Tingley avait le vent dans les voiles aux Jeux paralympiques



    BEIJING, Chine, le 13 sept. /CNW Telbec/ - Le navigateur Paul Tingley est
l'un des trois athlètes Canadiens ayant remporté une médaille d'or
aujourd'hui. Deux autres Canadiens ont remporté chacun une médaille de bronze.
    Tingley (Halifax, N.-E.) a su se démarquer durant la course finale en
quillard solitaire (2,4 mR) et a obtenu la médaille d'or.
    Il a battu Damien Seguin, de France, qui avait décroché la médaille d'or
à Athènes en 2004 et qui a mis la main sur la médaille d'argent aujourd'hui.
Le bronze revient à Thierry Schmitter, des Pays-Bas. N'importe lequel des sept
meilleurs coureurs ayant participé aux 9e et 10e courses finales aurait pu
obtenir une médaille. C'est dire le niveau de compétition qu'il y avait.
    "Tout d'abord, je voudrais dire que j'aime la Chine et que j'aime
naviguer à Qingdao", a lancé Tingley, enthousiaste. "Je n'ai jamais gagné une
course aussi importante. Je savais que la personne qui remporterait la
dernière épreuve gagnerait probablement la régate. J'avais un choix difficile
à faire dans la dernière course, soit d'aller à gauche ou à droite. J'ai
choisi la droite et, heureusement, le vent a joué en ma faveur."
    L'équipe de Tingley avait remporté une médaille de bronze aux Jeux
paralympiques de 2000 à Sydney en quillard triple (sonar).
    Dans l'épreuve du quillard double (SKUD 18), Stacie Louttit (Victoria,
C.-B.) et John McRoberts (Victoria, C.-B.) ont obtenu la médaille de bronze.
    Les Américains Nick Scandone et Maureen McKinnon Tucker ont choisi de ne
pas participer à la 10e course parce qu'ils détenaient une avance considérable
sur les autres coureurs. Louttit et McRoberts ont affronté les Australiens
Daniel Fitzgibbon et Rachael Cox pour la deuxième position.
    "Nous étions en deuxième place par un point au début de la journée, a
raconté Louttit; nous nous sommes retrouvés à la troisième et à la quatrième
aujourd'hui, mais les Australiens avaient le petit extra qu'il fallait (ils
ont gagné la 9e course et sont arrivés deuxièmes à la 10e course)"
    Louttit a ajouté : "Nous avons été assez constants pendant toute la
régate et c'est ce qui nous a permis d'obtenir le bronze".
    Dans l'épreuve du quillard triple (sonar), Ken Kelly (Victoria, C.-B.),
Don Terlson (Victoria, C.-B.) et Marc Shaw (Victoria, C.-B.) ont terminé
dixièmes dans la 10e course et treizièmes dans la 11e, la dernière
compétition.

