Transport de matériel radioactif sur le fleuve - La Communauté métropolitaine de Québec mécontente de la décision prise

QUÉBEC, le 7 févr. /CNW Telbec/ - La Communauté métropolitaine de Québec (CMQ) joint sa voix à celles des autres municipalités riveraines des Grands Lacs et du Saint-Laurent et exprime son inquiétude et son mécontentement face à la décision de la Commission canadienne de sécurité nucléaire d'autoriser le transport de 1 600 tonnes d'équipement et de déchets radioactifs à bord d'un seul navire.

Plus de 40 millions de citoyens canadiens et américains comptent sur les Grands Lacs et le Saint-Laurent pour s'approvisionner en eau potable. Sur le territoire de la CMQ uniquement, 200 000 citoyens utilisent le fleuve comme source d'eau potable. « Si j'ai jugé important de faire adopter par la Communauté métropolitaine de Québec un règlement sur la protection des prises d'eau potable situées sur les rivières Saint-Charles et Montmorency, vous comprendrez aisément mon intérêt à protéger la qualité de l'eau du fleuve », de dire monsieur Régis Labeaume, maire de Québec et président de la CMQ.

Plusieurs raisons amènent la Communauté métropolitaine de Québec à demander à la Commission canadienne de sécurité nucléaire de revoir la décision qu'elle vient de prendre. L'envoi de matériel radioactif en provenance de la centrale nucléaire de Bruce Power, située sur la baie Georgienne en Ontario, surpasse de loin les limites internationales admises pour le transport de matériel radioactif à bord d'un seul navire. Les analyses d'impact produites par la Commission semblent également reposer sur un scénario de réussite plutôt que sur un scénario de la pire éventualité, alors que la fragilité de l'écosystème Grands Lacs Saint-Laurent, elle, ne fait aucun doute. Le danger que le projet actuel de transport de produits radioactifs ne crée un précédent incitant d'autres entreprises à vouloir utiliser la même route pour l'acheminement de matériel radioactifs laisse également craindre le pire pour l'équilibre écologique futur du Saint-Laurent.

La CMQ entend ainsi demander à l'Alliance des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent, qui représente plus de 70 villes établies en bordure de ce système, d'intensifier ses démarches afin que soit reconsidérée la décision de la Commission canadienne de sécurité nucléaire.


SOURCE COMMUNAUTE METROPOLITAINE DE QUEBEC

Renseignements :

Source :  



Benoît Massicotte 
Secrétaire (et responsable des communications)  
Communauté métropolitaine de Québec 
Tél. : 418 641-6250, poste 1210
Informations : Paul-Christian Nolin
Attaché de presse
Cabinet du maire de Québec
Tél. : 418 641-6434

Profil de l'entreprise

COMMUNAUTE METROPOLITAINE DE QUEBEC

Renseignements sur cet organisme

NOUVELLES - ENVIRONNEMENT

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.