Tournez-vous le dos aux cotisations complémentaires de votre employeur?



    Un sondage mené par la Financière Sun Life montre qu'un travailleur
    canadien sur cinq ne tire pas pleinement avantage des programmes
    d'épargne financés en partie par leur employeur auxquels il a accès

    TORONTO, le 27 fév. /CNW/ - Selon un sondage mené récemment par la
Financière Sun Life, près de 40 pour cent des travailleurs canadiens ont accès
à des programmes d'épargne dans le cadre desquels ils reçoivent des
cotisations complémentaires de leur employeur. Cependant, un employé sur cinq
ne tire pas parti de cet argent auquel il a droit.
    Des données provenant de la Division des régimes collectifs de retraite
de la Sun Life, le plus important fournisseur de régimes de retraite à
cotisations déterminées, de REER collectifs et de régimes de participation
différée aux bénéfices du Canada, montrent que ces cotisations peuvent
représenter un taux de rendement allant de 25 à 150 pour cent, en fonction du
pourcentage offert par la compagnie.

    
    Lorsqu'on a demandé aux employés pourquoi ils n'utilisaient pas ces
programmes de façon optimale, nous avons obtenu principalement les raisons
suivantes :

    -   Ils n'en ont pas envie. (21 pour cent)
    -   Ils n'ont pas d'argent à investir dans ces programmes. (14 pour cent)
    -   Ils préfèrent investir selon leurs propres moyens. (6 pour cent)
    

    "Ces résultats démontrent que, dans l'ensemble de l'industrie, nous
devons travailler plus fort à informer les travailleurs canadiens sur les
avantages considérables qui peuvent découler de leur participation à des
programmes de retraite offerts par leur employeur, indique Dean Connor,
président, Financière Sun Life Canada. Mis à part ces programmes parrainés par
l'employeur qui prévoient un complément patronal, il n'existe pas
d'instruments d'épargne ou de placement offrant un taux de rendement garanti
d'au moins 25 pour cent. Il s'agit d'un avantage dont les Canadiens devraient
profiter."
    Le sondage montre également que les femmes (73 pour cent) sont beaucoup
plus susceptibles d'utiliser les programmes de leur employeur à leur plein
avantage que les hommes (65 pour cent). A l'échelle du pays, les travailleurs
canadiens des provinces de l'Atlantique (78 pour cent) tirent un meilleur
profit du complément patronal comparativement aux Québécois (59 pour cent).

    
    En plus des cotisations complémentaires que vous procurent bon nombre de
ces instruments d'épargne, vous obtenez certains avantages de base en
épargnant par l'entremise du régime de votre employeur :

    -   Les cotisations affectées à un programme parrainé par l'employeur
        sont prélevées avant impôts.
    -   Etant donné que les employeurs qui offrent un programme d'épargne
        collectif bénéficient souvent d'une remise groupe, les frais de
        gestion peuvent être beaucoup moins élevés que ceux qui s'appliquent
        aux fonds communs de placement offerts aux épargnants individuels.
    -   Par l'intermédiaire de leur employeur, les employés ont accès à une
        vaste gamme de fonds, dont certains ne sont habituellement offerts
        qu'au marché des investisseurs à valeur nette élevée.
    

    "Comme l'épargne en vue de la retraite est si priorisée actuellement, il
est surprenant de constater que tant de Canadiens laissent de côté des
millions de dollars auxquels ils auraient droit, ajoute M. Connor. A la Sun
Life, nous conseillons vivement aux Canadiens d'examiner attentivement les
options qui leur sont offertes sur le plan non seulement de leur épargne
personnelle mais également du complément offert par leur employeur."
    Mené par Omnitel, division de Maritz Research, le sondage téléphonique a
été mené à l'échelle nationale entre le 8 et le 19 janvier 2008. Un total de
1 530 travailleurs canadiens (à temps plein, à temps partiel ou autonomes) ont
été interviewés. Les résultats du sondage sont exacts, à plus ou moins 2,5 %,
19 fois sur 20. De plus amples renseignements sur le sondage se trouvent sur
le site www.sunlife.ca/retraite.

    A propos de la Financière Sun Life

    Offrant des services à un Canadien sur cinq, la Financière Sun Life, qui
a été constituée en 1865, est une organisation de services financiers de
premier plan à l'échelle internationale qui offre aux particuliers et aux
entreprises une gamme diversifiée de services et de produits dans les domaines
de l'assurance et de la constitution de patrimoine. Avec ses partenaires, la
Financière Sun Life exerce aujourd'hui ses activités dans d'importants marchés
du monde, notamment au Canada, aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Irlande, à
Hong Kong, aux Philippines, au Japon, en Indonésie, en Inde, en Chine et aux
Bermudes. Au 31 décembre 2007, l'actif total géré des compagnies du groupe
Financière Sun Life s'élevait à 425 milliards de dollars.
    Les actions de la Financière Sun Life inc. sont inscrites à la Bourse de
Toronto (TSX), à la Bourse de New York (NYSE) et à la Bourse des Philippines
(PSE) sous le symbole "SLF".





Renseignements :

Renseignements: pour les médias: Hélène Soulard, Gestionnaire
principale, affaires publiques, Financière Sun Life, (514) 866-3589,
helene.soulard@sunlife.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.