Transfert au gouvernement des ponts municipaux - Une annonce qui répond aux attentes de l'UMQ



    MONTREAL, le 30 janv. /CNW Telbec/ - L'Union des municipalités du Québec
(UMQ) accueille favorablement le processus de reprise des ponts situés sur le
réseau des municipalités qui comptent 100 000 habitants ou moins, annoncé
aujourd'hui par le ministère des Transports (MTQ). Pour l'Union, c'est une
excellente nouvelle qui va dans le sens de ses revendications des quinze
dernières années.
    L'UMQ a toujours maintenu que le transfert des ponts municipaux ne tenait
pas la route, notamment parce que les municipalités, surtout les moins
populeuses, n'ont pas la capacité financière et fiscale nécessaire pour
supporter cette responsabilité, ni l'expertise technique requise. Par
ailleurs, la plupart de ces ponts desservent plus que le territoire d'une
municipalité. Dans ce contexte, et il est difficile de justifier de taxer des
citoyens pour des ouvrages qui bénéficient à des citoyens de municipalités
voisines.
    "L'Union demande depuis quinze ans que le gouvernement reprenne la
responsabilité des ponts municipaux. En fait, l'UMQ s'est toujours opposée à
ce transfert. C'est donc avec une grande satisfaction que nous recevons cette
annonce du ministère. En plus d'assurer une gestion plus efficace des ponts et
des ouvrages d'art, le processus présenté aujourd'hui permettra les
investissements nécessaires à la réparation des ponts et à leur entretien,
améliorant ainsi la sécurité des usagers et la qualité des vies des citoyennes
et citoyens des collectivités locales", a déclaré le maire de Sherbrooke et
président de l'UMQ, M. Jean Perrault.
    L'UMQ est très heureuse de la décision de la ministre Julie Boulet
d'investir 100 millions sur les ponts du réseau routier municipal,
particulièrement pour les municipalités les moins populeuses pour lesquelles
c'était un véritable casse-tête d'en prendre la charge. Ces ponts enjambent
souvent le territoire de la municipalité voisine et desservent fréquemment une
population non résidente. Les municipalités ont déjà beaucoup de
responsabilités et une charge d'endettement plus élevée que la moyenne
canadienne. Elles n'ont donc pas les disponibilités budgétaires pour assumer
cette responsabilité particulière et la taxe foncière n'est tout simplement
plus adaptée à la réalité d'aujourd'hui.

    L'UMQ, dont la structure est centrée sur les besoins du milieu municipal
québécois, s'affirme par ses réalisations comme le partenaire le plus
crédible, le plus pertinent et le plus sollicité pour concerter les efforts et
répondre aux attentes des municipalités du Québec de toutes tailles et de
toutes les régions. Depuis sa fondation en 1919, l'UMQ prend part à tous les
débats et joue un rôle de premier plan dans la défense des municipalités et de
leurs citoyens. Par son action, elle favorise la reconnaissance réelle de
l'autonomie politique et financière des municipalités québécoises.




Renseignements :

Renseignements: François Sormany, Directeur des communications et du
marketing, (514) 282-7700, poste 265, Cellulaire: (514) 910-7272,
fsormany@umq.qc.ca; Source: UNION DES MUNICIPALITES DU QUEBEC


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.