Trois organismes de signataires de traités en Alberta entretiennent le panel des progrès qu'ils ont faits et des difficultés qu'ils éprouvent

Visite au Centre éducatif Kipohtakaw, à l'école secondaire de Tsuu T'ina et à l'école de la Première nation de Swan River pour entendre les propos des élèves, des parents et des enseignants

EDMONTON, le 7 nov. 2011 /CNW/ - Les véritables partenariats entre les Premières nations et les gouvernements provincial et fédéral sont la clé d'une plus grande réussite de l'apprentissage et de l'éducation pour les élèves des Premières nations; c'est l'opinion qu'ont exprimée des dirigeants de Premières nations de l'Alberta au Panel national sur l'éducation primaire et secondaire des Premières nations.

Des éducateurs des Premières nations - citant l'élan qui a suivi la signature du protocole d'accord sur l'éducation, l'an dernier, par les grands chefs des organismes de signataires de traités en Alberta, le ministre fédéral des Affaires autochtones et du Développement du Nord canadien, le ministre de l'Éducation de l'Alberta - ont insisté sur le fait qu'ils entendent collaborer à titre de partenaires égaux à ceux des autres gouvernements et partager avec eux une vision et des objectifs communs afin de produire des résultats scolaires solides pour les élèves des Premières nations.

Les dirigeants et les éducateurs des Premières nations ont indiqué que le protocole d'accord encadre la collaboration et les changements pour guider la restructuration de l'éducation des Premières nations en Alberta afin de faire progresser de nombreux éléments d'un système éducatif de qualité, y compris la participation des parents et des communautés, la sensibilisation aux traités et à la culture ainsi que les accords sur les droits de scolarité et les accords de service.

« Le protocole sur l'éducation des Premières nations a marqué un nouveau départ pour tous les enfants des Premières nations en Alberta, et nous demandons au Panel d'appuyer l'importance de nos langues et de nos cultures pour maintenir notre identité, ce qui guidera nos enfants vers la réussite », a déclaré Mme Sheena Jackson, directrice de l'éducation des Premières nations signataires du Traité n7.

« Le développement proposé du Centre des connaissances et de la sagesse autochtones sera axé sur l'éducation des Premières nations en Alberta et toutes les Premières nations, sur les territoires des trois traités en Alberta, en bénéficieront », a dit M. Dale Awasis, directeur de l'éducation des Premières nations du Traité n8.

« Le besoin d'une collecte de données améliorée, d'une meilleure gestion et de nouveaux programmes d'enseignement autochtones et de développement des ressources sont aussi des domaines prioritaires », a-t-il ajouté. « Il est important également que les niveaux de financement permettent à nos enfants d'être sur un pied d'égalité avec leurs pairs dans le système d'enseignement public », a-t-il conclu.

Pendant sa visite à l'école secondaire de premier et deuxième cycles de Tsuu T'ina, au Centre éducatif Kipohtakaw et à l'école de la Première nation de Swan River, le Panel a écouté les idées exprimées par les élèves, les parents, les enseignants, les administrateurs et les aînés en vue d'améliorer les écoles et l'expérience scolaire des élèves. Les sujets abordés ici étaient, notamment, le lien entre le fait de vivre dans la pauvreté et de piètres résultats scolaires, des ressources adéquates pour assurer le transport des élèves, l'importance de la participation des aînés aux activités scolaires et des organismes de soutien secondaire.

Pendant une discussion en table ronde à Edmonton qui a duré toute la journée, le Panel a écouté des experts qui ont traité de tout un éventail de sujets, entre autres : comment faire pour améliorer l'accès des élèves des Premières nations et de leurs familles à une éducation de qualité, à quoi devrait ressembler un système éducatif des Premières nations, et ce qu'il faut pour assurer la prestation et la gestion efficaces de l'éducation des Premières nations.

« Une éducation de qualité est le fondement dont dépend la réussite future de nos élèves, de nos communautés et de notre pays », a dit le président du Panel, Scott Haldane. « Un des objectifs du Panel est d'appuyer et de favoriser le progrès du travail accompli par les Premières nations en Alberta, et partout au pays, en collaboration avec leurs partenaires fédéraux et provinciaux.

Plus de la moitié des citoyens des Premières nations ont moins de 25 ans, et 350 000 moins de 14 ans. Un peu moins de la moitié des élèves des Premières nations, qu'ils fréquentent l'école dans une réserve ou ailleurs, ont obtenu leur diplôme d'études secondaires, alors que la proportion pour les autres jeunes Canadiens dépasse les 80 %.  La probabilité d'obtenir un diplôme universitaire est plus de 10 fois plus grande pour les élèves non autochtones que pour ceux des Premières nations dans les réserves. Les niveaux d'emploi des citoyens des Premières nations qui ont un diplôme universitaire sont pratiquement identiques à ceux des autres Canadiens.

Le Panel, une initiative conjointe d'AADNC et de l'Assemblée des Premières Nations, présentera ses recommandations au ministre fédéral et au chef national d'ici la fin de l'année.

Pour obtenir plus d'information à ce sujet ou pour avoir votre mot à dire dans la préparation des recommandations visant à améliorer l'éducation primaire et secondaire des Premières nations, veuillez consulter le site Web à l'adresse suivante : www.educationdespremieresnations.ca. Vous pouvez également suivre les activités du Panel sur Twitter à l'adresse PN_Panel_Éducation.

SOURCE Panel national sur l'éducation primaire et secondaire des premières nations

Renseignements :

Pour les demandes de renseignements des médias, communiquer avec :
Susan King, cellulaire : 613-725-5901, bureau : 613-744-8282, courriel :  susanking@sympatico.ca

Profil de l'entreprise

Panel national sur l'éducation primaire et secondaire des premières nations

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.