Turquie - Des vidéos négligées par la police montrent que l'assassin présumé de Hrant Dink bénéficiait de complicités



    MONTREAL, le 6 juin /CNW Telbec/ - Depuis le 2 juin 2008, des médias
turcs, dont la chaîne NTV, diffusent des images prises par des caméras de
surveillance d'une banque et d'un commerce situés à proximité de la rédaction
de l'hebdomadaire Agos, devant lequel le journaliste, Hrant Dink, a été
assassiné le 19 janvier 2007. Elles montrent que le principal suspect n'était
pas seul sur les lieux du crime. Ces images donnent raison aux avocats de la
famille de Hrant Dink qui reprochent à la police de ne pas avoir exploité ces
enregistrements.
    "Un an et demi après l'assassinat de Hrant Dink, nous avons enfin la
preuve que l'enquête a négligé de rechercher tous les participants à ce crime
dont certains sont toujours en liberté. La manière dont l'affaire a été
traitée par les services de police et de justice démontre une absence de
volonté de mettre à jour la totalité du réseau impliqué dans cet assassinat.
Il s'agit de négligences graves. Nous espérons que ces nouveaux éléments
seront exploités pour relancer l'enquête", a déclaré l'organisation de défense
de la liberté de la presse.
    Les enregistrements des caméras de sécurité retracent les allées et
venues de suspects durant les heures qui ont précédé l'assassinat du
journaliste.
    Le 19 janvier 2006, le tireur, Ogun Samast, apparaît pour la première
fois sur ces vidéos à 12h53, puis à 12h58. Il marche non loin de la rédaction
d'Agos.
    A 14h40, Hrant Dink apparaît à son tour sur les enregistrements, à son
arrivée dans la banque qui se trouve à une dizaine de mètres du journal. Ayant
pris un ticket, il ressort attendre son tour à l'extérieur.
    14h53 minutes et 12 secondes, un homme, tournant le dos au journaliste,
se retourne régulièrement pour vérifier ce qui se passe derrière lui. Il sort
un instant du cadre avant de revenir et de se poster devant la banque. Il
passe alors un appel sur son téléphone portable.
    14h53 minutes et 51 secondes, Hrant Dink revient et pénètre dans la
banque. L'homme referme son téléphone et s'éloigne. Hrant Dink ressort près de
quatre minutes plus tard.
    14h57 minutes et 44 secondes, les caméras se tournent vers l'immeuble
d'Agos. Moins de deux minutes plus tard, à 14 heures 59 minutes et 14
secondes, Ogun Samast est identifié sur les images, alors qu'il s'enfuit par
la rue Safak, après avoir assassiné Hrant Dink. Il est suivi par deux hommes,
dont celui présent sur les vidéos de la banque. Ils lui jettent un regard et
s'engouffrent dans un immeuble en chantier.
    La police a interrogé la plupart des personnes présentes sur les lieux de
l'assassinat. Le responsable du chantier avait alors déclaré que les deux
hommes n'appartenaient pas à l'équipe employée sur le site. A ce jour, leur
identité demeure inconnue.
    La prochaine audience du procès des assassins présumés du journaliste se
déroulera, le 7 juillet 2008 devant la 14e chambre d'assises d'Istanbul.


    Regarder la vidéo :
http://www.ntvmsnbc.com/modules/habervideo/video.asp?CatID=0&cbVideo=5380&cbQu
ality=1




Renseignements :

Renseignements: Katherine Borlongan, Directrice générale, Reporters sans
frontières, (514) 521-4111, Cell: (514) 258-4208, Télécopieur: (514) 521-7771,
rsfcanada@rsf.org

Profil de l'entreprise

Actualités - Médias

Renseignements sur cet organisme

REPORTERS SANS FRONTIERES

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.