Transformation du 7400 Saint-Laurent : La FECHIMM réclame un moratoire sur le projet

MONTRÉAL, le 18 mai /CNW Telbec/ - La Fédération des coopératives d'habitation intermunicipale du Montréal métropolitain (FECHIMM) appuie la demande de la Coalition des AmiEs du 7400 qui réclame l'imposition d'un moratoire sur le projet de reconversion du 7400 Saint-Laurent en complexe résidentiel de 302 logements de type condos. Déplorant la décision du comité exécutif de la Ville de donner le feu vert au projet, elle invite les élus municipaux à infirmer cette décision.

Le conseil d'administration de la FECHIMM dénonce l'absence d'inclusion du logement communautaire sur le site même du projet et le caractère dérisoire de la compensation financière de 400 000$ obtenue du promoteur pour la construction de logements communautaires hors site. Comme la plupart des groupes qui se sont prononcés sur le projet, la FECHIMM s'oppose au calcul de la compensation établie.

Pour la FECHIMM (regroupement de 446 coopératives d'habitation à Montréal et à Laval), cette situation amène à constater que le caractère incitatif plutôt qu'obligatoire de la Stratégie d'inclusion ne semble pas produire les résultats escomptés et n'est qu'une façon pour les promoteurs de s'acheter une dérogation à rabais.

Mémoire de la FECHIMM sur le projet

Dans son mémoire sur le projet, déposé à l'Office de consultation publique de Montréal en décembre dernier, la FECHIMM a recommandé que la Ville s'assure de la réalisation des objectifs de la Stratégie d'inclusion en exigeant des promoteurs la réalisation de 30% de logements communautaires, dont la moitié en formule coopérative, dès les premières phases du projet. La Fédération a aussi recommandé à la Ville de modifier la Stratégie d'inclusion pour inciter davantage les promoteurs à « inclure » la réalisation de logements communautaires sur les sites même des projets et non hors site.

Dans une optique de développement durable et de réduction des GES, la FECHIMM s'est également prononcée pour une réduction du nombre d'espaces de stationnement prévus dans le projet, tenant compte notamment de la grande proximité des infrastructures de transport en commun et des objectifs du plan de transport de Montréal.

Des conséquences pour les locataires actuels

Devant les conséquences dramatiques que pourrait avoir la réalisation du projet sur la quarantaine d'organismes communautaires locataires du Centre 7400, la FECHIMM a demandé à la Ville et à l'arrondissement d'offrir un soutien aux organismes communautaires qui devront déménager advenant la réalisation du projet.

Aussi, pour éviter que le développement résidentiel se fasse au détriment des organismes qui offrent de précieux services à la communauté, la FECHIMM a émis une recommandation pour que la Ville et l'arrondissement se dotent d'une politique de protection des immeubles à vocation sociale et communautaire.

Inquiète par la tournure de la situation dans ce dossier, la FECHIMM entend faire preuve d'une vigilance accrue afin de mieux faire valoir auprès des autorités les principes qui devraient encadrer le développement immobilier. La création de logements coopératifs et communautaires, la protection du tissu urbain et l'application réelle des principes du développement durable seront au cœur des revendications de la Fédération.

SOURCE FEDERATION DES COOPERATIVES D'HABITATION INTERMUNICIPALE DU MONTREAL METROPOLITAIN (FECHIMM)

Renseignements :

André Noël
Directeur général
514-843-6929, poste 235

Profil de l'entreprise

FEDERATION DES COOPERATIVES D'HABITATION INTERMUNICIPALE DU MONTREAL METROPOLITAIN (FECHIMM)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.