Transport en commun à Montréal - « Le leadership manque à Québec et Montréal en souffre. On a beaucoup analysé, on doit agir maintenant! » - Gérard Deltell

MONTRÉAL, le 21 nov. 2011 /CNW Telbec/ - Le chef de l'Action démocratique du Québec, M. Gérard Deltell, accompagné de M. Claude Garcia, président de la Commission politique, a déploré l'état lamentable des infrastructures autoroutières à Montréal. « Nous proposons aujourd'hui de nouvelles mesures d'atténuation touchant le transport collectif, afin de limiter l'impact sur la population des travaux autoroutiers entrepris dans la métropole, et cela, le plus rapidement possible », a soutenu M. Deltell.

Parmi les mesures proposées par l'Action démocratique du Québec, mentionnons :

  • L'ajout de nouvelles voies dans l'emprise des trains de banlieue entre la gare Vendôme et celle de Sainte-Anne-de-Bellevue au coût de 419 millions $ afin de tripler la fréquence de service du train de banlieue.
  • L'abandon définitif du projet de la liaison ferroviaire exclusive entre le centre-ville de Montréal et l'aéroport Trudeau.

La proposition adéquiste, qui s'inscrit directement dans le plan stratégique de l'AMT, compléterait avantageusement les mesures déjà annoncées le 25 août dernier par le gouvernement du Québec visant à atténuer la congestion routière dans la grande région de Montréal. « À terme,  tripler la fréquence du service de train de banlieue jusqu'à Sainte-Anne-de-Bellevue serait beaucoup plus structurant pour la région. Elle permettrait de desservir adéquatement autant la population de l'Ouest de l'Île de Montréal que l'aéroport Trudeau, tout en contribuant à réduire la pression sur les autoroutes réduisant d'environ 13 000 le nombre de voyages quotidiens en automobile », de déclarer le président de la Commission politique, M. Claude Garcia.

Pour M. Garcia : «La reconstruction de l'échangeur Turcot, qui s'échelonnera sur de nombreuses années, rendra le transport automobile de plus en plus difficile d'ici 2018, notamment pour les personnes qui habitent la partie ouest de l'Île de Montréal. Il est donc urgent de mettre en place des solutions responsables propres à diversifier l'offre de service en transport, en misant notamment sur le train de banlieue. Si on commence maintenant, on peut réaliser ce projet en deux ans. » Un point de vue partagé par M. Dino Mazzone, conseiller municipal et résident de l'ouest de la Métropole. Pour ce dernier, « la congestion routière a des impacts majeurs sur la population et l'activité économique du secteur. Cela cause des besoins criants auxquels l'augmentation d'efficacité et de fréquence du train de banlieue répondrait tout à fait adéquatement ».

SOURCE ACTION DEMOCRATIQUE DU QUEBEC

Renseignements :

Source : Action démocratique du Québec communications@adq.qc.ca; Renseignements : Dominique Duchesne Tél. 514-916-0532

Profil de l'entreprise

ACTION DEMOCRATIQUE DU QUEBEC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.