Très peu de Canadiens accordent une "grande confiance" aux détaillants, aux banques et aux gouvernements pour ce qui est de la sécurité de leurs renseignements personnels



    Les responsables canadiens de la sécurité font écho aux préoccupations
    des consommateurs alors que seulement le tiers affiche une "grande
    confiance" dans leur entreprise en matière de protection des
    renseignements des clients

    TORONTO, le 3 juin /CNW/ - Seuls sept pour cent des Canadiens estiment
avoir une grande confiance envers les détaillants, les banques et les
gouvernements canadiens pour la protection de leurs renseignements personnels,
révèle un nouveau sondage réalisé à l'échelle nationale de CA Canada,
principale société de logiciels d'entreprises.
    Parmi ces trois types d'organisations, les détaillants canadiens
obtiennent le plus bas taux de confiance, alors que moins d'un pour cent
(0,5 %) des consommateurs affichent une grande confiance quant à la capacité
des détaillants à protéger leurs renseignements confidentiels en ligne.
    L'image des grandes banques canadiennes à cet égard est aussi peu
reluisante alors que seuls 9 % des Canadiens sont convaincus que les grandes
institutions financières peuvent protéger leurs données confidentielles en
ligne.
    Loin d'obtenir un appui de taille, les gouvernements fédéral et
provinciaux n'en demeurent pas moins les meilleurs dans l'opinion des
Canadiens. Parmi les répondants, 12 % manifestent une grande confiance quant à
la capacité des gouvernements canadiens à protéger leurs données
confidentielles en ligne.
    Selon le sondage 2008 de CA Canada sur la sécurité et la protection de la
confidentialité, les préoccupations des responsables canadiens de la sécurité
sont au diapason de celles des consommateurs, alors que seuls 36 % des
répondants font confiance à leur entreprise pour la protection contre la perte
de données sur leurs clients ou leurs transactions.
    En outre, le sondage dévoile que 85 % des consommateurs canadiens citent
la perte de confiance, l'atteinte à la réputation ou la satisfaction réduite
comme conséquences des brèches importantes de sécurité ou de protection de la
confidentialité dont sont victimes les entreprises ou les organisations
gouvernementales avec lesquelles ils sont en contact.
    "Les entreprises et les organisations gouvernementales canadiennes qui
gèrent les données et les renseignements personnels de leurs clients sans une
sécurité fiable des données marchent sur un fil de fer sans filet de
sécurité", a souligné Mme Renée Lalonde, vice-présidente régionale, CA Canada.
"Une seule brèche importante dans la sécurité ou la protection de la
confidentialité suffit pour ternir sérieusement la confiance et la
satisfaction des clients envers ces organisations."

    Renseignements personnels en général

    Comme le volume des renseignements personnels se retrouvant en ligne
augmente, un nombre accru de Canadiens ont été victimes de vol de
renseignements personnels, notamment leur numéro d'assurance social ou des
données sur leur carte de crédit. Parmi les répondants, 14 % ont indiqué avoir
été victimes d'un vol de leurs renseignements personnels et près de la moitié
(44 %) ont affirmé connaître quelqu'un qui a été victime de vol de ses
renseignements personnels.

    Dépenses consacrées à la sécurité des données

    Le sondage de CA Canada révèle également qu'une majorité non négligeable
de consommateurs croient que les entreprises et les gouvernements ne
consacrent pas suffisamment d'argent à l'amélioration de la sécurité et de la
protection de la confidentialité en ligne :

    
    -   Pour 84 % d'entre eux, les détaillants ne consacrent pas suffisamment
        d'argent à la sécurité et à la protection de la confidentialité en
        ligne.
    -   Pour 67 % d'entre eux, les gouvernements ne consacrent pas
        suffisamment d'argent à la sécurité et à la protection de la
        confidentialité en ligne.
    -   Pour 62 % d'entre eux, les grandes banques ne consacrent pas
        suffisamment d'argent à la sécurité et à la protection de la
        confidentialité en ligne.
    

    Fait intéressant, quatre responsables de sécurité canadiens sur dix
(39 %) croit que les dépenses en sécurité des TI engagées par leur entreprise
sont trop faibles.

    Les attaques contre la sécurité ne cessent d'augmenter

    Les préoccupations des Canadiens en matière de confidentialité et de
sécurité de leurs renseignements personnels sont fondées. Au cours des cinq
dernières années, le nombre d'entreprises ou d'organisations ayant été
victimes d'attaques reconnues contre la sécurité informatique a sensiblement
augmenté. Parmi les grandes entreprises ou organisations canadiennes sondées,
plus de 86 % ont été victimes d'une attaque contre la sécurité reconnue au
cours des 12 derniers mois comparativement à seulement 67 % en 2003.
    Constatation particulièrement préoccupante, les brèches internes de
sécurité, celles qui surviennent au sein même d'une entreprise, sont montées
en flèche. En effet, moins de 5 % des entreprises ou organisations canadiennes
les ont signalées en 2003, contre 33 % au cours des 12 derniers mois, soit une
augmentation six fois supérieure.

    A propos du sondage 2008 de CA Canada sur la sécurité et la protection de
    la confidentialité

    Le présent sondage a été commandé par CA Canada à titre de suivi de son
sondage 2006 sur la sécurité.
    En tout, 200 représentants de grandes entreprises ou d'organisations
canadiennes, faisant partie d'un échantillon aléatoire, ont été sondés par
téléphone ou en ligne. Les personnes interrogées comprenaient des chefs de la
sécurité informatique, des chefs des services informatiques, des chefs des
services technologiques et d'autres cadres supérieurs responsables de la
sécurité des TI. Tous les sondages ont été réalisés pendant les mois de mars
et d'avril 2008 par The Strategic Counsel pour le compte de CA Canada. La
marge d'erreur est de plus ou moins 4,5 %, 19 fois sur 20.
    Pour la portion consommateurs de l'étude, 400 sondages téléphoniques ont
été réalisés parmi un échantillon aléatoire de la population canadienne âgée
de 18 à 65 ans. Tous les sondages ont été réalisés en avril 2008 par The
Strategic Counsel. La marge d'erreur est de plus ou moins 4,9 %, 19 fois sur
20.

    CA

    CA l'une des plus importantes sociétés de logiciels de gestion des
technologies de l'information (TI) au monde, unifie et simplifie la gestion
des TI à l'échelle de l'entreprise. Grâce à la vision et à l'expertise
offertes par la solution Enterprise IT Management(MC) (EITM) de CA, les
entreprises sont en mesure de diriger, gérer et sécuriser les TI avec
efficacité pour obtenir un rendement optimal et conserver un avantage
concurrentiel. Fondée en 1976, CA sert des clients dans pratiquement tous les
pays. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter son site
Web, à l'adresse www.ca.com.

    Copyright (C) 2008 CA. Tous droits réservés. One CA Plaza, Islandia, N.Y.
11749. Toutes les marques de commerce, appellations commerciales, marques de
service ainsi que tous les logos mentionnés dans le présent document
appartiennent à leurs sociétés respectives.





Renseignements :

Renseignements: Personne-ressource, médias: Elisabeth Napolano,
Environics Communications, (416) 969-2705, enapolano@environicspr.com

Profil de l'entreprise

CA CANADA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.