Tournée historique des Grands Ballets Canadiens de Montréal au Moyen-Orient



    MONTREAL, le 25 mai /CNW Telbec/ - Après avoir conquis le tout-Paris
l'été dernier à l'invitation du festival Les Etés de la danse, Les Grands
Ballets Canadiens de Montréal entreprendront une autre tournée d'envergure en
juin avec trois programmes différents, à Tel-Aviv, dans le cadre des
célébrations du centenaire de la ville et du 60e anniversaire des relations
bilatérales entre le Canada et l'Etat d'Israel, à Jérusalem, puis au Caire, en
République d'Egypte, avant de s'envoler pour l'Europe, à Ljubljana, en
Slovénie, et à Baden-Baden, en Allemagne. Il s'agit d'un événement de taille
pour la compagnie : c'est la première fois en effet, depuis leur création, que
Les Grands se produisent au Moyen-Orient. Pour marquer cette présence
exceptionnelle, une invitation a été lancée au président de l'Etat d'Israel,
Monsieur Shimon Peres, et à la première dame de la République d'Egypte, Madame
Suzanne Mubarak.
    Première escale, et non la moindre, Tel-Aviv, où Les GBCM donneront les
1er et 2 juin deux représentations sur la scène extérieure du Suzanne Dellal
Centre for Dance and Theatre, dans le cadre du festival Big Stage. Les GBCM y
présenteront un programme de deux pièces majeures de leur répertoire : Noces
de Stijn Celis et Cantata de Mauro Bigonzetti.
    Dans Noces, grand succès de la compagnie en tournée, vingt-quatre
danseurs se pavanent et s'affrontent brutalement dans une délirante noce
paysanne balkanique, expressionniste et intense, sur l'envoûtante partition
éponyme d'Igor Stravinski. "Noces est extraordinaire", affirme le New York
Times. Débordante de vitalité et de passion, Cantata, commandée par le Ballet
Gulbenkian en 2001, est inscrite au répertoire des GBCM depuis deux ans. Sur
des airs populaires napolitains interprétés live par les chanteuses du groupe
Assurd, Cantata explore, au moyen d'une danse instinctive et viscérale, les
multiples facettes des relations entre hommes et femmes, de la séduction à la
jalousie. "Cantata est une oeuvre explosive", selon le Times (Londres).
    Ce même programme sera également présenté au Jerusalem Centre for the
Performing Arts le 5 juin lors du festival d'Israel, et à l'Opéra du Caire, en
Egypte les 9, 10, 11 et 12 juin.
    Après le Moyen-Orient, la compagnie s'envolera vers l'Europe où elle
présentera le 16 juin au Cankarjev Dom à Ljubljana (Slovénie) un double
programme Stijn Celis, composé de Noces et du Sacre du printemps, dont ce sera
la première européenne. Enfin, la tournée se terminera au Festspielhaus de
Baden-Baden en Allemagne par trois représentations d'un programme Mauro
Bigonzetti les 19, 20 et 21 juin. Outre Cantata, la compagnie interprétera
également Les Quatre Saisons, sur la célébrissime musique de Vivaldi, oeuvre
commandée par Les Grands Ballets et créée en 2007.

    MOT DU DIRECTEUR GENERAL

    "Cette tournée s'inscrit sans aucun doute comme l'un des grands moments
de notre histoire, affirme Alain Dancyger, directeur général des GBCM. La
présence historique de la compagnie au Moyen-Orient est importante, car elle
vient affirmer sans conteste sa réputation sur la scène internationale.
    "Je tiens à exprimer ma consternation face à l'abolition de PROMART et de
Routes commerciales par le gouvernement canadien, les deux seuls programmes
soutenant les tournées internationales", déplore Dancyger. "Cette décision de
couper tout soutien financier à l'exportation et au rayonnement de notre
culture est surprenante dans le contexte économique actuel, alors que la
demande provenant de l'étranger est pour notre compagnie à un des plus hauts
niveaux de son histoire.
    Ce qui est particulièrement décevant, voire incompréhensible, est le fait
que l'élimination du programme PROMART est fondée sur la soi-disant
inefficacité du programme, ce qui n'a jamais été prouvé et ce qui va à
l'encontre du résultat de l'audit interne effectué par ce gouvernement. Alors
que les compagnies crient famine, 25 millions de dollars sont immobilisés à
Ottawa en attente de projets. Je m'interroge donc sur l'efficacité de cette
mesure, au moment où plus que jamais, le Canada a besoin de fédérer énergies
et ressources pour bâtir son économie et son image dans le monde : des
objectifs que le monde des arts a toujours atteints avec dynamisme et brio.
    Les Grands Ballets ont mobilisé toute leur énergie pour que cette tournée
puisse avoir lieu. Plus de 40 % du budget provient du secteur privé : la
compagnie a réussi à récolter plus de 400 000 $. Elle a également bénéficié du
soutien très important de la communauté juive, grâce à de nombreux dons de
fondations et d'individus, et de la communauté d'affaires égyptienne. Mais le
retrait du gouvernement fédéral laisse tout de même un trou béant de 150 000
$, et ce, malgré l'appui financier de plusieurs de nos subventionnaires."
    Et Alain Dancyger de conclure : "Les Grands Ballets restent aujourd'hui
l'un des promoteurs culturels les plus dynamiques sur la scène internationale,
en exportant l'excellence, de l'innovation et de la diversité. Je garde
l'espoir que le gouvernement canadien reconnaisse l'importance du rôle que
joue notre compagnie au sein de la communauté internationale et pour
l'économie canadienne."

    REMERCIEMENTS

    La tournée 2009 des Grands Ballets Canadiens de Montréal a été rendue
possible grâce à l'appui spécial du ministère de la Culture, des
Communications et de la Condition féminine du Québec, du Conseil des arts et
des lettres du Québec et du ministère des Relations internationales du Québec.
    Les Grands Ballets remercient Air Canada, son transporteur officiel,
ainsi que Bombardier Aviation pour sa contribution spéciale.

    Pour leurs spectacles en Israel

    Les GBCM remercient également la Azrieli Foundation & la Azrieli Group of
Companies Israel, la Alex and Ruth Dworkin Foundation, Federation CJA, et la
Jewish Community Foundation of Montreal. Les GBCM tiennent aussi à exprimer
leur reconnaissance envers Son Excellence M. Jon Allen, Ambassadeur du Canada
en Israel, pour son soutien au gala du 1er juin, à Mme Michèle Séguev, Consul
d'Israel au Canada, ainsi qu'à tous les donateurs individuels.

    Pour leurs spectacles en Egypte

    Les GBCM remercient Son Excellence Ferry de Kerckhove, Ambassadeur du
Canada en Egypte, pour son appui indéfectible, ainsi que ARTOC Group for
Investment and Development/Mohammed Shafik Gabr, Bombardier Aviation, Suez
Cement/Omar A. Mohanna, Fednav, Orascom Telecom/Naguib Sawiris, Gharib Oil
Fields, Canspect/Taha Qirbi, Ibrahim Kamel et TransGlobe/Albert et Noura
Gress, de leur appui financier.

    Les GBCM sont subventionnés au fonctionnement par le Conseil des arts et
des lettres du Québec, le Conseil des Arts du Canada et le Conseil des arts de
Montréal.




Renseignements :

Renseignements: Isabelle Gagnon, attachée de presse,
igagnon@grandsballets.com; Francine Arsenault, directrice des communications,
farsenault@grandsballets.com; (514) 849-8681, www.grandsballets.com

Profil de l'entreprise

LES GRANDS BALLETS CANADIENS DE MONTREAL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.