    Athlétisme

    Dean Bergeron (Saint-Augustin-de-Desmaures, QC) a ajouté une deuxième
médaille d'or à sa collection en battant un record paralympique au 100 m T52
grâce à un temps de 17,47 secondes.
    Après avoir pris un bon départ, il n'a pas tout à fait atteint la vitesse
qu'il désirait dans les premiers mètres, mais il a réussi à reprendre de la
vitesse et à livrer une bonne performance.
    "Mon objectif était de gagner des médailles dans le 100 m, le 200 m et le
400 m. C'est fait et je suis aux anges!", s'est exclamé Bergeron. "A Athènes,
je ne croyais pas pouvoir gagner le 100 m, mais maintenant je sais que c'est
possible."
    Son entraîneur à Beijing, Peter Eriksson, a ajouté : "Nous nous
attendions à ce qu'il gagne. Il était bien préparé pour les Jeux. Il faut
saluer le travail de son entraîneur au Canada, Pierre Pommerleau, car Bergeron
est dans une excellente forme".
    A la même épreuve, André Beaudoin (Montréal, QC) a gagné la médaille de
bronze en enregistrant son meilleur temps de la saison : 17,77 s. It détient
le record du monde du 100 m T52 depuis neuf ans.
    "J'avais peur de perdre le record du monde ce soir, mais je suis heureux
de me retrouver encore en première place. J'ai pensé à arrêter après Athènes,
mais en fin de compte j'ai décidé de venir à Beijing, et j'avais raison. Je
suis très content de ma performance et soulagé d'avoir enfin ma médaille", a
déclaré Beaudoin.
    Au 200 m final dans la catégorie T53, Brent Lakatos (Montréal, QC) s'est
classé cinquième avec un temps de 27,44 s.
    La détentrice du record du monde du 800 m féminin T54, Chantal Petitclerc
(Montréal, QC), a battu le record paralympique en se classant pour les finales
avec un temps de 1 min 50,51. Diane Roy (Hatley, QC) s'est aussi qualifiée,
avec un temps de 1 min 57,53.
    "Je n'ai pas essayé de trop forcer, je voulais simplement me qualifier
pour les finales", a-t-elle déclaré.
    Jessica Matassa (Oldcastle, ON), qui a inscrit un temps de 1 min 58,60,
ne s'est pas qualifiée.
    Jason Dunkerley (Ottawa, ON) et son coureur guide Greg Dailey (Toronto,
ON) se sont qualifiés pour les demi-finales après avoir terminé la première
ronde en deuxième place avec un temps de 4 min15,65 dans le 1 500 m T11
masculin.
    Au 200 m T53 masculin, Brent Lakatos (Montréal, QC) s'est qualifié pour
les finales, avec un temps de 27,42 s.
    "Ce fut une course très rapide. La compétition est forte. Je devrai
travailler fort aux finales" a commenté Lakatos.
    Eric Gauthier (Sain-Faustin-Lac-Carré, QC) a terminé le parcours en 28,75
et ne s'est pas qualifié.
    Leah Robinson (Mannheim, ON) a enregistré le meilleur temps de la saison
(31,85 s.), mais n'a pas réussi à se qualifier pour les finales du 300 m
féminin T37. Megan Muscat (Windsor, ON) a terminé en 33,63 s. et ne s'est pas
qualifiée non plus.

    Natation

    En natation, Stephanie Dixon (Victoria, C.-B.) a brisé le record du monde
et a remporté la médaille d'or en enregistrant un temps de 1 min 09,30 au
100 m brasse dans la catégorie S9.
    "C'est la cerise sur le gâteau. Les autres filles ont livré une bonne
bataille en finale, s'est exclamé Dixon. "Ca fait longtemps que je défends mon
titre, mais cette médaille d'or et ce record du monde ont une grande
signification pour moi, parce que la concurrence est de plus en plus forte. Je
dédie cette course à mon entraîneur Ron Jacks, qui est au Canada."
    Sa coéquipière Darda Sales (London, ON) a terminé septième avec un temps
de 1 min 15,91.
    Dans l'épreuve masculine du 100 m brasse dans la catégorie S10, Benoît
Huot (Montréal, QC) s'est classé cinquième marquant un temps de 1 min 03,81.
    "Je me sens plus fort et beaucoup mieux qu'il y a 48 heures. Mon objectif
était d'enregistrer un temps de 1 min 01, mais je n'ai pas tout à fait réussi.
Mon objectif, en venant aux Jeux, était de battre mes propres records. Je ne
pensais pas aux médailles, c'est la première fois que je ne bats pas mes
propres temps dans une compétition. C'est dommage que cela arrive aux
Paralympiques, mais il me reste encore deux courses à faire, et je me sens
plus en forme que jamais. Mon objectif pour les deux prochaines courses sera
de battre mes propres records", a affirmé Huot.
    Donovan Tildesley (Vancouver, C.-B.) a terminé cinquième au 100 m brasse
S11 avec un temps de 1 min 11,90.
    N'ont pas été plus loin que la manche éliminatoire : Laura Jensen, de
Vancouver, C.-B. (12e en 48,07 s. au 50 m papillon S7), et Anne Polinario, de
Montréal, QC (11e en 1 min 18,06 au 100 m brasse S10).

