsi
que l'autorité morale d'une exposition provenant du Japon, le seul pays ayant
subi un bombardement nucléaire, en déclarant : "La non-prolifération et le
désarmement ne doivent être que des étapes menant au seul objectif valable :
un monde sans armes nucléaires, une ambition que je soutiens de tout mon
coeur. Cette exposition permet de remettre en lumière la plus importante
question de notre ère, soit la survie physique et spirituelle de l'humanité."
    M. Store a également souligné l'importance de faire avancer l'objectif
très ambitieux de l'abolition des armes nucléaires, ajoutant qu'en tant
qu'êtres humains, nous pouvons agir au nom du bien ou du mal et choisir entre
une culture de la violence et une culture de la paix.
    Dans son discours d'ouverture, le président de Soka Gakkai International
Daisaku Ikeda a lancé l'appel suivant : "Nous devons rappeler aux gens que ces
armes, capables de tuer instantanément un nombre considérable de personnes et
d'infliger des souffrances pendant plusieurs générations, sont
fondamentalement incompatibles avec la conscience du genre humain."
    Plus tard au cours de la même journée, un séminaire intitulé "Initiatives
nordiques pour l'abolition des armes nucléaires" (Nordic Initiatives for
Nuclear Abolition) animé par Stein Tonnesson, directeur de l'Institut de
recherche pour la paix dans le monde, Oslo (PRIO), a eu lieu à l'Institut
Nobel. Les conférenciers étaient Steffen Kongstad, directeur général du
ministère norvégien des Affaires étrangères, et Sverre Lodgaard, chercheur
universitaire principal de l'Institut norvégien des affaires internationales
(NUPI). Présentant les points de vue éclairés des membres du comité et du
public, le séminaire a exploré différentes voies menant à un monde sans armes
nucléaires.
    Le séminaire et l'exposition, qui se déroulera jusqu'au 22 avril, ont été
organisés par l'association bouddhiste Soka Gakkai International (SGI), PRIO
et NUPI. Un DVD intitulé "Témoignages de Hiroshima et de Nagasaki : des femmes
pour la paix" (Testimonies of Hiroshima and Nagasaki: Women Speak Out for
Peace), préparé par le comité des femmes pour la paix de Soka Gakkai et
présentant des témoignages de personnes ayant survécu aux bombardements
atomiques, est diffusé tout au long de l'exposition.
    Les 36 panneaux mettent en lumière les réalités des armes nucléaires, les
écueils de la pensée militariste et les besoins humains qui pourraient être
comblés si l'on réduisait les dépenses consacrées à l'armement. L'exposition a
été présentée dans 50 villes de 12 pays, y compris les Etats-Unis, la
Malaisie, le Canada, la Serbie et la Nouvelle-Zélande. Elle est offerte en
anglais, en espagnol et en chinois. En avril 2008, elle a été présentée au
Bureau de l'ONU à Genève durant la deuxième séance du Comité préparatoire pour
la prorogation du Traité de non-prolifération nucléaire (NPT).
    Parmi les autres groupes soutenant l'exposition et le séminaire en
Norvège, mentionnons : No to Nuclear Weapons (NTA), l'Association norvégienne
des médecins contre les armes nucléaires (NLA), affiliée à l'Association
internationale des médecins pour la prévention de la guerre nucléaire, le
Norwegian Pugwash Committee, le Norwegian Atlantic Committee (NAC) et
l'Association norvégienne des Nations Unies.

    La SGI est une association bouddhiste internationale comptant 12 millions
de membres qui fait la promotion de la paix, de la culture et de l'éducation.
La SGI oeuvre en faveur de l'abolition des armes nucléaires depuis 50 ans et a
récemment lancé l'initiative People's Decade for Nuclear Abolition
(http://www.peoplesdecade.org).




Renseignements :

Renseignements: Joan Anderson, Bureau de l'information publique, Soka
Gakkai International, tél.: +81-3-5360-9482, téléc.: +81-3-5360-9885,
www.sgi.org


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.