Trois nouveaux médicaments contre le cancer sont désormais disponibles en Ontario



    Le gouvernement McGuinty investit 50 millions de dollars pour améliorer
    les options de traitement

    TORONTO, le 2 juill. /CNW/ -

    NOUVELLES

    L'Ontario investit 50 millions de dollars afin d'offrir de meilleures
options de traitement aux personnes atteintes du cancer grâce à trois nouveaux
médicaments, dont Avastin pour le traitement du cancer colorectal avancé.
    Un montant de 30 millions de dollars versé sur les trois prochaines
années servira à financer Avastin, médicament de pointe qui agit en privant
les tumeurs de l'apport de sang plutôt qu'en s'attaquant à toutes les cellules
de l'organisme. Les essais cliniques ont démontré qu'Avastin est plus efficace
lorsqu'il est utilisé comme traitement de première ligne du cancer colorectal
avancé.
    La période de survie moyenne des patients qui reçoivent Avastin en
association avec d'autres traitements par chimiothérapie est de près de deux
ans, comparativement à 15 mois pour les patients qui ne reçoivent pas Avastin
dans le cadre de leur traitement.
    L'Ontario versera également un montant d'environ 20 millions de dollars
au cours des trois prochaines années pour Sprycel, afin de traiter la leucémie
lymphoblastique aigue, et Alimta, pour le traitement du cancer
bronchopulmonaire "non à petites cellules". Sprycel et Alimta offrent de
nouvelles options aux personnes pour lesquelles les traitements initiaux ont
échoué.

    CITATIONS

    "Il s'agit d'améliorer les options de traitement pour les Ontariennes et
Ontariens qui souffrent du cancer, a déclaré David Caplan, ministre de la
Santé et des Soins de longue durée. Le gouvernement McGuinty s'est engagé à
financer de nouveaux médicaments innovateurs contre le cancer et nous sommes
déterminés à faire en sorte que plus de personnes soient dépistées et testées
le plus tôt possible."

    "Nous nous sommes engagés à améliorer l'accès aux thérapies qui
présentent des avantages médicaux manifestes, a dit Helen Stevenson,
sous-ministre adjointe et administratrice des programmes publics de
médicaments de l'Ontario. De nombreux patients ontariens bénéficieront de la
disponibilité d'Avastin à titre de thérapie de première ligne par l'entremise
de nos programmes de médicaments financés par les fonds publics. Nous
continuons de faire preuve de transparence dans nos décisions et de nous
assurer qu'elles s'appuient sur des résultats cliniques sans équivoque."

    "L'annonce d'aujourd'hui est une excellente nouvelle pour les patients de
l'Ontario atteints du cancer colorectal avancé, a affirmé le Dr Jim Biagi,
oncologiste universitaire, centre de cancérologie du Sud-Est de l'Ontario et
coprésident du groupe de travail sur le cancer gastro-intestinal d'Action
Cancer Ontario. Les patients ont désormais accès à Avastin, une thérapie qui
peut améliorer leur pronostic quand elle est ajoutée à une chimiothérapie
ordinaire."

    FAITS EN BREF

    
    -   L'Ontario a investi 53 millions de dollars dans les médicaments
        contre le cancer colorectal au cours des trois dernières années.
    -   Le cancer du colon est la deuxième cause de décès par cancer en
        Ontario; 3 250 personnes en meurent chaque année. Cette maladie
        touche 7 800 personnes chaque année. Il est indispensable de procéder
        à des tests de dépistage régulièrement, car la maladie ne présente
        pas de symptômes précoces; elle se développe au moyen de petites
        excroissances dans le colon ou le rectum, appelées polypes.
    -   L'Ontario a créé un programme de dépistage provincial appelé
        ContrôleCancerColorectal
(http://www.controlecancercolorectal.ca/index.html), de concert avec Action
        Cancer Ontario. En vertu du programme, les Ontariennes et Ontariens
        admissibles peuvent obtenir une trousse de dépistage du cancer du
        colon auprès de leur fournisseur de soins de santé ou en appelant la
        ligne 1 866 410-5853 du ministère de la Santé et des Soins de longue
        durée.

    POUR EN SAVOIR PLUS

    Pour obtenir plus d'information au sujet d'Avastin, visitez le ministère
de la Santé et des Soins de longue durée
(http://www.health.gov.on.ca/indexf.html).

    Pour en savoir davantage sur l'initiative ContrôleCancerColorectal
(http://www.controlecancercolorectal.ca/index.html).

    Visitez Action Cancer Ontario
(http://www.cancercare.on.ca/french/home/Default.aspx) en ligne.

    -------------------------------------------------------------------------
                                                  ontario.ca/nouvelles-santé
                                                   Also available in English.


    DOCUMENT D'INFORMATION
    -------------------------------------------------------------------------

        L'ONTARIO INVESTIT 50 MILLIONS DE DOLLARS DANS TROIS MEDICAMENTS
                               CONTRE LE CANCER
    

    Les Ontariennes et les Ontariens aux prises avec un cancer colorectal
avancé ont désormais accès au médicament Avastin en tant que traitement de
première ligne. L'Ontario versera 30 millions de dollars au cours des trois
prochaines années par l'entremise des programmes publics de médicaments de
l'Ontario (PPMO) afin de rendre le médicament Avastin accessible au public. Ce
médicament constitue le premier choix en matière de traitement du cancer
colorectal avancé en Ontario.
    L'Ontario versera également un montant d'environ 20 millions de dollars
au cours des trois prochaines années pour Sprycel, afin de traiter la leucémie
lymphoblastique aigue, et Alimta, pour le traitement du cancer
bronchopulmonaire "non à petites cellules".