    Cyclisme sur route

    Du côté des Canadiennes aujourd'hui, Shawna Maria Whyte (Hilton, Alberta)
a obtenu le meilleur résultat en cyclisme sur route, se classant quatrième en
1 min 17,10 dans l'épreuve de cyclisme à main de 36,3 km.
    Même si elle n'est pas montée sur le podium, elle n'était pas déçue de sa
performance.
    "Oui, je désirais une médaille. Mais je souhaitais surtout livrer une
bonne performance, et c'est ce que j'ai fait aujourd'hui", a conclu White.
"Avant de commencer le dernier tour, je me suis souvenue que l'entraîneur de
l'équipe, Luc (Arsenault), m'avait indiqué la ligne à suivre. J'ai suivi son
conseil et cela a marché. Je suis vraiment heureuse d'être revenue à ce niveau
de compétition", a-t-elle ajouté, mentionnant qu'elle a donné naissance à une
fille il y a onze mois.
    Elle compte se reposer une dizaine de jours avant de recommencer à
s'entraîner pour les Jeux paralympiques de Vancouver, car elle pratique aussi
le ski de fond.
    Lors de la course sur route masculine de 60,5 km (LC3-4 et CP3), Jean
Quévillon (Sainte-Adèle, QC) et Brayden McDougall (Calgary, Alberta) se sont
respectivement classés 24e et 27e.
    Eric Bourgault (Orford, QC) a abandonné la course sur route de 72,6 km au
deuxième tour à cause de crampes abdominales. Quant à Mark Breton
(Charlesbourg, QC), il n'a pas pris le départ.

    Goalball

    En goalball, la Chine a ravi la médaille au Canada de justesse, dans une
victoire de 1 à 0. Les Canadiennes, championnes paralympiques en titre, et les
Chinoises, qui n'avaient subi aucune défaite jusqu'à maintenant aux Jeux
paralympiques de Beijing, ont conclu la première période à égalité, après
avoir mené un match défensif se terminant 0 à 0.
    La Chine a cependant marqué un but au début de la deuxième période,
dénouant ainsi l'impasse. Le ballon a rebondi après avoir touché la joueuse de
défense Amy Alsop (Régina, SK).
    "Je pensais avoir réussi à bloquer le ballon, mais il a rebondi dans
l'autre sens", a confié Alsop après le match.
    Le Canada aurait pu égaliser le pointage grâce à un lancer de pénalité,
mais Alsop n'a pas réussi à marquer.
    "Ce fut un match extrêmement difficile, a indiqué Alsop. Nous n'avions
aucune marge d'erreur. Nous avons joué dur contre toutes les équipes, mais
nous nous sommes retrouvés dans une situation difficile. Les matchs qui se
sont terminés à égalité au début du tournoi nous ont coûté cher. Mais le fait
de perdre ne change pas mon amour pour ce sport. "
    L'équipe féminine canadienne ne participera pas à d'autres matchs de
goalball.

    Basketball en fauteuil roulant

    Le Canada, qui avait pris une bonne avance au début du match, a vu
celle-ci diminuer par la suite. Mais les Canadiens ont su tenir bon et gagner
contre Israel par la marque de 55 à 47 en quart de finale. De ce fait, le
Canada affrontera les Etats-Unis demain, en demi-finales.
    C'est Joey Johnson (Winnipeg, MB) qui a marqué le premier point avec un
lancer franc à 9 minutes 15 de jeu. Les Canadiens ont remporté la première
période avec 20 points : Patrick Anderson (Vancouver, C.-B.) a marqué neuf
points et effectué trois lancers francs ; Richard Peter (Vancouver, C.-B.) a
fait huit points et deux lancers francs et Chris Stoutenberg (Collingwood, ON)
a marqué deux points.
    Le Canada a réussi 41 % de ses lancers pendant la première période, alors
qu'Israel n'en a réussi que 13 %, manquant ainsi plusieurs occasions de
marquer. La période s'est terminée 20 à 4.
    Dans la deuxième période, Israel a repris du poil de la bête, n'accordant
que sept points au Canada tout en réussissant cinq paniers, portant ainsi la
marque à 27-14 à mi-match.
    Après la mi-temps, le Canada a pris l'offensive. Israel s'est défendu et
a compté 13 points, y compris trois lancers francs consécutifs sur la ligne
des trois points suite à une faute dans les cinq premières minutes de la
dernière période, ramenant l'écart à cinq points pour un pointage de 45 à 40.
    Le Canada a capitalisé sur trois de ses meilleurs lanceurs, Anderson,
Johnson et Stoutenber, pour conserver son avance et gagner le match 55-47.
    "Demain, nous devons tirer profit du manque de discipline de l'équipe
américaine dans son jeu de défense. Elle a tendance à pourchasser et à
pratiquer l'intimidation", a indiqué l'entraîneur adjoint Jerry Tonello. "Si
nous jouons avec discipline et restons calmes, nous devrions gagner. La clé du
succès sera de garder l'autre équipe en dehors du jeu. Puisque l'équipe
américaine marque principalement de l'extérieur de la ligne, cela risque de la
frustrer."
    Le Canada doit vaincre les Etats-Unis pour avoir une chance d'obtenir la
médaille d'or.

