Trois programmes menacés sont renouvelés par le gouvernement conservateur - Une nouvelle rassurante, mais qui doit avoir des suites, selon le FRAPRU



    MONTREAL, le 18 sept. /CNW Telbec/ - Le Front d'action populaire en
réaménagement urbain (FRAPRU) se dit rassuré que le gouvernement conservateur
de Stephen Harper ait confirmé hier à Ottawa la prolongation pour une période
de cinq ans de trois programmes d'habitation devant se terminer à la fin de la
présente année budgétaire. Il s'agit de l'Initiative de logement abordable, du
Programme d'aide à la remise en état des logements et de la Stratégie de
partenariat sur l'itinérance. Un budget de 1,9 milliard $ sera consacré à ces
trois initiatives, ont affirmé le Ministre des Ressources humaines et du
Développement social, Monte Solberg, et son collègue John Baird en affirmant
qu'il s'agissait d'une décision gouvernementale prise le 4 septembre au Comité
des priorités et non d'une "promesse électorale".
    Tout en déplorant que les budgets affectés aux initiatives ne soient pas
augmentés ou même indexés, le coordonnateur du FRAPRU, François Saillant,
considère qu'"il s'agit d'un premier pas qui doit maintenant être suivi
d'engagements beaucoup plus ambitieux directement en logement social de la
part de tous les partis en lice aux élections fédérales, en particulier du
Parti conservateur et du Parti libéral du Canada". Cela s'impose d'autant
plus, à son avis, que les données du recensement de 2006 montrent que
697 405 ménages locataires canadiens consacrent plus de la moitié de leur
revenu pour se loger, dont 203 085 au Québec. Il y aurait par ailleurs entre
150 000 et 250 000 personnes sans-abri au Canada.
    Le FRAPRU rappelle à cet égard qu'une des recommandations les plus
importantes faites l'an dernier par le Rapporteur spécial des Nations Unies
sur le droit au logement, Miloon Kothari, à la suite d'une mission
d'observation au Canada, était le "financement massif de logements sociaux
partout au Canada". Il ajoute qu'une étude publiée en début de semaine par le
FRAPRU montre que le Québec a perdu 52 000 logements sociaux en quinze ans, en
raison du retrait du financement fédéral de ce domaine survenu le 1er janvier
1994.
    Le FRAPRU entend donc continuer ses efforts pour que les partis
s'engagent à augmenter de 2 milliards $ par année le budget de la Société
canadienne d'hypothèques et de logement et de destiner cette augmentation au
financement de nouveaux logements sociaux.
    Plusieurs actions seront menées en ce sens dans les prochaines semaines,
dont des actions tintamarres à la portée des assemblées du PC et du PLC et une
journée d'action, le 6 octobre, Journée mondiale de l'Habitat.




Renseignements :

Renseignements: François Saillant, (514) 522-1010, (514) 919-2843
(cellulaire)

Profil de l'entreprise

Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU)

Renseignements sur cet organisme

ELECTIONS FEDERALES 2008

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.