    AVASTIN

    Les essais cliniques ont démontré qu'Avastin est plus efficace lorsqu'il
est utilisé en tant que traitement de première ligne du cancer colorectal
avancé. La période de survie moyenne des patients qui reçoivent Avastin en
association avec d'autres traitements de chimiothérapie est de près de deux
ans, comparativement à 15 mois pour les patients dont le traitement ne
comprend pas Avastin.
    Au départ, l'Ontario financera 12 cycles (traitement de six mois)
d'Avastin. Quatre cycles supplémentaires (traitement de deux mois) seront
financés si la maladie ne s'est pas aggravée.
    Avastin ne sera pas financé en tant que thérapie de deuxième ligne, car
les essais cliniques ont démontré une amélioration de moins de deux mois. En
outre, le fabricant d'Avastin n'a pas reçu l'approbation de Santé Canada pour
l'utilisation d'Avastin en tant que traitement de deuxième ligne, de même
qu'il n'a pas soumis de demande de financement au ministère de la Santé et des
Soins de longue durée (ministère) pour le traitement de deuxième ligne. Si le
fabricant présente de nouvelles preuves étayant l'utilisation d'Avastin pour
d'autres types de thérapie, ou en association avec d'autres traitements par
chimiothérapie, le Comité d'évaluation des médicaments du ministère se
penchera sur la question.
    Le traitement de première ligne concerne la thérapie médicale employée
dans le cadre du premier traitement d'une maladie. Le traitement de deuxième
ligne, quant à lui, se rapporte à la thérapie médicale employée lorsque le
traitement initial (traitement de première ligne) échoue (la maladie progresse
malgré le traitement) ou devient intolérable.

    TRAITEMENT DU CANCER COLORECTAL EN ONTARIO

    Depuis le 1er octobre 2006, l'Ontario a élargi l'accès aux médicaments
pour traiter le cancer colorectal. Au cours des trois dernières années, 53
millions de dollars ont été investis par l'entremise des PPMO afin de fournir
aux patients qui souffrent du cancer colorectal les traitements et les
thérapies dont ils ont besoin.
    En plus d'Avastin, l'Ontario offre les options de traitement de première
et de deuxième ligne suivantes pour le cancer colorectal avancé :

    
    Traitements de première ligne
    -   Traitement par chimiothérapie composé d'Avastin + FOLFIRI (à base
        d'irinotécane)
    -   Traitement par chimiothérapie FOLFOX (à base d'oxaliplatine)
    -   Traitement par chimiothérapie FOLFIRI
    -   Traitement par chimiothérapie au 5-fluauroucacil et à la leucovorine
    -   Monothérapie au Raltitrexed
    -   Monothérapie à la capécitabine

    Traitements de deuxième ligne
    -   Traitement par chimiothérapie FOLFOX
    -   Traitement par chimiothérapie FOLFIRI
    -   Monothérapie à l'irinotécane
    

    Dans un proche avenir, le ministère envisage de demander des tests de
dépistage du gène K-RAS. Il s'agit d'un test proche du test génétique qui
permettra d'identifier les patients les plus aptes à bénéficier d'un
traitement de troisième ligne contre le cancer colorectal avancé. Le
traitement de troisième ligne se rapporte au traitement administré lorsque les
premier et deuxième traitements (traitement de première et de deuxième ligne)
ont échoué (la maladie progresse en dépit du traitement). Le ministère donnera
plus de détails à ce sujet sous peu.

    ALIMTA

    Le ministère a également approuvé le financement d'Alimta en vertu du
Programme de médicaments nouvellement admissibles pour les patients de la
province qui nécessitent un traitement par chimiothérapie de deuxième ligne du
cancer bronchopulmonaire "non à petites cellules". L'Alimta s'est avéré aussi
efficace et bien toléré chez beaucoup de patients que docetaxel, produit
chimiothérapeutique régulièrement utilisé pour le traitement de deuxième ligne
du cancer bronchopulmonaire "non à petites cellules".
    Le financement d'Alimta offrira une nouvelle option aux patients atteints
d'un cancer du poumon pour lesquels le traitement de première ligne a échoué.

    SPRYCEL

    Sprycel a été aussi approuvé par le ministère aux fins de financement en
vertu du Programme d'accès exceptionnel pour le traitement de la leucémie
lymphoblastique chez les adultes et les enfants pour lesquels les traitements
précédents contre la leucémie lymphoblastique ont échoué.

    LOI SUR UN REGIME DE MEDICAMENTS TRANSPARENT POUR LES PATIENTS

    En 2006, l'Ontario a adopté la Loi sur un régime de médicaments
transparent pour les patients afin d'améliorer l'accès des patients aux
médicaments. Les réformes du gouvernement comprenaient un processus d'examen
rapide des nouveaux médicaments et la possibilité de négocier des ententes
avec les fabricants, ce qui a permis de rendre plus rapidement des décisions
relatives au financement des médicaments. Cela signifie que les patients
ontariens peuvent désormais accéder sans attendre à de nouveaux traitements,
dont Avastin. Depuis l'entrée en vigueur de la loi (jusqu'au 31 décembre
2007), 142 nouveaux médicaments de marque déposée sont financés; 31 de ces
médicaments sont administrés contre le cancer.

    
    -------------------------------------------------------------------------
                                                  ontario.ca/nouvelles-sante
                                                   Also available in English.
    





Renseignements :

Renseignements: Mark Nesbitt, ministère de la Santé et des Soins de
longue durée, (416) 314-6197

Profil de l'entreprise

Ministère de la Santé et des Soins de Longue Durée de l'Ontario

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.