Transport, commerce de détail et alimentation : l'incertitude économique freine la croissance

OTTAWA, le 24 nov. 2011 /CNW/ - Un environnement économique incertain limitera la croissance des secteurs canadiens qui dépendent de la volonté des consommateurs à ouvrir leur portefeuille, d'après l'édition de l'automne 2011 du Profil de l'industrie canadienne. Produite par Le Conference Board du Canada (CBdC) de concert avec la Banque de développement du Canada (BDC), cette publication trimestrielle contient des prévisions quinquennales (de 2011 à 2015) sur la production, les revenus, les coûts et les profits de six industries.

« Plusieurs secteurs visés par ces prévisions se sont remis de la récession de 2008-2009. Les perspectives de croissance sont toutefois assombries à cause de la faible confiance des consommateurs et des entreprises, et de l'endettement élevé des ménages », explique Michael Burt, directeur associé, Tendances économiques industrielles.

Hébergement

Inquiétés par les nouvelles économiques, bon nombre de consommateurs et entreprises ont revu leur budget de déplacements. Par ailleurs, certains Canadiens profitent de la force du huard pour voyager à l'étranger. La faiblesse des déplacements internationaux vers le Canada compromet aussi les perspectives du secteur. Après une forte remontée en 2010, les profits de l'industrie devraient diminuer pour atteindre environ 750 millions de dollars cette année, puis stagner en 2012.

Fabrication d'aliments et de boissons

Les prix plus élevés du secteur ont largement contribué à la hausse de 15 p. 100 des profits dont ont bénéficié les fabricants d'aliments cette année. On s'attend toutefois à ce que les pressions sur les coûts - y compris les effets de l'augmentation des prix des produits agricoles et de l'énergie - freinent la croissance des profits jusqu'en 2015. Quoi qu'il en soit, les assises du secteur restent solides, grâce à la croissance de la population et des revenus à moyen terme.

Services de restauration

Composé principalement de restaurants et de services de traiteur, le secteur s'apprête à générer un profit de 1,6 milliard de dollars en 2011 - sa meilleure performance enregistrée à ce jour. L'endettement élevé des ménages et les préoccupations des consommateurs à l'égard des perspectives économiques limiteront cependant la croissance. À moyen terme, l'industrie devrait voir ses revenus augmenter lentement mais sûrement. La gestion des coûts posera un défi : vu la nature très concurrentielle du secteur, les entreprises ont peu de marge de manœuvre pour absorber les augmentations de coûts. La hausse des prix des aliments sera particulièrement préoccupante, mais le secteur devrait tout de même conserver ses marges de profit.

Commerce de détail

Plusieurs facteurs contribueront au ralentissement des ventes et des profits de cette industrie cette année. Il est probable que les ménages Canadiens doivent reporter certaines dépenses importantes et non essentielles jusqu'à ce que leurs finances s'améliorent. Selon nos prévisions, le secteur du commerce de détail verra ses profits remonter en 2012 et dépasser les 12 milliards de dollars (compensant ainsi la majeure partie du recul accusé cette année), et affichera une croissance constante des ventes, des revenus et des profits.

Transport et entreposage

La hausse des coûts d'exploitation et de main-d'œuvre diminuera les profits de l'industrie à moins de 5 milliards de dollars cette année. Si, dans l'ensemble, celle-ci s'est remise de la récession, la reprise varie d'un mode de transport à l'autre. Les segments routier, aérien et ferroviaire ont enregistré une forte croissance, et le transport par pipeline devrait connaître sa première hausse en cinq ans. Toutefois, le ralentissement économique constant aux États-Unis limite la demande pour le transport par voie navigable.

Commerce de gros

On s'attend à ce que le secteur du commerce de gros génère des revenus et des profits pour une deuxième année d'affilée. Les ventes ont dépassé les niveaux d'avant la récession, et les profits devraient être supérieurs à 20 milliards de dollars cette année. Néanmoins, la confiance des entreprises et des consommateurs est à la baisse depuis quelques mois, ce qui pourrait nuire aux ventes à court terme.

La diffusion du Profil de l'industrie canadienne fait partie du programme de recherche du CBdC sur les tendances économiques industrielles. Des analyses prévisionnelles de 23 secteurs sont ainsi effectuées chaque année. Il est possible d'accéder au contenu de celles-ci à partir de www.e-library.ca. Les clients de la BDC désireux d'obtenir des exemplaires sans frais sont invités à communiquer avec leur directeur de compte à la BDC.

La Banque de développement du Canada, BDC, fait passer l'entrepreneur d'abord. Forte de ses quelque 1 900 employés et plus de 100 centres d'affaires dans l'ensemble du pays, BDC offre des services de financement, de financement subordonné, de capital de risque et de consultation à 29 000 petites et moyennes entreprises. Leur réussite est cruciale pour la prospérité de l'économie canadienne. Pour en savoir plus, visitez www.bdc.ca.

SOURCE LE CONFERENCE BOARD DU CANADA

Renseignements :

Brent Dowdall,
Relations avec les médias,
Tél : 613-526-3090, poste 448
Courriel : corpcomm@conferenceboard.ca

Profil de l'entreprise

LE CONFERENCE BOARD DU CANADA

Renseignements sur cet organisme

BANQUE DE DEVELOPPEMENT DU CANADA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.