Trouvée coupable d'avoir utilisé des briseurs de grève pendant le lock-out au Journal de Québec - Quebecor conteste la décision de la CRT



    QUEBEC, le 7 janv. /CNW Telbec/ - Le Journal de Québec a fait parvenir
aujourd'hui une requête en révision judiciaire à la Cour supérieure pour
renverser la décision rendue le 12 décembre dernier par la commissaire Myriam
Bédard, de la Commission des relations du travail (CRT). Dans ce jugement, le
CRT donne raison au SCFP, le syndicat représentant les employés du Journal, et
reconnaît l'utilisation par Quebecor d'une douzaine de travailleurs illégaux
pendant le lock-out. A l'encontre des dispositions du Code du Travail,
Quebecor avait ainsi bafoué les dispositions "anti-briseurs de grève" en
vigueur au Québec.
    Par contre, le geste posé aujourd'hui par le Journal de Québec ne
surprend pas outre mesure les représentants syndicaux. "On pouvait s'y
attendre, déclare Denis Bolduc, porte-parole des syndiqués. Connaissant
Quebecor, ils allaient répliquer et tenter l'impossible pour renverser une
décision charnière qui leur fait très mal". Pour l'instant, les procureurs du
SCFP débutent l'étude de la requête de Quebecor, qui tourne essentiellement
autour de la notion d'établissement et des compétences de la CRT, et
développeront leur contre-argumentaire dans les prochaines semaines.
Cependant, de prime abord, rien dans ce qui est évoqué par Quebecor ne vient
ébranler la confiance du SCFP envers le bien-fondé de la décision de la
commissaire Bédard. "Le jugement rendu le 12 décembre est rigoureux et rend
compte des dispositions du Code du Travail. Il s'agit clairement d'une
décision raisonnable, bien bâtie et bien étayée. A notre sens, la Cour
supérieure devrait rejeter cette requête en révision judiciaire", affirme
Denis Bolduc.

    Le conflit au Journal de Québec

    Rappelons que le lock-out au Journal de Québec a été le plus long conflit
de travail à survenir dans un quotidien de la langue française au Canada. En
13 ans, de 1994 à 2007, pas moins de 12 lock-out ont été décrétés par Quebecor
contre ses employés, tous sous la gouverne du grand patron actuel Pierre Karl
Péladeau.

    Le texte intégral de la décision de la commissaire Myriam Bédard est
disponible sur le site de la CRT à l'adresse
www.crt.gouv.qc.ca/decisions/2008/2008QCCRT0534.pdf. Il est aussi accessible
sur le site du scfp.qc.ca (voir la nouvelle du 15 décembre 2008).




Renseignements :

Renseignements: Denis Bolduc, porte-parole des employés, cell.: (418)
564-8772; Alexandre Boulerice, Information SCFP, cell.: (514) 668-7148;
Source: SYNDICAT CANADIEN DE LA FONCTION PUBLIQUE (FTQ)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.