    Rugby en fauteuil roulant

    Le Canada a remporté le match de rugby en fauteuil roulant contre la
Chine, par la marque de 57 à 25.
    En dépit des améliorations importantes apportées à son jeu depuis son
dernier match contre le Canada en mai, l'équipe chinoise n'a pas été à la
hauteur de la constance et de la puissance de l'équipe canadienne.
    Le Canada a pris une avance dès le début de la première période quand
Patrice Simard (Québec, QC) a marqué après seulement 12 secondes de jeu. Les
Canadiens ont gardé leur avance tout au long du match, marquant en moyenne le
double de buts de leurs adversaires chinois.
    Le pointage à la mi-temps était de 27 contre 8. A la fin de la troisième
période, la Chine avait réussi à marquer quelques points, mais le pointage
était 43 à 17.
    L'entraîneur canadien Marco Dispralto (Saint-Jérôme, QC) a déclaré : "Il
s'agissait d'exécuter notre plan de match, et on l'a fait brillamment. Je suis
très heureux de notre performance."
    Quant à Wen Yan, l'entraîneur chinois, il a expliqué : "Notre équipe est
jeune. Il y a un grand écart entre nous et des équipes plus fortes comme celle
du Canada. Mais celle-ci nous a pris au sérieux et elle nous aura aidé à nous
améliorer".
    Le Chinois Jun Chen s'est montré habile dans les contre-attaques,
marquant 10 buts. La Chine a fait preuve de moins de constance dans ses passes
et a joué de façon moins agressive que les Canadiens, qui sont plus
expérimentés. Le roulement au sein de l'équipe chinoise a été plus important
que dans l'équipe canadienne (30 contre 2), et il y a eu cinq exclusions.
    Les 57 buts des Canadiens ont été marqués uniformément tout au long des
quatre périodes. Les plus grands marqueurs furent le capitaine David Willsie
(London, ON), qui a marqué 11 buts, Say Luangkhandeng (Surrey, C.-B.), 9, et
le vétéran Garrett Hickling (Kelowna, C.-B.), qui en a mis 10.
    Erika Schmutz (Whitby, ON) est la première femme de l'histoire à marquer
un but dans une compétition de rugby en fauteuil roulant lors des Jeux
paralympiques. En tout, elle a inscrit trois buts au cours du match.
    Willsie s'est exclamée : "Une place dans notre équipe doit se gagner, et
Erika en est un membre important".
    Le Canada, imbattable jusqu'ici, prévoit une autre victoire demain contre
les Etats-Unis, qui a aussi gagné tous ses matches jusque-là.




Renseignements :

Renseignements: Mary Beth Walker ou Rachal Fleury, Equipe de presse du
CPC au Canada, (613) 569-4333, poste 227, Cellulaire: (613) 795-5169,
marybeth@paralympic.ca; Norma Reveler, Chef de presse de l'équipe canadienne
Beijing 2008, Cell: (011) 86 13439622163, Bureau de presse: (011) 86
01066617438, norma@paralympic.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.