UCCO-SACC-CSN appuiera les agents correctionnels arrêtés à Kitchener



    KINGSTON, ON, le 24 oct. /CNW Telbec/ - Le Syndicat des agents
correctionnels du Canada (UCCO-SACC-CSN) est préoccupé par l'arrestation,
survenue aujourd'hui, de deux de ses membres et de celle imminente d'une
troisième. Ces événements sont liés au suicide d'une détenue de
l'établissement pour femmes de Grand Valley, vendredi dernier, le 19 octobre.
    UCCO-SACC-CSN, qui représente 6000 agentes et agents correctionnels
fédéraux, offre ses sincères condoléances à la famille de la jeune femme.
    Le syndicat est inquiet de la décision inexplicable prise par le Service
correctionnel du Canada (SCC) de ne pas appuyer, légalement, ses employé-es
dans ce cas tragique, qui soulève une série de questions. Quatre autres agents
correctionnels et un superviseur ont également été suspendus.
    "Notre syndicat fera une enquête approfondie sur l'incident qui s'est
produit à l'établissement de Grand Valley, a déclaré le président de la région
de l'Ontario de UCCO-SACC-CSN, Jason Godin. Nous nous assurerons que nos
membres seront représentés et que tous les faits seront divulgués dans ce
dossier, contrairement à ce qui s'est déjà produit dans le passé."




Renseignements :

Renseignements: Lyle Stewart, Service des communications de la CSN,
(514) 796-2066; Source: Confédération des syndicats nationaux


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.